Les Américains sont des criminels !

Capture d’écran 2018-02-20 à 10.11.01.png

La compagnie aérienne iranienne Aseman Airlines dont un avion (vol 3704) s’est écrasé dans la région montagneuse de Zagros à environ 500 kilomètres au sud de Téhéran avait été mise en 2012 sur la liste noire des compagnies interdites de vol en Europe en raison des mauvaises conditions de sécurité de ses aéronefs. L’avion qui s’est écrasé avec 66 personnes à bord était un ATR 72 bien connu ici dans l’archipel des Canaries pour assurer les liaisons inter-îles. La compagnie franco-italienne ATR est cotée à la bourse de New-York et a de ce fait souffert de l’embargo décrété unilatéralement par les USA avec le soutien forcé des Nations-Unis et de l’Union Européenne, laquais des USA en matière de politique étrangère, pour punir l’Iran afin que ce pays cesse son programme d’enrichissement d’uranium. En raison de cet embargo l’Iran a souffert ces dernières années de nombreux problèmes aéronautiques car l’entretien des avions ne pouvait plus être assuré dans cette situation de blocus économique inique.

En 2013 l’Iran a fait une réclamation auprès de l’organisation internationale de l’aviation civile, un organisme dépendant de l’ONU, car l’embargo datant de 1995 mettait en danger la sécurité des passagers de ses compagnies aériennes. L’accord conclu en 2015 aurait du permettre de lever les sanctions prioritairement pour les pièces de rechange des avions, nombre d’entre eux étant cloués au sol par manque d’entretien obligatoire pour avoir l’autorisation de voler. Mais les Américains qui veulent faire la loi et imposer la leur dans le monde entier se sont fait tirer l’oreille et les pièces de rechange arrivent au compte-goutte dans le pays. À la suite de l’accord sur le nucléaire conclu entre l’Iran et le « Groupe des six » Aseman Airlines a passé une commande auprès de Boeing portant sur l’achat de 30 appareils 737-max pour renouveler la flotte d’ATRs mal entretenus et vieillissants. La Maison-Blanche se fait encore tirer l’oreille d’autant plus que l’Iran est dans le collimateur des néo-conservateurs et que Boeing fait partie du complexe militaro-industriel américain qui est seul maître à la Maison-Blanche quoiqu’on en pense.

Capture d’écran 2018-02-20 à 10.57.46.png

Ce sont donc des innocents qui sont victimes de la politique hégémonique des USA. Ce vieux contentieux entre les USA et l’Iran ne date pas d’hier ni d’avant-hier, il faut remonter à la destitution de Mossadegh organisée par la CIA pour mettre en place une marionnette au service des Etats-Unis en la personne du Shah. Depuis la chute de ce dictateur sanguinaire que la presse people encensait car il fallait dissimuler aux yeux du public occidental sa vraie nature puis la mise en place par Khomeny d’une république théocratique les Américains ont toujours cherché à déstabiliser l’Iran pour faire main-mise sur les nombreuses richesses de son sous-sol et pas seulement le pétrole.

Sources diverses, illustration : familles de victimes du crash le 18 février à Téhéran, un ATR d’Aseman Airlines.

6 réflexions au sujet de « Les Américains sont des criminels ! »

  1. La classe dirigeante américaine est manichéenne, hégémonique et parfois stupide comme dans le cas de blocus ou d’embargos économiques dont les dommages collatéraux sont parfois pires que l’intention de départ …par contre, je ne suis pas sûr que les citoyens américains partagent les décisions stratégiques de leurs élites, qu’elles soient élues ou qu’elles fassent partie du fameux complexe militaro-industriel et financier.

    Dans la série des décisions stupides, on peut compter :
    – l’embargo alimentaire contre la Russie, qui est en train de devenir le premier producteur de blé mondial grâce à cela;
    – la manipulation de l’Ukraine contre la Russie avec comme conséquence le délitement complet de ce pays gangréné par la corruption à tous les échelons;
    – les actions US en Afrique, et notamment en Lybie, en Irak et en Syrie avec les conséquences désastreuses que l’on connaît (heureusement que la Russie est intervenue récemment);
    – le soutien américain affiché envers le gouvernement israélien qui est un conglomérat de fanatiques d’extrême-droite rêvant d’annexer à coups de bombes tout territoire voisin qui bouge, malgré une opinion publique médusée contre ces agissements illégaux;
    – la passivité des gouvernements américains successifs envers le lobby des armes qui fait des dizaines de milliers de victimes tous les ans (voir « Bowling for Columbine » de Michael Moore pour ceux qui veulent des éléments concrets).

    J’ai mieux compris certains aspects obscurs de la culture américaine quand j’ai été voir le film « The Revenant » avec Leonardo Di Caprio, film dans lequel on a fait passer l’idée que le génocide amérindien (des dizaines de millions de morts) était l’unique responsabilité des français…
    Vive l’Amérique, vive les armes, et vive la liberté de tuer en toute impunité. Le film de propagande a remporté une nuée d’oscars américains en tous genres, cela a permis de soulager la conscience collective d’un peuple qui est par nature belliqueux.

    And, last but not least, …. »In God we trust »…of course.

  2. quand j’ai été est une faute: on doit dire et écrie: « quand je suis allé ».
    Quand à l’attitude « hégémonique » des USA une analyse correcte doit partir des idéaux e W. Wilson.
    Par ailleurs je m’interroge quand au devenir des relations internationales quand l' »hégémonisme » chinois sera le quotidien.
    L’histoire de l’humanité a toujours été le récit d’hégémonies et d’impérialismes; personnellement je préfère être « sous le coupe » de gens que je connais et comprends.
    IMO

    • Encore un pédant qui ne sait pas qu’on peut remplacer -de nos jours- le verbe aller par le verbe être aux temps composés….voilà pour la forme.

      Pour le fond, parler de Woodrow Wilson qui n’a été écouté par personne aux US dans les années 20 pour expliquer que les dirigeants américains sont des enfants de coeur est une aimable plaisanterie.

      Ensuite, terminer l’argumentation en disant qu’on préfère se faire tondre la laine par les américains plutôt que les chinois ou les russes est un très bel exemple de crétinisme qui se soigne à grosses doses de droits de l’Homme et du Citoyen…en intraveineuse cérébrale de préférence.

    • C’est vrai Pastille Verte mais ne dit-on pas quelques fois que nécessité fait loi ?
      J’ai un avion dont je ne suis pas sûr de la fiabilité mais des gens et des marchandises qui doivent circuler sous peine de graves dysfonctionnements ou de famine, vous faites quoi ?
      Nous sommes d’accord, vous allez probablement jouer avec le feu jusqu’au jour où les choses finiront mal (DeSitter dirait « où les choses finissent mal »).

      • Je ne connais pas assez l’Iran, un peu plus l’aviation, et même si l’avion est à priori plus rapide, est-il toujours indispensable pour transporter gens et marchandises, comme vous dites.
        Je ne parle pas là de situations de (« vraie ») urgence ou de catastrophes « naturelles », où d’ailleurs ce serait encore plus les hélicoptères qu seraient nécessaires et utiles;

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s