Retour sur l’autisme : origine virale confirmée

Herpes_simplex_virus_TEM_B82-0474_lores.jpg

La campagne de dénigrement infondée contre la vaccination est toujours d’actualité et il ne se passe pas une semaine sans que les antivaxxers hurlent d’horreur et en profitent pour organiser des class-actions à l’encontre des fabricants de vaccins car leur enfant souffre de troubles du comportement apparentés à l’autisme (autism spectrum disorder ou ASD). Ça se passe naturellement aux USA, un pays qui n’hésite pas à trainer en justice des banques étrangères parce qu’elle ont eu la maladresse de réaliser un business en dollars US non conforme aux intérêts du pays. Les Etats-Unis sont en effet le pays du monde le plus judiciarisé et poursuivre les fabricants de vaccins est un business comme un autre, as usual.

En ce qui concerne l’autisme, le corps médical et les biologistes ont maintenant rassemblé des évidences indéniables : l’autisme est favorisé sinon provoqué par de légères malformations du cortex cérébral en particulier au niveau de l’aire de Broca. Les causes de ces malformations restent largement inconnues. Les mouvements anti-vaccin refusent de se rendre à l’évidence et accusent les fabricants de vaccins d’inclure dans la formulation de leurs produits de l’hydroxyde d’aluminium ou d’autres adjuvants qui provoquent l’autisme.

Une étude réalisée conjointement par l’Université Columbia à New-York et l’Université d’Oslo et publiée il y a quelques jours dans la revue mSphere (voir le doi, en accès libre) démonte en grande partie les arguments des mouvements anti-vaccins.

La prévalence de l’ASD est de l’ordre de 1 à 2 % et atteint plus de garçons que de filles. Entre 1999 et 2008 l’organisation norvégienne de la santé a suivi médicalement 114000 enfants et leurs parents, 95244 mères et 75500 pères et détecté 412 mères ayant mis au monde un enfant souffrant d’ASD dont les échantillons sanguins prélevés en cours et à l’issue de grossesse avaient été conservés. Les contrôles étaient un lot de 463 mères ayant mis au monde durant la même période un enfant ne présentant aucun symptôme d’ASD.

L’étude des anticorps présents dans les échantillon sanguins a montré sans ambiguïté que l’autisme était systématiquement lié à la présence durant la grossesse d’un taux élevé d’anticorps dirigés contre le virus de l’herpès (HSV-2) et dans une bien moindre mesure d’anticorps dirigés contre le cytomégalovirus (CMV). La recherche d’anticorps a également inclus la toxoplasmose, la rubéole et l’herpès de type 1 qui affecte la bouche alors que le type 2 affecte l’appareil génito-urinaire.

Ce résultat rend perplexe dans la mesure où une femme sur 5 en âge de procréer est porteuse du virus HSV-2. Les biologistes considèrent donc que si la présence du virus au cours de la grossesse détectée par les taux élevés d’anticorps est incontestablement un facteur aggravant conduisant à l’apparition d’ASD, il doit exister un autre paramètres favorisant l’autisme chez l’enfant. Les recherches s’orientent donc vers l’élucidation de la production de cytokines et d’anticorps maternels traversant la barrière placentaire lors de la réaction immunitaire dirigées contre le HSV-2 en cours de grossesse. Il s’agirait donc alors du facteur génétique suspecté depuis longtemps.

Ces travaux confirment donc que la cause de l’ASD est prénatale et qu’en aucun cas les vaccins sont à incriminer comme le prétend la rumeur. D’ailleurs la société GSK réalise actuellement des essais en phase III pour le développement d’un vaccin conte le HSV-2. Le débat sur l’origine de l’autisme sera donc clos.

Source : mSphere, doi : 10.1128/mSphere.00016-17 en accès libre, illustration : herpes simplex virus

24 réflexions au sujet de « Retour sur l’autisme : origine virale confirmée »

  1. Pour moi l’autisme c’est à la combinaison de haut taux de testostérone chez la mère a durant la grossesse et de deux parents ayant des cerveau de type systémique.

    Les autistes ont les digits ratio 2d/4d les plus courts. Signe de cerveau très masculins et systémique.
    Et ça, c’est comme tout, en partie héréditaire.

    Quand une mère systémique fait un gosse avec un père systémique les chances de faire un autiste doivent bondir. Ils ont d’ailleurs plus de chance d’avoir un fils. Ce qui est consistant avec le fait qu’il y ait plus de garçons autistes que de filles.

    A mon avis si il y avait une étude sur le taux d’autistes en fonction de la profession des parents, les parents ayants des professions féminines auraient bien moins d’enfants autistes que ceux exerçant des professions masculines.

    Je n’ai aucun chiffre mais je serais également près a parier que dans une fratrie les aînés sont plus frappés d’autismes que les benjamins. Car le digit ratio des aînés est plus court que celui des benjamins, signe d’un taux de testostérone in utéro plus élevé.
    Cela va contre l’idée que l’age du père favoriserait l’autisme mais ça ne me fait pas peur.
    On pourrait expliquez cette corrélation par le fait que les hommes ayant un cerveau systémique, moins à l’aise socialement que les hommes ayant un cerveau empathique (digit ratio plus long) font leurs enfants plus tard que la moyenne.

