Mauvaise nouvelle : la malaria résiste à tous les médicaments connus

 

Après la tuberculose, le staphylocoque et le gonocoque, c’est maintenant le Plasmodium falciparum qui a fini par se construire une résistance à l’artemisinine, le dernier médicament présentant une efficacité pour combattre ce parasite. Il s’agit du résultat d’une mutation sur un seul gène appelé PfKelch. La souche est apparue dans la région de la ville de Pailin au Cambodge en 2008 et s’est répandue progressivement jusqu’au delta du Mékong en débordant sur la partie est de la Thailande, le sud du Laos et l’est du Vietnam supplantant toutes les autres souches sensibles à l’artemisinine combinée à la piperaquine, une bisquinoline déjà ancienne. Les autorités sanitaires ne disposent plus d’aucun moyen pour combattre le falciparum et cette résistance devient de ce fait une préoccupation internationale pour laquelle il n’existe pas de solution à ce jour.

En l’absence de produits tuant le parasite et sachant que l’homme est le réservoir naturel de ce dernier, il continuera à se répandre d’autant plus vite que de nombreux pays où sévit la malaria ne disposent pas d’insecticides ou en ont interdit l’usage à grande échelle sous la pression des écologistes. Il faut avoir souffert soi-même de cette saleté (ce qui est le cas de votre serviteur) pour comprendre la gravité de la situation et le comportement stupide des « protecteurs de la nature ». Le fait que l’artémisinine ne soit plus efficace revêt un caractère d’une extrême gravité car il faudra peut-être dix ans pour trouver un autre produit efficace. Et la malaria continuera à tuer massivement … à moins, par exemple de réintroduire l’usage massif du DDT ! Quant à la mise au point d’un vaccin, autant rêver.

Source et illustration : The Lancet (www.thelancet.com/infection vol. 17, Octobre 2017)

4 réflexions au sujet de « Mauvaise nouvelle : la malaria résiste à tous les médicaments connus »

  1. La fièvre des marais, non donné d’antan à la malaria, qui sévissait aussi en France, fut le thème amorçant le film « Ridicule », se passant juste avant la révolution française, que je conseille à tous de voir, à mettre en parallèle d’avec les égarements intellectuels d’une partie non négligeable de l’intelligentsia et de l’élite occidentale, voire mondiale.
    Mais ce n’est pas tant cette maladie qui me fait craindre le pire.
    D’autres, telles que la peste pulmonaire ou la grippe, vu l’état de délabrement des services de santé et de la détérioration de la situation sanitaire, devenue déplorables et se dégradant, de populations souvent vieillissantes, entre-autre européenne, sont infiniment plus à craindre.
    Pour cette première aussi, les traitements possibles en viennent à diminuer, et je vous fait remonter là le souvenir d’articles parus dans des mensuels de vulgarisation scientifique datant de bien plus de quinze ans, ne sachant de ce qu’il en est aujourd’hui.

  2. Il va falloir se révolter contre les tarés qui nous gouvernent. Le DDT s’impose dans les logements, c’est la qu’il est le plus efficace dans les pays pauvres. Et comme un un vaccin n’est pas près de voir le jour, pas d’autre solution pour les pays pauvres.

  3. cela va réjouir les écolos: la nature va réguler l’espèce la plus prédatrice et la plus destructrice de l’environnement et mettre un coup d’arrêt à ‘ l’explosion  » démographique.Le problème est que ce sont les autres qui doivent disparaître mais pas eux.

  4. Je commençais à maîtriser la culture de l’armoise annuelle … et elle est compliquée en climat tempéré froid !
    Pour les moustiques, ne vous inquiétez pas, avec le réchauffement climatique, ils seront tous desséchés … 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s