La controverse du gluten terminée ?

Capture d’écran 2017-05-05 à 07.28.54.png

C’est une étude parue dans le British Medical Journal qui l’affirme la mode des aliments sans gluten est néfaste pour la santé ! Les aliments sans gluten ne sont préconisés que pour les personnes diagnostiquées sans équivoque comme souffrant de maladie coeliaque, une « allergie » au gluten se traduisant par une inflammation de l’intestin, c’est-à-dire environ 1 à 2 % de la population. Tous les consommateurs qui se sont, par précaution, soumis à une alimentation sans gluten augmentent significativement leur exposition à des maladies cardiovasculaires. L’étude en question (voir le lien) a duré 26 ans et comportait un examen minutieux de l’alimentation de 64714 femmes et 45303 hommes ainsi que l’évolution de leur état de santé durant cette période. Il est apparu que l’alimentation contenant du gluten dans divers aliments – 131 aliments différents furent examinés – conduisait à une réduction des risques cardiovasculaires. Toutes les études antérieures de ce type s’étaient focalisées sur les personnes souffrant de maladies coeliaques et ne consommant ni de céréales entières (non raffinées pour ne plus contenir de gluten), ni d’autres aliments préparés à partir de blé, de seigle ou d’orge. Or la corrélation entre fréquence des maladies cardiovasculaires et absence de gluten dans l’alimentation n’a pas pu être établie.

Il ressort donc que les céréales (orge, seigle et blé) raffinées afin de ne plus contenir de gluten sont plutôt mauvaises pour la santé des personnes ne souffrant pas de maladie coeliaque : encore une rumeur infondée que cette étude a parfaitement bien mise en doute.

Source BMJ, doi : 10.1136/bmj.j1892

3 réflexions au sujet de « La controverse du gluten terminée ? »

  1. risques cardiovasculaires ou pas, le blé cause des ennuis à beaucoup de gens dans mon entourage, moi inclus, et depuis que je fais mon pain moi-même avec de la farine ancienne, je n’ai plus rien et mes amis à qui je donne du pain, non plus
    Si ce n’est pas le gluten, c’est quoi le problème???????
    Car les blés anciens contiennent beaucoup moins de gluten, d’ailleurs il est difficile d’avoir un pain aussi bien levé qu’avec une farine normale.
    J’ai même essayé avec une farine normale et courante, et les ennuis gastro-intestinaux sont revenus de suite, et même avec de la farine bio
    Je ne mange plus de pâtes non plus car j’ai le même problème, mais quand je vais en Italie et que je mange des pâtes faites maison, je n’ai rien. Beaucoup de blés durs sont des variétés anciennes en Italie.
    Qu’est-ce qu’il y a dans le blé courant qui cause ces ennuis, j’aimerais savoir et beaucoup d’autres aussi d’ailleurs.
    Alors au lieu de dire que le gluten n’est responsable de rien, pourquoi ne chercheraient-ils pas à savoir s’il y a autre chose dans le blé qui pourrait être problématique?? à moins qu’ils ne le sachent déjà, mais qu’il ne faut pas le dire à cause d’autres intérêts??????????????

    • Bonsoir Cassie,
      Vous avez constaté des désagréments en mangeant du pin ou des pâtes, et les avez donc otés de votre alimentation. C’est une bonne procédure. Lorsque vous les réintroduisez, il y a des symptômes, donc autant s’en passer, ce que vous semblez réussir à faire.

      J’ai cru comprendre que vous souhaitez savoir quelle est l’origine de vos troubles digestifs. Le gluten est présent dans bien d’autres aliments: levure chimique, levure fraiche de boulanger(cube), sauce tomate, lardons, certaines charcuteries… De plus, des protéines voisines du gluten se retrouvent dans le seigle, l’épautre, l’avoine(quelque fois contaminé par le blé), l’orge. Voyez si vous avez une réaction en mangeant tout cela, faîtes de même pour chaque produit (absence- réintroduction) pour connaître votre tolérance.

      Pour savoir la cause, rapprochez- vous d’un médecin allergologue. Les intolérances, allergies, hypersensibilités sont trop complexes pour être traitées via internet.

  2. @ Cassie et @ Erick
    Je souffre moi-même d’une allergie d’origine inconnue qui se traduit par de l’eczéma. Curieusement je « soigne » cette allergie efficacement depuis plus de 10 ans en mangeant quotidiennement au moins 12,5 grammes de levure de bière fraiche. J’ai constaté plusieurs fois que si je ne prenais pas cette levure durant deux jours l’eczéma réapparaissait progressivement au niveau des jambes puis du buste. Etant un ancien biologiste je suis convaincu que les levures apportent des suppléments vitaminiques et ont peut-être un effet sur la flore intestinale par voie de conséquence. Cette allergie inconnue (et qu’aucun médecin spécialiste n’arriverait à expliquer) n’est donc pas d’origine psychosomatique. J’ai suspecté la malaria dont je souffre périodiquement depuis près de 20 ans mais j’en doute et aussi le lait entier dont je bois un litre tous les matins depuis peut-être 40 ans, j’en doute aussi. Je sais que je suis allergique au chrome VI mais être en contact avec cette forme de chrome tous les jours est peu probable à moins de travailler dans un laboratoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s