  2. Bonjour,
    Je comprends mieux pourquoi la science arrive à son terme en lisant, et ce blog, et le commentaire qui suit.

    En ce qui concerne le blog:
    Il y a confusion entre autisme et trouble du comportement dit autistique (ASD), 2 maladies qui n’ont pas la même cause…mais c’est pas grave, ceux qui croient colporter la science à autrui n’en sont pas à cela prêt.
    Quand est-il des ASD régressive?
    Hum ?
    Ah ben du coup tout ce qui va être ASD, TCA Et autres nombreux qualificatifs regroupant les différentes formes de troubles du comportement dit autistiques, seront apparentés à l’autisme.
    Au fait, comme tu l’as compris on nait autisme.
    On ne peut naitre ASD ou TCA, on le devient !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Ton texte navigue entre l’explication de l’autisme et des conclusions sur l’ASD….
    aberrant !
    Un peu comme si je faisais une comparaison entre 2 drogués, l’un consommant du canabis et l’autre un produit dopant pour le sport….Pourtant on aura bien à faire à 2 drogués….

    Ensuite tu insinues qu’aux usa, ce n’est juste qu’un business comme un autre de poursuivre les fabricants de vaccins.
    Je t’assure que si l’on pouvait le faire en France, on serait bien plus nombreux proportionnellement à le faire !
    Et là, évidemment, je ne te parle pas de parents ayant un enfant autiste, déclaré ou non à la naissance !
    Je te parle de TOUS les parents ayant un enfant rangé dans la catégorie ASD.
    Cette fameuse catégorie dont la France ne reconnais même pas la maladie!
    Aucune prise en charge, autre que celle d’avoir un enfant handicapé.

    Donc si je conclue la réalité de ce que je vie, et pas ta réalité de ce que tu en penses, je peux conclure après 8 ans de génétiques, d’eeg, de toxicologie et j’en passe des meilleurs et des moins bonnes, que mon enfant, ne possède aucune des caractéristiques énoncées dans ce blog concernant uniquement les autistes.
    Pourtant depuis plus de 11 ans, ce dernier est jugé ASD, plus exactement personne TCA (Trouble du Comportement à caractère Autistique), équivalent à un handicap lourd évalué par la mdph à plus de 75%.
    Quelle aide?
    Rien, puisque cette maladie n’est pas reconnue en FRANCE. Cela signifie très clairement que mon enfant n’est pas reconnu autiste par le corps médical.
    Donc j’ai d’un coté le corps médical qui me stipule au bout de plusieurs années d’examens et d’analyses variées et de traitements chélateurs, que mon enfant n’est pas autiste, et de l’autre toi qui me stipule qu’il l’est (si je m’en tiens à ta compréhension de l’unique maladie: l’autisme).

    Je ne peux que te dire d’écarter tes œillères afin de comprendre que les gens qui se plaignent des vaccins en les liant aux ASD, ne parlent pas d’autisme!
    Ceux sont systématiquement les merdias qui font l’amalgame.
    Pourtant, j’avais l’impression que les merdias ne pensaient pas à ta place, et que tu aurais un peu plus l’esprit scientifique afin de creuser le sujet pour voir de quoi il en résulte exactement.
    Tu préfères garder tes positions en cherchant scientifiquement à appuyer une chose qui ne concerne pas les anti-vaccins.
    Et je ne te parle pas des anti-vaccins marginaux existant depuis toujours…je te parle bien de la recrudescence des néo anti-vaccins, correspondant en tout point à la montée de ces nouvelles maladies corrélées à l’autisme.
    Par ailleurs la maladie autisme est connu depuis toujours. L’asd n’a pas 40 ans d’existence….
    Recherche le premier cas…tu comprendras un peu mieux qu’il n’est pas question de lier l’autisme avec les vaccins mais uniquement toutes les autres maladies dites TCA.

    Pour ce qui concerne le commentaire plusieurs choses m’interpellent !
    En premier, on peut constater que tout le long du commentaire, la réflexion ne parle que d’autisme.
    Déjà on peut voir que l’amalgame est rapidement faite. Il n’y a même plus de distinction entre ASD et autisme. Le raccourci est crée…
    Ensuite il serait aussi intéressant d’étendre l’idée (complétement stupide et non scientifique) aux hommes aux chômage, aux artistes, aux harems, aux femmes effectuant un métier d’hommes…hum?
    Ah c’est vrai que j’oublie que le scientifique aime bien compartimenter. Catégoriser. Disséquer.
    Tu vois, à l’extrême, et je considère qu’on y est, la science perd de sa verve parce que ceux qui s’en servent finissent par perdre le recul qu’ils ont et ne peuvent plus voir les autres cases qui les entourent.
    Et oui quand on est spécialiste ce n’est plus que sur une chose maintenant.
    Un toxicologue est incapable de conclure un rapport médical d’un spécialiste EEG, tout comme un toxicologue ne peut conclure sur le rapport d’un expert des maladies infantiles.
    Mais de le vivre en vrai, dans la véritable vie de tous les jours, permet d’en prendre conscience.

