Crise climatique : Les incroyables magouilles de l’IPCC (suite)

Un de mes lecteurs m’a signalé l’illustration parue dans le rapport de l’IPCC qu’il cite dans son commentaire. Il n’est pas possible d’insérer une figure dans les commentaires sur mon blog car je ne dispose que de la version simplifiée de wordpress. Voici donc cette figure :

Capture d’écran 2017-09-24 à 19.41.10.png

Une réflexion au sujet de « Crise climatique : Les incroyables magouilles de l’IPCC (suite) »

  1. Merci.
    Je réitère donc mes remarques a propos de cette figure, extraite de l’AR 5 (chapitre 5 page 393)

    1) FAQ 5.1 fig1 d) montrerai la variabilité interne et sa contribution (< 0.2°C)
    Mais un El Niño puissant tel celui de 98 apporte une variation temporaire de l'ordre de 0.5°C
    Une erreur d'un facteur 2.5 !

    2) FAQ 5.1 fig 1b) montrerai la composante solaire et sa contribution (< 0.05 °C)
    Mais la puissance entrante du soleil dans le système (TSI) change d'au moins 2 W pour une moyenne de 1365W lors d'un cycle de Schwabe.
    Une variation de 2 / 1365 soit 0.15 % , faible donc.
    Mais une variation équivalente de la température moyenne de la basse atmosphère (15°C soit 288 K ) donne 0.0015*288 = 0.42 K soit UN ORDRE DE GRANDEUR au dessus des 0.05K allégué par cette figure.
    Certes, la température ne sera pas proportionnelle à la TSI.
    Mais un tel écart (X10!) est typique de l'état d'esprit général de cette figure: c'est la contribution de l'homme fig e (obtenue par simple différence!) qui doit nécessairement être dominante.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s