Macron : tout simplement un « collabo » de la CIA et de Wall-Street !

Capture d’écran 2017-07-29 à 19.44.08.png

Alors que l’Europe entière est plongée dans la torpeur estivale le Congrès américain a pris la décision d’aggraver les sanctions des USA contre la Russie. Sans doute influencés par la campagne de propagande des médias, les Représentants ont voté presque à l’unanimité (sauf trois voix) ces sanctions et le Sénat également avec deux voix contre. Personne en Europe n’a protesté alors que c’est l’avenir énergétique et économique de l’Union qui est en jeu. En effet, toute infraction à la décision unilatérale américaine sans aucun soutien des Nations-Unies – faut-il encore le rappeler ici ? – sera sanctionnée par de lourdes amendes comme ce fut le cas pour BNP-Paribas qui osa commercer en dollars avec l’Iran et fut puni par la justice américaine d’une amende de près de 9 milliards de dollars. Deutsche Bank est également dans le collimateur de cette même justice ex-territorialisée qui agit à sa guise en dehors du sol américain alors que les banques et les entreprises européennes n’ont pas d’autre choix puisque le dollar est la devise internationale de rêglements interbancaires. Le dollar est un instrument permettant aux USA de contrôler l’ensemble de l’économie mondiale !

Qui plus est la totalité de la toile internet est contrôlée par des entreprises américaines, tout y est épié et décortiqué à des fins stratégiques dans le seul but de favoriser les grandes entreprises américaines qui disposent de milliers d’avocats pour défendre leurs intérêts de par le monde. N’importe quelle entreprise étrangère cotée à la bourse de New-York peut être passible de poursuites puisqu’une partie de son capital social est libellé en dollars. Avec les nouvelles sanctions adoptées donc à une majorité de bien plus des deux tiers et ainsi, selon la constitution américaine, ne pouvant pas être opposables à un veto du Président, alors l’ensemble de l’économie européenne en subira les conséquences. Cette décision aux retombées économiques et politiques majeures pour l’Europe n’a pas eu l’air de surprendre le gouvernement français et pour cause ! La branche turbines et alternateurs d’Alstom a été bradée à General Electric alors que l’actuel président de la République était ministre de l’économie, décision prise contrairement à l’avis du président de l’époque (François Hollande) … Étrange coïncidence qu’il est ici utile de rappeler. Les sanctions contre la Russie, basées sur des rumeurs d’interférence lors des élections américaines qu’il ne sera jamais possible de prouver puisqu’elles n’ont jamais existé, sont applaudies par Macron puisqu’il n’a pas réagi (donc son silence a valeur d’approbation) alors qu’au contraire il aurait dû les dénoncer, montrent à quel point cet homme est vendu aux intérêts de Wall Street et non pas seulement à ceux de la Banque Rothschild ! Macron est un agent de la CIA et il va mener la France vers une encore plus grande vassalisation du pays, processus entamé par Sarkozy quand il collabora (les heures les plus sombres de l’histoire contemporaine française) avec les Américains en réintégrant l’OTAN pour détruire la Libye.

Ainsi les Américains vont pouvoir vendre au prix fort leur gaz naturel liquéfié aux Allemands et également aux Français et mettre la Russie dans l’embarras, conformément aux sanctions votées par le Congrès américain. Car la co-entreprise de gazoduc Nordstream-2 va devenir lettre morte au grand dam de sociétés telles qu’Engie ou E.ON pour ne citer que deux d’entre elles. Si elles persistent dans l’élaboration de Nordstream-2 elles seront en effet lourdement sanctionnées par les USA. Au sujet de ce gazoduc – une co-entreprise multinationale en partenariat avec GasProm – il est opportun de rappeler que le transit actuel du gaz à travers l’Ukraine renchérit son prix puisque le gouvernement ukrainien (très démocratiquement élu comme chacun sait avec l’appui de la CIA) perçoit chaque année plusieurs milliards de dollars de royalties pour ce transit. Et ce n’est pas Gasprom qui paie mais les consommateurs européens !

L’impérialisme américain a encore de beaux jours devant lui et les pays européens vont payer le prix fort, très fort, avec des « collabos » comme Macron ou Merkel. Quelle honte ! Honte surtout aux électeurs français qui ont mis au pouvoir cette marionnette de Wall Street et de la CIA …

Sources : Paul Craig Roberts et Counterpunch

13 réflexions au sujet de « Macron : tout simplement un « collabo » de la CIA et de Wall-Street ! »

  1. quel titre racoleur. un véritable put-à-click. Que d’affirmations en l’air nourries uniquement par la haine. Chercheriez-vous à racoler des lecteurs dans les bas fond du net ? Plongeriez vous dans le complotisme ?
    « ce qui est excessif est insignifiant ». Ne jamais l’oublier.