    Pour en conclure, je pense que vous vivez tous les 2 sur ce sujet encore dans vos têtes et avec vos croyances.
    Maintenant, on est humain, ce qui signifie aussi que l’on se trompe.
    Et ce qu’il y a de bien dans ces cas là, c’est qu’on est sûr de pouvoir progresser.
    Je vous conseille donc fortement, de laisser tomber l’adage autisme=anti-vaccins
    et de commencer à faire des recherches plutôt sur ASD=anti-vaccins.
    Vous allez vite vous rendre compte que les critères ne sont plus les mêmes, et que les conséquences ne reflètent pas l’autisme en dehors de ce que nous pond le médical comme définition.

    Je vous souhaite à tous 2 de nouvelles découvertes !
    Et qui sait….peut-être que vous aurez la perspicacité de mettre le doigt sur un point écarté par d’autres scientifiques…
    Tout comme Jacqueshenry l’a mit sur le phénomène rare astronomique, il y a quelque temps lors de ses voyages au Japon.

    Amicalement
    Gus

      • Ah oui…
        Et tu paries quoi?
        La normalité de mon enfant ou juste ta propre gloire?
        Tu m’as l’air très fort comme tous scientifique par ailleurs pour corréler des conséquences.
        Par contre plus personnes dès qu’il s’agit de causes.
        Donc tes corrélations qui ne correspondent pas à mon gamin, puisque non autiste, ne trouve pas place ici.

      • Paix et amour mon frère. Y a pas mort d’homme.
        Déjà, je suis boxeur, pas scientifique.

        Après,
        Tu dis que ton gosse à un truc. Je dis que ce truc est corrélé à un autre truc.
        Je dis que tous cela a une cause en grande partie héréditaire et que statistiquement toi et lui, vous devez avoir l’index bien plus court que votre annulaire.
        C’est facile a vérifier et on se rend compte avec une dizaine de mesures du genre que finalement on est la ou on est pour une raison.

        C’était juste un pari d’amis.

        Et j’en fait un autre. Ni toi ni la mère de l’enfant n’avez un métier considéré comme étant un métier de femme.
        Si je devais mettre une cote je miserai jusqu’à 3 contre 1. Pas plus. Mais sans moyen de vérifier restons a des paris gratuit et rigolos.

        Amicalement.

      • Alors répondons dans l’oisiveté !
        Tu peux écarter la partie génétique en ce qui concerne l’hérédité.
        Aucune corrélation entre mon fils et ma femme et/ou moi.

        En ce qui concerne la longueur de doigts.
        Il exitse 3 catégories de classification:
        A- Annulaire plus petit que l’index
        B-Annulaire égal à l’index
        C-Annulaire plus grand que l’index

        Tu t’intéresses particulièrement à la catégorie C, et tu soutiens que l’autisme est caractéristique de cette catégorie.
        En tant que bon boxeur, je cours vite fait vérifier mes dires…
        Existe t’il effectivement une proportion d’autisme apparentée uniquement dans cette catégorie.?
        Du coup…je pars vérifier directement ta théorie.
        Résultat…arf… t’es presque bon…
        J’ai effectivement l’index plus court que mon annulaire….mais pas mon fils !
        Les siens sont de même grandeurs …stupéfiant non ? 🙂
        Que tirer de ce fait alors?
        Quoiqu’il en soit, même si l’on était dans le cas que tu évoques, cela ne montre aucune cause de la maladie, mais juste une spécificité de cette maladie, donc une conséquence.

        Passons à ton dernier paris.
        Cela va t’être dur de déterminer mon métier (comme si l’Homme devait en avoir un spécifique).
        J’ai commencé en tant que sous officier dans l’armée de l’air, poursuivi en tant qu »astrophysicien, pour passer responsable tunnelier/carrière France et international, aboutissant en laverie industrielle et pour finir par responsable d’installation robotisée/automatisée dans l’industrie. Et quand je dis finir, je ne parle pas de retraite, mais c’était pour l’officiel, maintenant je travaille pour moi et au bon vouloir de chacun. En d’autre terme je ne travail pas et suis considéré comme chômeur au ASS.
        Ma femme est russe et a une maitrise de droit, non reconnu en France, c’est pour cette raison qu’elle a le superbe métier de cuisinière en restauration rapide.
        Alors…pour commencer que sont des métiers d’hommes ou des métiers de femmes? A quelles époques?
        De toute façon une rapide constatation montre que tu perds là encore ton paris ^^
        Je ne travail pas, donc pas un métier d’homme.
        Ma femme travail en cuisine, donc métier d’homme ou de femme?
        Je dirais plutôt de femme si je dois m’en tenir à la convention sociologique française.

        Je te file mon mail pour que l’on voie ensemble comment on fait pour que tu puisses me régler tes dettes de jeux ^^
        🙂

        Amicalement
        Gus

      • La bonne humeur c’est pas forcément l’oisiveté. Tu m’as l’air en colère toi.

        Fais attention quand tu mesures les doigts, je vois beaucoup de gens se tromper.
        Déjà la plus grosse source d’erreur c’est de juste regarder le bout des doigts. Chez plein de gens index et annulaire arrive à la même hauteur. Mais le point d’accroche sur la main lui n’est pas à la même hauteur. Ce qui fait des doigts de longueur différentes.

        Deuxième grosse source d’erreurs, vérifie bien que tu ais pris l’index et l’annulaire. Je te prend pas pour un idiot mais t’imagine pas le nombre de gens qui se mélangent les pinceaux.

