Penelopegate … suite

Article issu du Quotidien du médecin .

Blog du Dr Gérard Maudrux

L’ŒIL D’UN ANTI-CONFORMISTE

 Penelopegate : une occasion manquée.

Posté le 20 février 2017 par Gérard Maudrux

Après les manifestations de 1991 j’étais convoqué rue de l’Université pour me proposer un poste de député. Lorsque je comparais revenu de chirurgien et de député, on me dit : « attends, on va t’expliquer », et j’ai eu droit à tout le catalogue, femme attachée parlementaire en tête, en passant par la non obligation de siéger pour continuer d’exercer, mon ambition.

Le cas Fillon n’est qu’une paille dans une botte de foin, que dis-je, une meule de foin. Soutirer le maximum d‘argent public, ils le font tous (ou presque), de cette manière ou d’une autre, directement ou indirectement, légalement ou non. C’est un sport bien français qui n’a pas d’égal dans le monde démocratique et civilisé.

La presse (de gauche) joue bien sur la mémoire des français pour attaquer un seul homme (de droite) au lieu d’en profiter pour dénoncer un système gigantesque. 20 à 25% des députés sont dans ce cas, combien indirectement ? Un site a dénombré 57 cadres du PS ou membres du gouvernement actuel ou passés condamnés, oubliant au passage la droite, sans doute aussi nombreuse.

2 candidats à la Présidence, un autre candidat à la candidature condamné pour des faits identiques, ainsi qu’un ancien Président de la République. Remarquable pourcentage de pratiquants dans cette population de Français devant être exemplaire, sans compter ce que l’on ne sait pas ! Oubliés Chirac, Cambadelis, Mauroy, Juppé, Harlem Désir, Emmanuelli, Guerini, Rebsamen,.. et cet ancien premier ministre encore ministre dont on n’a pas le droit d’évoquer la condamnation devant un casier devenu vierge par « rehabilitation ».

Emplois fictifs et rapports bidons sont le lot de beaucoup de politiques, rappelez-vous la MNEF, partie visible d’un gros iceberg, les sociétés, institutions et autres organismes « rendent » presque tous « service » à quelqu’un. Combien d’emplois fictifs dans les mutuelles et syndicats qui sont dispensés de donner leurs comptes aux affiliés ?

Les plus généreux sont sans doute les organismes publics pour y caser les amis, les anciens conseillers : tous les organismes publics, para publics où le Président ou des Ministres peuvent effectuer des nominations. Institut du monde arabe (avec ses 1000 repas de direction par an), Banque de France, Caisse des dépôts… Dans cette dernière Sophie Coignard a enquêté et parle d’immense « usine à recyclage des copains », et des « énarques sur étagères », terme interne pour désigner les hauts fonctionnaires embauchés dont on ne sait que faire et payés à rien faire. Emplois réels ou fictifs, fonctions fictives ou réelles ? Que dire de celui embauché par cet organisme pour « gérer la station de ski de Chambéry » ! Que l’on me dise où sont les pistes de cette ville ! Edifiant. (La Caisse – Enquête sur le coffre-fort des Français » au Seuil).

