Les évidents bienfaits de la vaccination

Capture d’écran 2017-05-02 à 08.16.56.png

S’il y a, certes, des accidents provoqués par la vaccination dont la fréquence est de l’ordre de moins de un cas par million de personnes vaccinées c’est-à-dire bien moindres que les décès annuels provoqués par les médicaments – de 250 à 300000 morts par an dans les pays de l’OCDE – il faut reconnaître que la vaccination a permis d’éradiquer la variole, le premier grand succès de cette technique mise au point au cours du XIXe siècle, et ce n’est qu’un outil pour assurer à l’humanité toute entière un confort sanitaire appréciable. Les antibiotiques ne peuvent pas combattre les maladies virales et c’est la raison pour laquelle seuls les vaccins permettent à l’organisme de construire ses propres défenses immunitaires sans pour autant contracter les maladies. L’illustration ci-dessus est tirée d’un article paru dans Science magasine et le lien en fin de billet permet de se promener sur ce graphique interactif. Pour les non anglophones : measles = rougeole, chickenpox = varicelle, mumps = oreillons, rubella = rubéole et pertussis = coqueluche. Dans ce graphique seules la diphtérie et la coqueluche sont des maladies d’origine bactérienne. Cette illustration est interactive et pour y accéder allez sur le lien en fin de billet. Les autres vaccins préconisés par le corps médical sont ceux dirigés contre le tétanos, la typhoïde, la fièvre jaune en cas de voyage dans des pays où sévit cette maladie, l’influenza et plus récemment le papillome. Les cas de tétanos, de diphtérie et de polio sont devenus rarissimes bien que les agents pathogènes n’aient pas totalement disparu. Le vaccin contre la rubéole est toujours administré aux femmes enceintes ou désirant avoir un enfant pour prévenir les malformations foetales car le virus est toujours présent et partout …

Reste l’immense problème du développement d’un vaccin contre le paludisme. Il ne s’agit ni d’un virus ni d’une bactérie et la situation est beaucoup plus compliquée … Revenir à un monde sans vaccins ? C’est ce que préconisent les malthusiens qui considèrent que seuls les êtres humains beaux, riches et bien-portants seraient autorisés à vivre en toute quiétude, tous les autres seraient éliminés par des maladies infectieuses …

http://www.sciencemag.org/news/2017/04/heres-visual-proof-why-vaccines-do-more-good-harm

2 réflexions au sujet de « Les évidents bienfaits de la vaccination »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s