        Ensuite pour les métiers d’hommes. Je dirais que officier dans l’armé de l’air, astrophysicien tunelier, laveur et assemblage de robot. Ca ressemble fort a des boulots de mec. Je sais que aujourd’hui c’est pas toujours facile de faire la distinction mais je vais t’aider. J’imagine que 90% de tes collègues de même rang était de type masculin. C’est ceux qui ont de la barbe et un pénis.
        Si oui c’est bien des boulots de mec.

        Reste ta femme. La t’es trop évasif il faut plus d’info pour juger.

        Et puis attention hein. On peut être autiste sans avoir l’index court ou avoir l’index court sans être autiste. Mais on est pas dans la norme. D’ou la cote de 3 pour 1 maxi

        Jette un coup d’oeil à ça c’est les premiers trucs que google me sort quand je tape autism and digit ratio :
        DOI: 10.1007/s10803-005-0052-3
        dx.doi.org/10.1016/j.earlhumdev.2003.12.002
        dx.doi.org/10.1016/j.paid.2006.06.009
        10.1111/j.1469-8749.2001.tb00181.x

        J’imagine que tu connais sci-hub, tu rentres le DOI et tu auras les papiers en intégralité gratos.
        Je ne les ais pas lu mais les abstracts semblent bien aller dans mon sens.

    • L’oisiveté signifiait que mon commentaire correspondait au tien et ne concerne donc pas une analyse scientifique.
      Elle n’a donc rien à voir avec mon humeur, qui ne prime jamais sur ma pensée.
      Quant à ma soi disante colère, je considère que ceux qui en usent, sont ceux qui accusent particulièrement les autres de leur malheur. Ce n’est donc pas mon cas 🙂

      La mesure que j’ai effectué pour regarder la longueur de l’index et de l’auriculaire, est la distance qui sépare ma 1ère phalange de l’extrémité de mon doigt (et pas de mon ongle).
      Quoiqu’il en soit, peu importe la façon dont la mesure à été prise puisque elle a été équivalente entre mon fils et moi.
      Les erreurs, s’il y en avait eu, aurait donc étaient nulles entre elles.

      En ce qui concerne les bons doigts, je te rassure, je suis d’abord allé vérifier de quels doigts il s’agissait.
      Cela m’évite de passer pour un idiot 🙂
      Je maintiens donc mes mesures et stipule qu’elles restent justes.

      Pour ce qui est des métiers d’hommes, je te répondrais tout simplement que tous les métiers sont des métiers d’hommes.
      Mais vois-tu, même dans les débuts des années 90, beaucoup de femmes étaient déjà engagées dans l’armée.
      Et puis l’armée cela ne veut absolument rien dire. Car tu effectues un métier au sein de l’armée.
      Et chaque métier à son lot d’hommes et son lot de femmes.
      Si tu vas à l’infirmerie dans une BM (base militaire) tu trouveras particulièrement des femmes. Tout comme dans l’industrie de laverie industriel !
      Pour le reste, je ne vois pas en quoi le métier d’astrophysicien ou d’ingénieur en automatisme et robotique industriel est plus un métier de genre.

      Pour ma femme, de te dire qu’elle est cuisinière dans la restauration rapide te parait évasive?
      Je t’aurais dis qu’elle était agent de sécurité pour événementiels (comme sa copine), aurais-tu eu cette même sensation troublée?

      « Et puis attention hein. On peut être autiste sans avoir l’index court ou avoir l’index court sans être autiste. Mais on est pas dans la norme. D’ou la cote de 3 pour 1 maxi »
      =>La norme ?????
      Tu montre tout à fait ce que je te disais au-dessus.
      Tu parles de conséquences et non de causes.
      Et le pire c’est que tu appliques ces conséquences sur une autre maladie….les TCA.

      J’ai regardé rapidement des DOI et je dis rapidement parce que j’ai vu qu’ils concernés tous uniquement l’autisme.
      Je le répète. Comme je l’ai signalé dans mon commentaire à Jacqueshenry, faire l’amalgame entre autisme et TCA (ASD), finit par faire dire des bêtises.
      Pour te montrer encore un parallèle, c’est comme si tu comparais l’acné chez une personne avec la rougeole chez une autre.
      Ouaip…on parlera bien de boutons !
      C’est pareil ici.

      Ne confonds pas autisme, maladie ayant toujours existé (bien avant les vaccins), avec les nouvelles maladies du 20ème siècle, qui suivent les soi disant progrès médicinaux, comme c’est le cas des ASD ou TCA qui n’ont pas 40 ans d’existence.
      Par ailleurs si on corrèle si bien les vaccins avec ces nouvelles maladies, c’est tout simplement que les substances en métaux lourds sont traçable (hormis le mercure) en toxicologie.
      Pour faire plus simple, si tu es intoxiqué par du plomb, les analyses sont en mesure de te dire d’où provient ce plomb (amalgame dentaire par exemple).
      C’est pareil pour l’aluminium qui se retrouve dans la tête de mon gosse…
      On sait d’où il vient. Pas le mercure qui le côtoie.

      Les vaccins sont clairement devenues de la merde en seringue qu’il faut éviter à tout prit.
      Non pas pour le vaccin en lui même mais pour toutes les saloperies métalliques, formaldéhydes et nanoparticules que l’on y rajoute.

