Crise climatique : c’est le délire total (2)

Capture d’écran 2017-03-01 à 14.26.57.png

Selon une « très sérieuse » étude parue dans la revue Nature Climate Change, plus le climat se réchauffera plus la neige fondra lentement. Comprenne qui pourra. Dans une sorte de prestidigitation invraisemblable les auteurs de l’article présentent dans le détail leur découverte qui n’est qu’une modélisation, encore une, valable jusqu’en 2100, il fallait oser … Une modélisation n’est pas une avancée scientifique, ce n’est qu’un délire de plus dans cette science climatique devenue la caricature d’elle-même.

Les arguments avancés sont les suivants : puisque le climat se réchauffe les chutes de neige seront moins abondantes et donc la fonte de la neige sera moins importante à la fin du printemps et en été, ce qui revient à dire que cette fonte sera plus lente au début du printemps et la situation sera alors catastrophique pour remplir les réserves d’eau indispensables à l’agriculture et à la vie de tous les jours de centaines de millions de personnes puisque ces réserves, retenues et nappes phréatiques, ne se remplissent que quand il y a une fonte massive des neiges de montagne.

L’argument franchement délirant de ces pseudo-scientifiques du centre national d’étude de l’atmosphère situé à Boulder dans le Colorado et artistes dans le genre de la réthorique climatique continuent leur argumentation en déclarant que puisqu’il neigera moins (ce qui reste à prouver) la neige fondra lentement et l’eau s’évaporera ou sera utilisée par la végétation avant qu’elle ne puisse reconstituer ces réserves d’eau.

Cette approche n’avait pas été abordée jusqu’à cette étude car c’était trop compliqué à modéliser (dixit un des auteurs de ce travail fantasmagorique). J’en suis resté sur ma soif d’eau fraiche et pure de montagne …

Source : Newscientist

3 réflexions au sujet de « Crise climatique : c’est le délire total (2) »

  1. Je viens de retrouver l’étude
    http://www.nature.com/nclimate/journal/v7/n3/full/nclimate3225.html

    après tout faut bien faire face à la dissonance cognitive quand on remarque que la neige fond pas plus vite que prévue
    si un gaz doit avoir un effet sur la température ce n’est surement pas le co2,d’ailleur je me pose une question,qu’es ce qui pousse les scientifiques à penser que le co2 provoque un effet de serre ?j’ai lu un forum quelqun dire qu’une molécule de gaz constitué de plus de deux atomes provoque un effet de serre? j’ai arrêté la physique chimie en seconde du coup si vous avez des liens pour en apprendre plus je suis preneur
    Au final qu’elles sont les preuves qu’on est censé avoir du co2 impactant la température? car la seule chose que j’ai vu c’est un graphique avec la courbe de co2 et celle des températures,hors mettre deux courbes ensembles ne suffit pas à prouver à lien de causalité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s