    • Je ne fais qu’analyser la situation géopolitique et je constate à mon grand regret que la France a accepté d’être vassalisée par les USA. Un point c’est tout. Maintenant je n’ai aucune prétention de propagandiste, je m’en moque totalement. Je ne suis pas non plus complotiste, je m’en moque également. Mon blog est gratuit, ouvert au monde entier (je suis lu dans 140 pays différents dans le monde), j’exprime mon opinion personnelle et j’assume totalement ce privilège qui m’est offert par internet. Ma liberté d’expression n’est pas seulement utilisée pour des informations politiques, mais également dans le domaine médical, la biologie et le climat et bien d’autres sujets.
      Je vous remercie de prendre la peine de lire mes lignes.

      • Merci pour votre réponse et pour avoir publié ma critique. Le fait que vous employez des éléments de langage des sites complotistes ne fait que renforcer ma première analyse. J’aimais vous lire pour vos avis scientifiques. Le fait que vous soyez sensible aux manipulations populistes m’interpelle : si Meyssan ou volateire.net peuvent vous influencez qu’en est il de l’impartialité de vos analyses scientifiques ? Disons que j’accorderais un peu moins de crédit à vos écrits, je serais plus suspicieux dans un premier temps.. Par réflexe dès que je sens qu’on essaye de m’entourlouper avec des faits soit faux, soit déformés, soit exagérés, soit tronqués je m’en vais. Seul moyen de ne pas se faire prendre par la propagande d’internet. Pour l’instant je continuerai à vous lire, mais avec méfiance. Désolé si je suis cash.

    • Personnellement, je continue à lire ce blog avec intérêt, car il traite
      – soit de sujets scientifiques (dans le domaine médical surtout), assez intéressants, du point de vue scientifique,
      – soit de sujets sur lesquels il représente la quintessence du complotisme, c’est même un modèle du genre (réchauffement climatique, CIA etc.). Le traitement de ces sujets étant basé sur les mécanismes de manipulation, il est inutile d’essayer d’y répondre de manière rationnelle, c’est impossible. C’est ce qui fait la force des théories complotistes, justement !

      Bonne lecture.

      • Théorie complotiste, l’expression vaut son pesant d’or, mais pourriez-vous, je vous pris, nous éclairer, d’après-vous, sur la définition même du mot théorie?

      • Euh, la théorie de l’électricité ou de la gravitation, suivant l’emploi que vous faites de ce mot, seraient donc faux.
        Votre vision du monde me semble fortement étriqué, n’est-ce pas?

      • Ah, excusez-moi, cher Bernard, ce n’était pas à vous que je m’adressais mais bien à Math le Picard.

  2. Article intéressant et pour moi peu polémique puisque basé sur des faits réels.
    Les reproches fondés contre ce qu’on appelle « l’impéralisme américain » pose la question de qui dirige vraiment cette super-puissance.
    En ce qui concerne le parcours de l’actuel locataire de l’Elysée, on se reportera utilement à l’article suivant : http://www.voltairenet.org/article196012.html

    • Merci pour le lien. Je lis très régulièrement les articles de Thierry Meyssan et je connaissais cet article. Ne pas avoir mis ce lien en fin de billet était délibéré car mes sources d’information étaient différentes. Cordialement et bonne lecture !

      • Merci pour cet encouragement 🙂 .
        Je viens d’ailleurs de terminer la lecture du dernier article de Meyssan qui date de ce jour sur la réaction du congrès américain contre la Russie et l’Union Européenne (en bref, ce fameux « impérialisme américain » qui fait passer l’auteur de cette expression invariablement pour un « complotiste », bref une personne perturbée par un syndrome paranoïde)
        Il confirme sur le plan géopolitique vos analyses : http://www.voltairenet.org/article197281.html

