La Suisse et la société sans cash : c’est écolo !

Capture d’écran 2017-04-04 à 11.06.55.png

La Suisse vient de franchir un grand pas pour dissuader la population d’utiliser du cash. Dans ce pays premier raffineur d’or au monde, où arrivent du monde entier des centaines de milliards de dollars et autres monnaies d’argent sale ou mal acquis, dans ce pays où ont leur siège des centaines de multinationales, dans ce pays, le seul au monde à encore imprimer des camions entiers de grosses coupures de 1000 francs, tout est maintenant organisé pour éliminer le cash du citoyen lambda. La raison invoquée pour progresser dans ce sens est – restez assis – l’écologie ! Swisscom a déclaré qu’en 2016 les paiement électroniques directement depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur lui ont fait économiser 159 tonnes de papier, ça fait beaucoup d’arbres sauvés … Orange et Salt, deux autres opérateurs téléphoniques, taxent désormais les paiements papier 3,95 francs pour faire prendre conscience aux consommateurs qu’il est plus « écolo » de payer électroniquement.

Les seniors « non connectés » peuvent désormais suivre des cours d’informatique basique pour apprendre à effectuer des paiements électroniques et s’ils n’ont pas d’ordinateur ou de smartphone ils devront désormais aller dans un cybercafé. Après les factures téléphoniques ce seront bientôt les supermarchés qui taxeront leurs clients. Ici, dans l’archipel des Canaries, un autre endroit en Europe privilégié pour le recyclage d’argent sans odeur (mais on n’en parle pas trop), on peut déjà payer les transports en commun et le petit supermarché de quartier avec son smartphone, c’est tellement pratique (je ne sais pas me servir du mien et je ne m’en sers jamais !) et puis tous les autres commerces suivront y compris les prostituées qui accepteront les cartes de crédit, comme à Las Vegas …

Source et illustration : 20min.ch

5 réflexions au sujet de « La Suisse et la société sans cash : c’est écolo ! »

  1. Dans « les centaines de multinationales », ne pas oublier la concentration massive des ONG qui sauvent peuples et planète(s), et pour les assoc caritatives, il faut beaucoup de papier pour imprimer la liste.

  2. Et bien comme ça l’état, les banksters et autres pourritiques pourront savoir, au centime près, ce que vous faites de votre fric. La suite de ça, ce sont des interdictions et/ou des obligations d’acheter ceci ou cela et pourquoi pas, nous imposer de nous mettre un microship sous la peau!!!!!!
    Je suis aussi une non adepte des smartphones, et d’ailleurs des mobiles tout court, ça va devenir compliqué de vivre, et ça me fait penser que finalement les gens qui parlent de cette « marque de la bête », n’ont pas vraiment tort!!!!

  3. Les gens qui parlent d’une future « dictature soft » mondialiste pêchent par excès d’indulgence ou d’optimisme.
    Elle ne sera pas « soft » du tout.
    Elle sera contraignante, inhumaine, absolue, assassine et sans pitié.
    Elle réduira les survivants à la condition de bétail.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s