      Le pire c’est que la médecine ne sait même pas que les maladies (autre que celles que l’on t’inculque comme ici) ne sont dû uniquement que par toi même.
      J’ai mis du temps à le comprendre, mais maintenant je passe ma vie à le vérifier et le constater.
      Ce qui fait qu’il n’y a aucune maladie dans notre maison autre celle que l’on nous a amenée. C’est à dire un TCA.

      Maintenant si tu veux continuer d’épiloguer sur l’autisme tu peux le faire, mais tes affirmations ne correspondront donc pas ni au blog ni à mes dires.
      Car si je suis intervenu c’est bien parce qu’il y a eu un amalgame entre les 2 dès le départ dans le blog.
      Maintenant, il n’y a qu’à regarder l’historique des 2 maladies.
      L’autisme n’a pas augmenté d’un iota au niveau mondial.
      Les ASD/TCA sont passés de 0 à 45/1000 naissances. il y a seulement 12 ans, cette proportion étaient à 3/1000 naissances.
      En plus concret et en pratique, en Auvergne, en 2003, 8 cas étaient connus.
      nous sommes en 2017, la MDPH fait référence à 3 associations rien que dans le puy de dôme, s’occupant uniquement de ce problème.Celle-ci ont un effectif moyen de 40 à 50 personnes !
      Il y a tellement de nouveau cas chaque année qui arrivent que beaucoup d’enfants sont placés dans des CLISS/IME ne leur correspondant absolument pas.
      Et à la très très grosse différence avec un autisme (peu importe le type), c’est qu’un TCA ne pourra jamais travailler lorsqu’il sera adulte. Il n’y aura pas de CAT adapté à ces nouvelles maladies.
      Et les réunions que je fais avec ses établissements me le montre.
      Tous les gens travaillant en leur sein en ont bien conscience, et le disent eux-même.
      Pour te dire, le directeur de l’ime ou été mon fils l’an passé, m’a avoué à sa dernière réunion qu’en 44 ans de métier, il n’avait jamais vu cela et qu’il était bien content de partir en retraite, car ils étaient complétement dépassés par ces nouvelles maladies apparentées à l’autisme, mais qui n’en sont pas.
      Surtout lorsqu’il reçoivent un TCA se mutilant fortement.

      Bref, je vais arrêter mon pamphlet ici.
      Je pense que tu as bien compris que nous ne parlons donc pas de la même maladie.
      Mais je m’en tiens au blog et mon intervention reste juste, pertinente et réaliste.

      Amicalement
      Gus

      • Fait gaffe, tu as écrit l’auriculaire. C’est l’annulaire qui compte.

        Je me méfie de toutes les nouvelles maladies et spécifiquement des celles de type psy. Est ce que elle n’ont pas toujours existé ? Est ce que les psy ne trouve pas plus de truc pour la simple raison qu’on passe beaucoup plus de temps chez les psy ?
        Est ce que on ne trouve pas plus de truc sur les gosses parce qu’on passe plus de temps avec eux alors qu’avant ont les mettait à jouer dehors pour être peinard ?

        Alain Valtério parle de psyrose.

        Est ce que tu aurais un lien que tu considère comme bon pour définir ce que tu appelles TCA. Parce que sur ce que je trouve ça ressemble beaucoup au conséquence de la psyrose.

        Moi aussi je suis puy de dômois avec un index court 0.93. Tu vois on a plein de point commun.

      • Oui annulaire, pas auriculaire.

