Chronique cinématographique : prémonition …

Capture d’écran 2017-04-10 à 19.47.18.png

Il s’agit d’un film québécois presque insignifiant de Marion Briand que j’aime bien parce qu’il débute à Tokyo. On y voit l’actrice principale Pascale Bussières, sismologue prénommée Alice, prendre la Yamanote et se promener dans les ruelles de Shinjuku. Elle travaille dans un centre de prédiction des séismes de Tokyo, vaste programme, et elle est appelée par les autorités canadiennes à Baie-Comeau, dans la péninsule du Labrador, à 420 kilomètres au nord-est de la ville de Québec, car il s’y passe des choses étranges : la marée a cessé à cet endroit précis. Une fois rendue sur place avec son équipement sophistiqué pour tenter d’aider les autorités locales elle rencontre une ancienne amie, Catherine, incarnée par Julie Gayet.

Le jeu de Pascale Bussières (Alice) est tout à fait attachant, c’est une personne un peu mystérieuse, une professionnelle, qui cherche comme un détective à comprendre la cause de ces évènements étranges. Son amie Catherine est plutôt légère, un brin frivole, avec toujours un sourire stéréotypé au coin des lèvres et un regard plutôt inexpressif, pour ne pas dire niais. Ce qui m’a accroché si on peut dire les choses ainsi est une réplique de Catherine (J Gayet) quand son amie Alice lui confie qu’elle est amoureuse du pilote de Canadair qui combat des feux de forêts dans l’arrière-pays. Tout un chacun sait qu’au Canada et en particulier dans la belle province du Québec ce ne sont pas les hommes qui draguent mais l’inverse et sans trop de détours verbaux.

Or Catherine (J Gayet) a aussi cherché à attirer ce pilote qui est au centre de cette histoire un peu rocambolesque de disparition de la marée. Elle a arraché systématiquement la page où figure le numéro de téléphone du pilote et elle l’avoue à Alice. Il s’en suit alors cette confidence de Catherine : « Si la vie était bien faite je n’aurais pas d’amours impossibles, ou alors ce ne serait pas toujours avec les hommes les plus attirants ». Prémonitoire …

Illustration : capture d’écran vers 1h15mn30

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s