Et puis il y a tous ces chargés de mission, détachés, mis à disposition,.. Rappelez-vous l’histoire de Le Duigou, numéro 2 de la CGT, nommé conservateur des hypothèques pour ses 6 derniers mois afin de lui assurer une bonne retraite (http://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2016/11/20/25-meilleures-annees-versus-6-derniers-mois-la-verite/ ). Il n’a pas pris ses fonctions car a été mis à disposition de la CGT. Emploi fictif ou réel ? En tous cas sa retraite elle n’est pas fictive, comme celles que tous ces emplois plus ou moins fictifs vont toucher pendant 25 ans ! Des comme cela, il y en a partout. La Cour des Comptes en 2010 relevait 20 000 enseignants qui n’enseignaient pas, certains détachés ou mis à disposition qui dans un Ministère, qui dans un Syndicat, certains non payés par leur corps d’origine, d’autres si. Tout le monde cherche les états de service de Pénélope, mais qui est allé voir combien d’heures d’enseignement effectuées en trois ans par Hamon à Paris 8 (où l’on retrouve également Copé) ? Que dire aussi de l’IGAS, qui en 2015 comportait 183 inspecteurs dont 97 « dans le service », et 86 « hors du service », détachés ou sous un autre label, leur permettant de revenir, gardant à vie le statut de leur corps, tout comme le Président actuel détaché de la Cour des Comptes où il pourra revenir pour valider sa retraite qui s’additionnera aux autres, tout comme Le Duigou a été détaché des finances pour 30 ans à la CGT. En surplus d’effectifs, l’IGAS recrute toujours, à plus de 50% des énarques, mis sur étagères. Voynet y est, Chérèque y était, Le Duigou a été casé lui au Conseil d’Etat après Conseil Economique et Social (où est Mr Chassang), sur d’autres étagères validant une et des retraite supplémentaires. Rappelez vous aussi cet ancien premier ministre passé 24 heures aux affaires étrangères pour valider 100 000 EUR de retraite. Alors les Fillons….

Que dire d’autres postes pour les copains comme les préfets hors cadre. Que dire de ce grand patron de presse pourfendeuse de Fillon dont la fille touche de la ville de Paris (spécialiste des emplois fictifs quel qu’en soit le maire) plus que Pénélope, pour un mi-temps, et qui a sa vie de famille avec enfants en Allemagne. Ceci pour diriger une association. Les associations, autre truc prodigieux et moins visible pour arrondir ses fins de mois et ceux des amis. Rappelez-vous la condamnation de Sylvie Andrieux pour avoir attribué des centaines de milliers d’euros à des associations fictives pour assumer un train de vie à leurs dirigeants. Et des associations de ce type, il y en a des milliers, souvent créées par les élus et subventionnées en toute connaissance de cause.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes en France relèvent de postes fictifs ou autres procédés assimilés pour vivre de l’argent public sans grande contrepartie, plus de 50 000, sans doute 100 000 avec les retraités. Sachez, personne n’en parle, qu’en face de chaque emploi de ce type, va une retraite qui elle n’est pas fictive et qui vient gonfler la note. Chaque fois qu’il y a eu condamnation, il y a parfois amende, rarement remboursement, mais jamais je n’ai entendu parler de remboursement de points mal acquis. Les sommes totales sont considérables, quelques dizaines de milliers d’euros multipliées par 50 ou 100 000, cela fait des milliards chaque année.

Ne parler que de Pénélope, c’est volontairement masquer le système. En cachant le problème derrière un seul homme, on manipule les Français. Fillon devrait changer de conseiller : si au lieu de crier à la chasse à l’homme, réelle, sans parler des faits tout aussi réels, il s’était de suite excusé d’avoir utilisé ni plus ni moins que la plupart des politiques un système ancien qui devait cesser et qu’il s’engageait à y mettre fin avec inéligibilité à vie et perte d’emploi public pour toute personne utilisant des fonds publics autres que sa rémunération ou pratiquant le favoritisme, là il était crédible. Malheureusement aucun candidat ne le propose, et on continue de nous amuser avec la publication de patrimoines, hors sujet. Il est vrai que leur demander cela, c’est un peu leur demander de couper la branche sur laquelle ils sont assis, c’est pour cela que j’ai bien peur que cette gabegie continue, car je ne vois pas qui peut l’arrêter.

Note de votre serviteur : le coût de l’ensemble du monde politique français est estimé à 15  milliards d’euros par an, ça laisse rêveur

2 réflexions au sujet de « Penelopegate … suite »

  1. Fillon doit attaquer, comme le dit le Dr Maudrux, sur la probité de toute la classe politique, en pointant d’abord les siens, puis tous sotssalauds quels qu’ils soient, puis sans cesse sur le déficit qui mène à la faillite et à la perte d’indépendance, au chaos en défaveur des plus faibles.

    Va-t-il se réveiller?

    • « Va-t-il se réveiller? » la réponse est non.
      40 ans qu’il est derrière le râtelier, il ne voit même pas où est le problème !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s