  3. Je ne vois pas en quoi dire que les États-Unis-d’Amérique est un empire et que la France, via l’Union-Européenne, en est l’une des colonies, au même titre de ce que fut, aux époques coloniales françaises, l’Indochine pour le Vietnam , peut être complotiste.
    En fait, analysons ce que peut vouloir dire ce mot qui, si nous allons voir ce qu’en dit le C.N.R.T.L. du C.N.R.S., c’est à dire rien ( http://www.cnrtl.fr/definition/complotiste ), peut être considéré comme étant un néologisme.
    En soit, je n’ai rien contre les néologismes, moi-même en appréciant l’exercice.
    Un complot, toujours d’après ce même site, est soit un dessein secret de plusieurs personnes visant à nuire à l’autorité d’une personne publique ou à une institution, voire d’attenter à sa vie et/ou à son existence.
    Mais quelle définition pourrait-on donner à ce néologisme qu’est ce nouveau vocable?
    Je proposerais celle-là: « Croyance imaginaire et fantasmatique en des complots inexistant », autrement appelé théorie du complot.
    Le petit Larousse en donnant la définition suivante:  » se dit de quelqu’un qui récuse la version communément admise d’un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d’un complot fomenté par une minorité active  » que j’ai été pêcher sur, devinez quoi?
    Conspiraty Watch, et oui, encore un anglicisme idiot, enfin pas si idiot que ça, fleurant bon la manipulation impériale, empire U.S. auquel je ne reprocherais pas d’agir en tant que tel, l’histoire nous ayant montré de nombreuses fois qu’un empire étant ce qu’il est, pour lui agir différemment serait d’une dramatique erreur, erreur, d’ailleurs commise en Allemagne, ce qui permet à cette dernière sa nouvelle prise d’indépendance.
    Enfin bref.
    Complotisme et théorie du complot étant synonyme, je vais me pencher sur cette deuxième expression.
    En soit et par nature, une théorie n’a de valeur que par son caractère prédictif.
    Plutôt que de théorie, il aurait été plus juste autant que précis d’utiliser un terme tel que illusoire, fantasmatique, imaginaire, fictif, spécieux, irréaliste…, la liste en étant longue.
    Mais le mot même de théorie sonne bien mieux pour qui la manipulation mentale collective est d’une absolue nécessité pour éviter qu’un trop grand nombre de gens comprennent la réalité de ce qu’il se trame juste devant leur yeux.
    Cela permettant, de plus, de mettre dans le même sac le délirant pour qui les francs-maçons (les pauvres qui, désormais, ne servent plus à grand chose et n’ont plus de pouvoir que celui qu’on leur prête) et autres reptiliens seraient la source de tous nos maux et, de l’autre coté, ceux qui ont fort bien saisi les nombreux tripatouillages dont nous sommes victimes et qui voudraient en avertir la population.
    De fait et si nous comprenons bien les raisons pour lesquelles ces expressions telles que complotisme, complotiste et théorie du complot, voire antérieurement, conspirationnisme, furent mises sur la place publique, soit d’égarer l’homme et la femme curieux et intelligents de leur questionnement.
    Si nous comprenons bien cela, cela ne peut que vouloir dire qu’une seule chose: l’empire U.S. n’est plus en capacité de générer des machinations suffisamment discrètes pour que le commun des mortels en ignore tout.
    Internet étant l’un des outils, le premier de tous, laissant lisible leurs-dites machinations.
    Appartenant en propre au retournement de sens employé avec précision par des officines plus ou moins officieuses, usant de techniques publicitaire, ces expressions, dont les journalistes et autre chroniqueurs (qu’aiment tant les alsaciennes) en vu dans la presse de tous médiats ont tâche de propager, jouent leur rôle.
    La preuve en est le commentaire de Math le Picard dont y est repris le mot de complotisme avec délectation et réelle colère par pure réaction de déni.
    Quel est ce déni?
    Juste la fin assurée de ces Etasunis impériaux, que lui même prouve par l’emploi réflexe de ce terme sans grand sens devenu trivial, fin assurée lorsque nous savons que 102 millions environ de chômeurs de toutes sortes encombre ce pays ( http://www.businessbourse.com/2016/10/14/marc-fiorentino-leconomie-americaine-reste-en-pleine-incertitude/ ) de 325millions d’habitants ( https://www.populationdata.net/pays/etats-unis/ ), ce qui, calcul fait sur une base de 324 millions en 2016 ( http://nouvelhumanisme.hautetfort.com/archive/2016/10/15/reflexion-mathematique-sur-le-pourcentage-de-chomeurs-aux-u-5861010.html ), donne le chiffre faramineux de 39, 35%.
    Soit, si nous arrondissons à 40% par facilité (oui, je sais, ce n’est pas très honnête mais c’est parlant, à manipulateur, manipulateur et demi, non?), nous fait tout de même près de 2/5ème de chômage aux U.S.A..
    Je comprends dès lors l’angoisse existentielle et collective qui affecte une part de la population française et pourquoi elle laissa passer un Monsieur macron qui est à la politique française ce que le génie des alpages est à la vie pastorale: il est le dernier représentant de la modernisation du pays par son américanisation forcenée.
    Souvenez-vous du film « Jour de fête » de jacques Tati, tout y était dit avant l’heure.

    • A titre purement personnel, je ne suis pas certain que l’approche philosophique, et plus précisément sémantique, permette d’analyser une situation géopolitique.
      Il serait plus intéressant de placer l’analyse sur le rapport de forces entre états sur le plan économique et ses corolaires (management de l’information, contraintes financières et militaires).

      • Vous avez raison, mais il est toutefois intéressant de considérer les moyens avec lesquels nous sommes manipulés.
        Songez juste le nombre de boutiques portant un nom anglo-américain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s