Billet d’humeur politique : les Rohingya et les médias occidentaux

Capture d’écran 2017-09-09 à 11.22.17.png

Après la démocratisation du Myanmar et l’accession de Madame Aung San Suu Kyi à la direction du pays, toute nobélisée pour la paix qu’elle était, celle-ci a libéralisé son pays. Il s’en est immédiatement suivi des exactions répétées de la minorité Rohingya musulmane à l’encontre des villages bouddhistes avec massacres, incendies, viols et autres horreurs. Cette région limitrophe du Bangladesh, à l’ouest du Myanmar, était auparavant étroitement surveillée et contrôlée par l’armée afin de prévenir ce genre d’incidents rampants et récurrents entre la minorité musulmane et le reste de la population essentiellement bouddhiste. Comme ses prédécesseurs Madame Suu Kyi a donc envoyé l’armée afin de réprimer la recrudescence de ces incidents inter-religionnels, un genre de guerre de religion qu’un pays comme la France a bien connu en son temps …

Les médias occidentaux se sont emparé de cet évènement en dénonçant la brutalité de Madame Suu Kyi : elle n’est plus digne de son Prix Nobel de la Paix ! La désinformation bat son plein, relayée et alimentée par des ONGs financées par les pays arabes au Bangladesh, reprise par les grandes chaines de télévision de l’Europe entière et les grands médias papier car il faut aussi ménager les minorités musulmanes d’Europe, ben voyons !

Et Obama, qui a financé ISIS en Syrie partant du principe tout aussi fallacieux que les fausses informations émanant en ce moment du Myanmar et du Bangladesh que Assad était un dictateur mangeur d’enfants qui gazait son propre peuple et qu’il fallait donc l’annihiler comme il l’a fait pour Khadaffi et comme son prédécesseur a assassiné proprement et sans état d’âme également Saddam Hussein, faut-il aussi le déchoir de son prix Nobel de la paix ? Il y a deux poids et deux mesures, c’est évident : les Bangladeshis sont sunnites, il faut donc les ménager comme l’Arabie Saoudite, le pays où on coupe les mains des voleurs et lapide les femmes adultères, et tant pis pour les bouddhistes qui sont fondamentalement pacifistes mais ont tout de même le droit de protester quand on les massacre, mais se doivent d’être des « amis » de l’Oncle Sam ». Peut-être bien que dans l’esprit obtus des Américains Madame Suu Kyi, libérale déclarée, est peut-être une crypto-communiste dont il faut ternir la réputation …

La presse occidentale a atteint un tel degré d’ignominie mensongère que c’est tout simplement écoeurant. Et les politiciens ont suivi le mouvement sans sourciller ni se poser la moindre question sur la cause originelle de ces évènements : des attaques systématiques des forces de sécurité, dont la police, par les musulmans dans le district de Rakhine après s’en être pris aux villageois. Les médias européens mentionnent-ils dans leurs colonnes ou sur les plateaux de télévision le fait qu’il existe également, comme dans ce district du Myanmar, des zones de non-droit dans un certain nombre de grandes villes d’Europe contrôlées par des salafistes qui ne tolèrent pas la présence de la police, des pompiers et encore moins des ambulances ? Encore un véritable scandale, faites votre travail correctement mesdames et messieurs les journalistes ! Je soutiens personnellement Madame Suu Kyi !

7 réflexions au sujet de « Billet d’humeur politique : les Rohingya et les médias occidentaux »

  1. ça rappelle la condamnation internationale de poutine quand il a réglé le compte des tchétchènes terroriste islamiste.

    Quelle belle religion de paix et de miel

  2. Bravo pour cette mise au point (et pour bcp d’autres).
    Voila des semaines que les journalistes occidentaux essayent de ns enfumer avec les persécutions de ces pauvres musulmans. Et pour les chrétiens d’Orient ???

  3. Il est difficile de faire la part des choses… Le Dalaï-lama a converti l’occident à un bouddhisme bon enfant… Mais le pacifisme affiché chez nous n’est pas la règle. Il faut se souvenir du conflit sanglant du Sri-Lanka, des problèmes en Thaïlande et des très zens japonais lors du dernier conflit mondial. Les faits sont les faits… D’un autre côté les rohingas seraient des migrants cherchant à imposer leur loi en Birmanie… J’ai lu une excellente historienne qui expliquait qu’un sunnite ne peut accepter qu’un dirigeant sunnite, ce qui explique bien des conflits.
    Ce monde est bien compliqué !

  4. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les USA se sont comportés de manière débile. De même que certains de leurs alliés du MO. Tout cela pour vendre des armes. Il leur faut des guerres.

  5. On nous tanne avec ces gens là. Mais quid du Yémen, ou les civils se prennent des bombes larguées par les pilotes bigleux saoudiens (saouliens?), qui fautes de civils lors de cérémonies d’enterrement, s’en prennent aux installations de traitement de l’eau?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s