        Maintenant tu parles de maladie psy…
        Dur de pouvoir parler avec toi.
        A croire que tu ne retiens pas ce que l’on te dis.
        Y a t’il des métaux lourds en psy ?
        Tu ne peux trouver de définition de TCA/ASD puisque ce n’est pas une maladie reconnue en FRANCE.
        Ce n’est qu’une catégorie créée dans la grande maladie de l’autisme, qui elle même comporte différente types.
        Les médecins sont incapables de déterminer la maladie !
        Tous ce qu’ils peuvent dire c’est que la plupart des enfants TCA ont un point en commun: un intoxication aux métaux lourds et/ou une réaction aux formaldéhydes.
        Mais comme tu ne vois pas à quoi peut correspondre la maladie je vais t’expliquer par l’exemple en prenant mon cas.
        Mon fils est né sans problème.
        C’était un enfant joyeux jusqu’à ses 9 mois.
        A partir de là et jusqu’à ses 18 mois, nous avons vu une régression importante de son comportement et de son état.
        En clair, il a arrêté de parler à 14 mois…finit le papa, maman, popo…Etc.
        à 15 mois il commençait à se mutiler, je dirais, gentillement. comme certain type d’autiste, qui se frappe doucement mais régulièrement la tête contre le mur.
        A 18 mois, il commençait à se ronger certaines parties de ses membres, et se mutiler, comme pour souffrir ailleurs que là où ça devait lui faire mal.
        Après 18 mois d’analyses toxicologique, c’est à dire vers ses 3 ans, le diagnostique (pour nous et pas pour la médecine) est tombé.
        Les graphes sont sans appel: intoxication lourde au mercure et à l’aluminium avec des traces non négligeables de plomb.
        Bien évidemment, pour la médecine on ne s’arrête pas là, et on continue sur les EEG et la génétique.
        La partie EEG est très intéressante puisqu’elle nous montre des pics apparentées aux épileptiques à fortes crises !
        Évidemment, mon enfant n’est pas plus épileptique qu’autiste, et n’a jamais fait de crise ou bien de renfermement de soi (caractéristique commune chez les autistes, peu importe le type)
        A partir de ses 3 ans, cela a touché différentes coordinations spatiales, telles que la prise d’objet ou le déplacement en ligne droite…
        Dès ses 4 ans, nous avons été dans l’obligation de voir un médecin dans l’officieuseté, puis qu’aucun médecin ne veut prendre réellement en charge un enfant dont la maladie n’est pas reconnu dans le pays où il exerce.
        Nous avons donc fait un traitement lourd de chélation ainsi qu’un suivi drastique sur un régime sans gluten sans lactose.
        Effectivement, nous avons eu des progrès énormes.
        plus de mutilation, un début de langage voulant revenir et surtout, un enfant qui d’apparence ne souffrait plus.
        Mais 150€ les 30 min de médecin ont mis à mal un budget pourtant conséquent.
        Nous avons du arrêter le traitement chélateur vers ses 7 ans 1/2.
        Lorsqu’il a eu 8 ans, le Docteur Spécialiste infantile renommé partout en France, à savoir le Dr LEVALLOIS, nous a très clairement stipulé ses conclusions.
        Pas de causes génétiques, pas de classification possible en tant qu’autisme, pas de conséquences épileptiques envisageables, donc rangées comme les 7 autres cas que ce docteur avait.
        TCA.
        Même cette catégorie n’est pas référencé en médecine….Puis qu’apparentée à aucune maladie existante….juste rattachée à !
        Aujourd’hui, il a 14 ans, fait des mots/phrases, ne se mutile plus du tout, et aimant et joyeux.
        Mais les conséquences de ce qu’il a reçu trop jeunes( 16 vaccins+rappels en 6 mois avant ses 12 mois !) lui laisseront des séquelles à vie.
        Psy dis-tu…..

        Amicalement
        Gus

      • En tapant TCA j’étais tombé sur un site qui parlait d’anorexie de TOC et de truc de ce genre. Du coup là ça n’a rien a voir.

        Tu parle d’un empoisonnement, le blog et moi parlons d’un lien entre autisme et vaccin et génétique.

        Ton intérêt n’est pas de me faire la guerre ni non plus à l’article.
        Je connais pas ton sujet donc je peux pas choisir un camp. Dans ma famille on a tous eu tous les vaccins possible et personne n’est mal en point donc il me faudra des billes pour être convaincu mais théoriquement on peut être allié.

        T’as des liens vers des études qui vont dans ton sens ?

    • « Tu parle d’un empoisonnement, le blog et moi parlons d’un lien entre autisme et vaccin et génétique. »
      =>Non le blog parle d’autisme et de TCA/ASD
      Et toi tu fais l’amalgame entre les 2.
      Mais je reconnais que tu n’y es pour rien et que Jacqueshenry s’est carrément foiré en le redigeant, puisqu’il y a beaucoup d’amalgams !
      Si je reprends sa conclusion :
      « Ces travaux confirment donc que la cause de l’ASD est prénatale et qu’en aucun cas les vaccins sont à incriminer comme le prétend la rumeur. D’ailleurs la société GSK réalise actuellement des essais en phase III pour le développement d’un vaccin conte le HSV-2. Le débat sur l’origine de l’autisme sera donc clos. »
      Nous avons donc la cause de l’ASD, qui aboutit à une origine de l’autisme.
      Un peu comme si l’acné aboutissait à la rougeole….
      Pas de corrélation.
      Ici c’est pareil. Parce que la conséquence d’un ASD ressemble fortement à la maladie de l’autisme, alors il est catalogué dans une sous catégorie de l’autisme.
      Et cette catégorie (anciennement TED) comprend aussi la forme d’asperger( autisme).
      C’est complétement débile puisque les causes sont différentes.
      Je ne connais pas d’autiste qui le sont devenus suite à une intoxication par les métaux lourds.
      Je te le redis : on nait autiste. on ne nait pas asd/tca, on le devient.

      « Ton intérêt n’est pas de me faire la guerre ni non plus à l’article. »
      =>Je pense que tu as un problème.
      Ton ressenti ne correspond pas à mes faits, actes ou dires.
      Je pense que je m’efforce plutôt à t’expliquer depuis plusieurs réponses, l’erreur et l’amalgame qui est fait au niveau du blog.
      Si je racontais n’importe quoi, je pense que le 1er qui serait intervenu, serait l’auteur du blog en personne.
      Si je n’étais pas respectueux de mes interlocuteurs, il se passerait exactement la même chose. Jacqueshenry serait là pour me le rappeler.
      Que tu décides de prendre mes discours sous tel ou tel aspect, ne te concerne que. Je n’y suis pour rien.

      « Je connais pas ton sujet donc je peux pas choisir un camp.  »
      =>Personne ne te demande de choisir un camp.
      Par contre tout le monde te demande d’écouter ce que chacun à a dire.
      Pas pour choisir, mais pour élargir ton savoir.
      Dans la vie tout n’est pas noir ni blanc. Tu ne peux rejeter les faits d’une personne même si 99 autres te disent ou te soutiennent l’inverse.

