En Suisse le « réchauffement (changement) climatique » c’est d’abord du business

20170819_185011.jpg

La Suisse, ce petit pays isolé au milieu de l’Europe et qui roule sur l’or c’est le moins qu’on puisse dire puisque c’est en Suisse que tout l’or du monde est raffiné pour atteindre le grade 99,999 recherché par les banques centrales pour adosser sur ce métal (de moins en moins) les billets en papier qu’elles émettent, mais c’est une toute autre question que je n’aborderai pas car je n’y comprend pas grand-chose sinon que nous sommes tous, dans le monde entier roulés dans la farine de papier monnaie depuis le coup d’éclat de Richard Nixon qui renia les accords de Bretton Woods, si je me souviens bien en 1971. Depuis cette décision de Nixon le papier monnaie a perdu plus de 40 fois sa valeur et pas seulement le dollar, monnaie de singe utilisée selon la volonté des Américains comme monnaie d’échanges internationale. C’est dire en quelques mots à quel point les Américains ont pris les peuples du monde entier pour des cons …

L’objet de ce billet est tout autre mais il concerne effectivement la Suisse et des arbustes avec lesquels on ne fabrique pas de papier. Ce pays se targue d’être un bienfaiteur de l’humanité avec de multiples actions dites – donc – humanitaires dans de nombreux pays en développement, surtout les pays qui permettent à la Suisse de gagner de l’argent et c’est du chocolat dont il s’agit, une matière première alimentaire qui fait l’objet de toutes les attentions des politiciens et des économistes suisses car il y a de gros profits à la clé. Le chocolat est l’une des nombreuses matières premières cotées à Genève et à Zürich, mais me direz-vous c’est normal puisque le chocolat suisse est conforté par sa réputation mondiale, je ne sais d’ailleurs pas trop pourquoi car le chocolat belge est tout aussi excellent, et ce n’est pas une blague belge, une fois !

Il faut se rendre à l’évidence le chocolat suisse permet de financer effectivement des oeuvres humanitaires dans de nombreux pays du monde et ce sont les consommateurs qui financent ces actions par le biais d’organismes opaques disposant tout de même de sites internet de pure propagande comme par exemple myclimate.org, un organisme basé à Zürich qui rançonne les entreprises pour qu’elles puissent apposer le label (illustration ci-dessus) et le prix de la tablette de chocolat proposée au consommateur comprend les quelques centimes de franc suisse (ou d’euro ou encore de dollar ou éventuellement quelques yens) qui serviront à financer ces actions humanitaires comme par exemple la distribution gratuite de cuisinières, environ 1100, en Bolivie et au Paraguay en 2016, pour réduire l’empreinte carbone dans des villages perdus dans la campagne, la construction de fermenteurs en Inde pour produire du méthane :

Capture d’écran 2017-08-22 à 20.45.30.png

mais aussi pour la promotion d’autobus « hybrides » en Suisse …

Capture d’écran 2017-08-22 à 20.45.11.png

Il faut bien que les Suisses se servent aussi au passage, c’est de toutes les façons bon pour l’image de ce peuple exemplaire à tous points de vue qui vient de décider l’abandon de l’énergie nucléaire par une votation populaire. Apparemment l’exemple allemand désastreux ne leur a pas servi de leçon. Finis les bus électriques sans uranium !

À propos de ces bus hybrides (toutes les illustrations ont été captées sur le site de myclimate.org) il semblerait que les Suisses ignorent qu’au Japon la grande majorité des autobus sont hybrides et utilisent du propane comme seul carburant, le diésel étant interdit dans les villes. Mais bon, la Suisse est un petit pays et tout ce qui n’est pas made in CH n’est pas forcément bien. Sans plus de commentaires …

Note : L’organisation UTZ ( https://utz.org/what-we-offer/the-utz-logos/ ) basée à Amsterdam – possiblement une subordonnée de Greenpeace – soutient l’agriculture « renouvelable » … Je ne sais toujours pas ce que signifie cet adjectif. En effet, sur le strict point de vue de la biologie végétale, les plantes utilisent directement le CO2 de l’atmosphère et plus il y en a mieux elles poussent. Fort heureusement en brûlant des combustibles fossiles l’humanité favorise la croissance des plantes, y compris le cacaoyer, le caféier, le théier et le noisetier, 4 productions qui intéressent tout particulièrement UTZ et « myclimate ». Je ne comprends décidément plus rien du tout !

Illustration : dos d’une tablette de chocolat achetée au petit supermarché de mon quartier

6 réflexions au sujet de « En Suisse le « réchauffement (changement) climatique » c’est d’abord du business »

  1. A propos du nucleaire suisse, as tu des infos sur une rumeur que j’ai entendu, soit:
    une des »tranches » de la centrale nucléaire »bugey » (75km de la suisse) a été financée entièrement par la suisse, et donc ils bénéficieraient de plein droit de la production de cette tranche…. donc ils sortent du nucléaire.. chez eux….

    • Ça me paraît une rumeur sans fondement. Par contre la Suisse était actionnaire du réacteur de Creys-Malville qui a été fermé (un désastre industriel et financier pour la France) par Jospin et Voynet en partie en raison de la pression des écolos suisses. Enfin, la Suisse, comme l’Allemagne d’ailleurs, achète de l’électricité à la France. Dans le cas de la Suisse elle achète de l’énergie à la France la nuit (quand elle n’est pas trop chère sur le marché spot) pour pomper dans les barrages de montagne. Puis la Suisse revend cette électricité sur le marché spot quand les prix sont élevés : aux heures de pointe par exemple ou à l’Allemagne quand il n’y a pas de vent. Conclusion de l’histoire : les écolos suisses sont avant tout intéressés par l’argent …

      • Ha oui je dois confondre, il faut dire que les deux centrales sont distantes de peu de km..

  2. Oui le propane/butane ou le méthane (GNV) pour propulser les véhicules, c’est quasiment propre. Pour le GNV, quelques oxydes d’azote mais très peu comparé à l’essence -80%

    • Pour les véhicules roulant aux gaz cela pose souci pour les parking fermé où ils ont interdiction de stationner à cause de fuite de gaz ,après je sais pas si c’est valable pour tout les parking

  3. « car je n’y comprend pas grand-chose sinon que nous sommes tous, dans le monde entier roulés dans la farine de papier monnaie »

    Remplacez monnaie par cul et vous comprendrez l’arnaque. Cela leur permet de ne pas faire d’effort et de rester au pouvoir. Les plus faibles en feront les frais plus tard, mais ils n’accuseront pas le bon coupable.

Répondre à jacqueshenry Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s