L’homéopathie ne guérit pas mais elle peut aussi tuer !

Capture d’écran 2017-02-28 à 18.12.20.png

Il s’agit d’un cas exemplaire de l’inutilité de l’homéopathie mais également de sa dangerosité. Non seulement cette fausse médecine ne guérit pas mais elle peut être dangereuse. Soigner une pathologie sérieuse par l’homéopathie est inutile voire dangereux dans la mesure où des traitements allopathiques permettraient d’en venir à bout. Utiliser des remède dits 100 % naturels fabriqués et vendus par ces firmes d’escrocs comme par exemple Boiron en France ou Hyland’s aux USA, les deux plus grosses compagnies qui se complaisent à abuser de la crédulité de millions de personnes, peut de surcroit être à la limite mortel.

Entre 2006 et 2016 la FDA américaine (Food and Drug Administration), l’équivalent de l’EFSA en Europe, a répertorié les cas de 370 enfants ayant souffert de sérieux effets adverses de gommes à mâcher ou de gels pour calmer les douleurs buccales lors des poussées des dents. Huit enfants sont morts à la suite de l’administration par leurs parents stupidement adeptes des traitements dits naturels et proposés par ces firmes mercantiles. Les « Teething Tablets » proposées par la firme Hyland’s contiennent des extraits de belladone (Atropa belladona) l’une des plantes les plus toxiques qu’on puisse rencontrer un peu partout dans l’Hémisphère nord. Cette plante contient divers alkaloïdes dont de l’atropine et de la scopolamine et elle est connue dans la médecine traditionnelle comme analgésique et son nom provient du fait qu’une décoction dilate les pupilles et rendrait les femmes plus belles ( bella dona). Les enfants sont infiniment plus sensibles que les adultes aux effets des neurotropes de ce type de substances et les firmes productrices de préparations naturelles pour soigner divers maux ne sont pas assujetties à la législation habituelle d’autorisation de mise sur le marché comme c’est le cas pour l’allopathie.

Bien que la FDA ait à plusieurs reprises averti le public que ces tablettes et autres gels utilisés pour les douleurs dentaires chez l’enfant étaient inefficaces voire dangereuses, ces firmes utilisent donc des dilutions suffisantes pour incommoder sérieusement (et très rapidement) des enfants et selon la sensibilité de ces derniers les tuer. Une dilution des principes actifs à 30CH, une notation pour le moins ésotériques – mais ça fait plus sérieux – n’a strictement plus aucun effet et la FDA ne statue en généralement pas. Alors, pour des raisons évidentes de marketing les extraits de belladone de Hyland’s ont été un peu « forcés » dans ces tablettes à mâcher pour bien prouver que ces produits étaient efficaces. Résultat : huit enfants morts, bravo l’homéopathie et bravo aux médecins qui se targuent de prescrire ces produits sachant parfaitement qu’ils sont soit totalement inutiles soit carrément dangereux …

Source : Statnews.com

7 réflexions au sujet de « L’homéopathie ne guérit pas mais elle peut aussi tuer ! »

  1. Oui bien sûr mais vous faites de l’amalgame, ce n’est pas de l’homéopathie.
    Il ne faut pas oublier par ailleurs les dégâts de l’allopathie :
    « Dans le rapport déposé par la commission des affaires sociales de l´Assemblée en conclusion des travaux de la mission sur le Mediator et la pharmacovigilance, le député Roland Muzeau indique : « On estime dans notre pays à 150 000 le nombre d’hospitalisations annuelles liées à des accidents médicamenteux et de 13 à 18 000 le nombre de morts provoquées par des médicaments ». »
    Quel en est le coût ?

  2. Personnellement j’ai la même opinion que vous sur l’homéopathie : elle soigne aussi « bien » qu’un vulgaire placébo (ce qui d’ailleurs signifie qu’elle peut avoir une petite efficacité sur certaines personnes)
    Mais dans ce cas précis on peut mettre en cause un mauvais procédé de fabrication (ce qui peut arriver dans tout processus de fabrication même dans un domaine non médical) et stricto sensu pas le principe même de l’homéopathie !

    • Aucune idée ! Il n’y a aucun renseignement. Le fait d’avoir pu cristalliser cette protéine dans l’ISS est très astucieux car en apesanteur les cristaux se forment plus vite et on obtient une excellente qualité pour la cristallographie subséquente. Attendons de voir … paraître un article scientifique dans une revue avec comité de lecture. Quant aux chocs thermiques, je ne vois pas non plus. J’ai purifié au moins une centaine de protéines enzymatiques et de peptides au cours de ma carrière. Il arrivait que la première étape soit un choc thermique à 56 °C de la purée de viande dans des conditions bien précises pour préserver l’activité de l’enzyme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s