      « Dans ma famille on a tous eu tous les vaccins possible et personne n’est mal en point donc il me faudra des billes pour être convaincu »
      =>Comme dans 90% des cas.
      Je te rajouterai qu’en tant qu’ex sous-off je peux affirmer sans me tromper, que j’ai reçu au moins 3 fois ce que tous civils français peut recevoir dans sa vie vaccinale.
      Cependant, il faudra bien à un moment ou un autre se poser la question essentielle:
      Doit on continuer à utiliser un médicament (préventif ou correctif) qui peut avoir de grande conséquence sur une faible partie de la population, sous prétexte de sauver l’autre partie?
      Plus cruement:
      Sur 10 verres de jus d’oranges que j’offre à 10 enfants 1 seul contient un poison dangereux et les 9 autres un produit qui annulera n’importe quelle maladie qu’il pourrait ultérieurement développer.
      Diras-tu à ton enfant qu’il peut choisir un verre puisque les probabilités qu’il choisisse le mauvais verre reste faible?
      Voila ce que sont les vaccins de nos jours…une loterie.
      Montre moi un pédiatre qui prend le temps de regarder le passé médical des parents.
      Montre moi un pédiatre qui avant de faire n’importe quelles sortes d’injections dans un bébé de 4 mois, a prit le temps de faire des analyses de l’enfant.
      La médecine n’est plus de la médecine de nos jours, c’est une histoire de rentabilité et point barre.
      8 ans à côtoyer le milieu de spécialistes médicinals en tout genre permet de t’en rendre compte.
      A force tu leur en apprends même…véridique.

      « mais théoriquement on peut être allié. »
      =>Ça tombe bien parce qu’en pratique on est pas ennemi !

      « T’as des liens vers des études qui vont dans ton sens ? »
      +Comme je te l’ai dis il ne peut y avoir d’étude puisque la maladie n’est pas reconnu en france. Elle le serait, elle incriminerait automatiquement les vaccins.
      Ce qui n’est pas possible puisque la France est le 1er producteur de vaccins au monde !
      Voici un lien pour commencer à t’aiguiller sur la recherche et la classification de ses troubles.
      Tu trouveras beaucoup d’ouvrage depuis 2003 sur la détection et l’évaluation des ted à caractéristiques autistiques.
      (On dit plus ted maintenant paraitrait-il…)

      http://cenopfl.com/troubles-apprentissage/TSA_troubles_spectre_autistique.php

      Amicalement
      (tu vois peut pas y avoir de guerre, c’est écrit noir sur blanc à chaque fois ^^)
      Gus

      • C’est fort possible que j’ai amalgamé a tord.
        Pour être franc des autistes je crois que j’en ai jamais vu en vrai. Alors quand je lis TSA avec le A de autisme pour moi c’est la même chose avec juste une nuance dans le degré d’atteinte.

        « Je te le redis : on nait autiste. on ne nait pas asd/tca, on le devient. »
        C’est la définition « légale » de TCA ?
        Parce que il y a peut être aussi des TCA de naissance, ce qui rendrait les sous-divisions encore plus complexe.

        Et du coup j’imagine que toi aussi tu pense que l’autisme (le vrai) est génétique
        Au final on est tous d’accord.

      • Je pense que le corps médical regroupe les TED dans l’autisme uniquement à causes de la caractéristique de la maladie développée.
        Car il est très dur au début de différencier un enfant/bébé autiste non diagnostiqué d’un autre avec TED(Trouble Envahissant du Développement).
        Tous ces différents TED peuvent s’apparenter à une ou plusieurs caractéristiques de l’autisme.
        Un peu comme si le début d’une rougeole sortant sur le visage peu s’apparenter à un début d’acné.
        Seulement la différence après diverses analyses et examens, montrent que les causes n’ont rien à voir.
        Aucun replis du cortex chez les TED par exemple !
        Les autistes ont en plus une faune bactérienne intestinale différentes de la normalité, elle même différentes de celles des TED. Des études sont en cours encore actuellement sur ce sujet.

        Cependant la particularité des 2 catégories, autisme et TED et qu’il faut plusieurs facteurs causales pour les développer.
        Il ne suffit pas que de la génétique ou que des métaux lourds, ou que des bactéries pour qu’elles existent.
        Elles ont besoin d’un ensemble de facteurs pour aboutir.
        Mais ce qu’il y a de commun reste tout de même le système immunitaire, toujours quelque peu déficient.
        Entre parenthèse, se devrait être la 1ère des choses qu’un pédiatre devrait vérifier avant d’injecter un quelconque produit dans le corps d’un bébé, puisque celui-ci ne dépends qu’essentiellement de celui de la mère !
        Tu comprends bien que les facteurs s’accumulent alors !
        Il faudrait pouvoir prendre en compte une telle somme de facteurs différents pour chacun pour pouvoir corréler des actions aboutissants aux diverses réactions dans le corps de l’enfant, que c’est impossible à mettre en place.

        En médecine on préfère parler de % de pertes, tout comme à l’armée.
        Si 1% de la pop mondiale a de fort risque de développer des effets secondaires, et que 10% de ceux-ci peuvent contracter un effet irreversible, alors le médicament est mis sur le marché comme acceptable en terme de risque/bénéfices…
        Tu me diras, c’est tout de même un % de perte 10 fois inférieur à celui de l’armée en temps de paix …cela va de soi !

