Le racket climatique mondial s’organise

Le « One Planet Summit » fut une réunion mondaine coûteuse essentiellement destinée à organiser le racket légal de l’ensemble des peuples de l’OCDE avec le risque certain que l’économie et l’industrie de ces pays seront profondément impactées par les manigances honteuses des grands financiers du monde occidental, c’était en quelque sorte un genre de Davos-sur-Seine (lire un prochain billet).

C’est avec un certain amusement que j’ai recherché l’origine du nom de l’île Seguin où s’est déroulé ce raout. En 1794, en pleine révolution française, l’entrepreneur Armand Seguin acheta ce bien au banquier Jean-Baptiste Vandenyver qui venait de l’acquérir du gouvernement révolutionnaire car les caisses de l’Etat étaient cruellement vides. Seguin y établit des tanneries industrielles et constitua une immense fortune. Cette île était donc déjà impliquée dans de grosses affaires de sous. En 1919, après avoir lui aussi fait fortune dans l’automobile durant la première guerre mondiale, Louis Renault, qui avait construit des usines au bord de la Seine à la hauteur de l’île, acquit cette endroit et accumula par la suite une immense fortune avec ses automobiles. Pendant la deuxième guerre mondiale la firme Renault prospéra en travaillant pour le régime hitlérien mais mal lui en prit car elle fut nationalisée à la libération …

La semaine dernière, pour quelques heures qui vont avoir leur importance pour l’humanité toute entière, et pas seulement pour le climat, on a parlé à nouveau finance et gros sous dans cette île. HSBC et CalPERS – le plus gros fond de pension public américain – ainsi que divers gestionnaires de portefeuilles ont entériné la décision au cours de cette réunion très spéciale d’influer sur les grands pollueurs de la planète pour qu’ils respectent l’accord COP21 de Paris. Cent entreprises sont visées par cette action nommée « ClimateAction 100 » dont Chevron, Exxon, BP, Coal India mais aussi Airbus et Boeing, Ford, Volkswagen, Renault (!) et encore ArcelorMittal, BHP Billiton comme Glencore puisque le secteur énergétique est responsable des trois-quarts des émissions de CO2 de la planète. Les 225 investisseurs qui ont pris cette décision conjointe représentent 26300 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Ça fait beaucoup d’argent mais il en faudra encore plus … Alors au final ce seront les consommateurs d’énergie et le petit peuple qui paieront. Pas de souci à se faire pour les banquiers et les organismes financiers en tous genres, ils ne risqueront pas un seul bouton de culotte dans cette affaire d’autant plus qu’ils auront en charge la gestion des « droits à polluer » un autre gros business bien juteux … Finalement on découvre au fil des mois le but de ces accords de Paris : appauvrir les populations et provoquer une violente récession économique mondiale, le seul moyen efficace pour diminuer les émissions de CO2, CQFD !

14 réflexions au sujet de « Le racket climatique mondial s’organise »

  1. Dans la même veine, voici une news rigolote au sujet de l’organisateur du One PLanet Summit :

    « LES VOITURES DE MONSIEUR HULOT
    La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a publié les patrimoines des ministres.
    Et les deux ministres les plus riches sont la ministre du Travail Muriel Penicaud (7.7 millions d’€) et ce cher Nicolas Hulot (7.3 M€). Tant mieux pour eux. Mais le plus drôle, c’est que notre ministre de l’écologie possède 6 voitures bien polluantes, une grosse moto et un bateau à moteur…heureusement qu’il a un scooter électrique pour faire bonne figure… »

    Source : Marc FIORENTINO – monfinancier.com – Lundi 18 décembre 2017

      • C’est clair 🙂
        Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais….bonjour la crédibilité.

      • Cela n’empêche pas le culot. Noël Mamère avait fait un interview pour un magazine auto (autoplus) sur sa passion pour les voitures sportives (à l’époque, c’était une 406 coupé…).

  2. Info intéressante : je viens d’apprendre qu’il existe un contre-sommet climato-réaliste qui a réussi à faire venir Patrick MOORE, le co-fondateur de Greenpeace –> https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2017/12/07/contre-sommet-des-climato-realistes-le-discours-douverture/
    Je trouve que c’est une excellente nouvelle qui montre qu’il existe des scientifiques intègres qui ne veulent pas jouer les moutons de Panurge dans cette arnaque financière que représente la lutte contre le réchauffement climatique d’origine humaine.

    • Oui effectivement … J’avais reçu une invitation personnelle pour assister à cette conférence en tant que blogueur « climato-réaliste ». Mais étant donné les températures moyennes qui sévissent à Paris je me trouve très bien dans « mon » île où il fait en ce moment même 26 degrés !

      • Il fait 26 degrés dans « votre » ile ? Pas de doute, c’est le réchauffement climatique !
        C’est un climato-réaliste qui vous le dit !
        Climatiquement vôtre. JEAN

  3. Je me trompe cher Monsieur HENRY où je suis le seul à être capable de suivre vos analyses ?
    J’aimerais bien que d’autres que moi élèvent le niveau des débats 🙂
    Merci d’avance 🙂

      • « Instructive » en effet.
        Préat étant tout de même professeur, moins idiot et ignare que le premier blaireau qui traine par là, se garde bien, lui, de déblatérer forces âneries comme un effet de serre qui n’existerait pas et violerait sauvagement l’adorable petite thermodynamique.
        Et Préat, chat échaudé craint l’eau froide, est très très très « prudent », lui, on ne sait jamais, des fois que les alarmistes aient quand même un peu raison ! Loin du front un soldat a plus de chances de vieillir et mourir tranquillement dans son lit.

      • @idiottracker :

        « Abstract. Le taux de CO2 atmosphérique n’a jamais été aussi faible qu’aujourd’hui et la relation température/teneur en CO2 reste encore mal comprise. »

        Donc, le taux de CO2 a été bien plus élevé par le passé si c’est du français. Au contraire de ce que l’on essaye de nous faire gober.

      • Petit copier coller d’une phrase explicite en gras de l’article du Pr PREAT : « Dans le détail à notre disposition il n’y a aucune corrélation simple ou linéaire entre taux de CO2 et la température » (…au niveau des ères géologiques bien entendu).
        Voir l’article en question ici –> http://revue-arguments.com/articles/index.php?id=6

Répondre à Camembert Electrique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s