        Amicalement
        Gus

      • Ce que j’en pense mériterait une longue réponse. Je pense que le Docteur Mikovits a publié des travaux entachés d’erreurs pour une raison très simple : les techniques de détection d’acides nucléiques viraux (ou autres) font appel à une étape d’amplification et ce processus (PCR) amplifie aussi les contaminations. Relisez à ce sujet un billet de mon blog sur les tardigrades. Les protocoles de préparation des échantillons ont été considérablement améliorés ces dernières années afin de réduire voire éliminer ce problème.
        Je dirai ensuite qu’affirmer que les firmes pharmaceutiques utilisent des mercuriels et du formaldéhyde dans les vaccins relève de la propagande anti-vaccins car c’est totalement faux !
        Enfin la très grande majorité des vaccins est produite par génie génétique à l’aide de bactéries ou de levures qui expriment les protéines utilisées pour la préparation des vaccins. On n’utilise plus d’animaux comme le prétend cet article.
        Je ne peux qu’en conclure qu’il s’agit de propagande anti-vaccins.
        Note : j’ai travaillé pendant une année sur une protéine d’origine placentaire qui répondait aux anticorps anti- beta-endorphine. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un fragment d’immunoglobuline. Ce travail a été publié dans la revue scientifique Science et a fait beaucoup de bruit à l’époque car il mettait en cause la spécificité des anticorps utilisés dans un laboratoire de recherche pourtant de réputation internationale. Il s’agissait tout simplement d’une erreur expérimentale comme ce fut le cas pour le Docteur Mikovits. Et j’ajouterai que notre ADN contient de nombreuses séquences d’origine virale et toute infime contamination peut conduire à des résultats totalement faux

      • Bonjour,
        J’ai répondu à ton commentaire, mais il ne veut pas apparaître. Est-ce du à la longueur de ma réponse ou à un aller simple en spam?
        Pourrais-tu regarder s’il te plait. Merci d’avance.

        Amicalement
        Gus

      • Peut-être en coupant le texte en 3…..

        Bonjour,
        Je pense plutôt que peu importe les faits que j’aurais beau te mettre sous le nez, ils ne serviraient ni plus ni moins que de te montrer systématiquement tes erreurs.
        Alors je vais te mettre les liens des professionnels de la santé, ainsi, si tu réfutes aussi ceux-ci, alors retourne travailler faire médecine ^^
        Commençons par l’intervention du professeur Montagné en février 2017, et écoute bien ce qu’il dit du CDC sur ce sujet :

        Mais de quoi peut donc bien parler Montagné quant à la falsification?????
        Peut-être une piste ici :
        http://www.naturalnews.com/2017-03-05-autism-mercury-thimerosal-and-vaccines-natural-news-releases-collection-of-scientific-knowledge-thats-been-suppressed.html
        Meuh, non, propagande anti-vaccin,encore ici.
        Mais tu te poses jamais la question dans quel but?
        Où est l’intérêt d’être anti-vaccin?
        Où est l’intérêt des pro-vaccins?
        Mais continuons….
        Le CDC malgré tout, nous pond une liste officielle au 06 janvier 2017, sur ce que l’on trouve dans les vaccins EN PLUS DU VACCIN sur le marché mondial. Tu risques d’être tellement sur le cul que tu vas directement rejeter cette liste je parie. C’est en anglais que tu comprends et classé par ordre alphabétique :

        (suite…)

      • (suite liste…)

        -M-199 without calf bovine serum
        -Madin Darby Canine Kidney (MDCK) cell protein
        -magnesium stearate
        -magnesium stearate. gelatin
        -magnesium sulfate
        -maltose
        -MDCK cell DNA
        -Medium 199 without calf serum
        -microcrystalline cellulose
        -mineral salts
        -modified culture medium containing hydrolyzed casein
        -modified Latham medium derived from bovine casein
        -modified Mueller and Miller medium
        modified Mueller and Miller medium (the culture medium contains milk- derived raw materials [casein derivatives])
        -modified Mueller’s growth medium
        -modified Mueller-Miller casamino acid medium without beef heart infusion
        -modified Mueller’s media which contains bovine extracts
        -modified Stainer-Scholte liquid medium
        -monobasic potassium phosphate
        -monobasic sodium phosphate
        -monosodium glutamate
        -monosodium L-glutamate
        -monosodium phosphate
        -MRC-5 cells
        -MRC-5 cells (a line of normal human diploid cells)
        -MRC-5 diploid fibroblasts
        -MRC-5 human diploid cells
        -Mueller Hinton casein agar
        -Mueller’s growth medium
        -neomycin
        -neomycin sulfate
        -non-viral protein
        -nonylphenol ethoxylate
        -normal human diploid cells
        -octoxynol-10 (TRITON X-100)
        -octylphenol ethoxylate (Triton X-100)
        -ovalbumin
        -ovalbumin neomycin
        -phenol
        -phenol red
        -phenol red indicator
        -phosphate buffer
        -phosphate-buffered saline solution
        -plasdone C
        -polacrilin potassium
        -polydimethylsiloxane
        -polygeline (processed bovine gelatin)
        -polymyxin
        -polymyxin B
        -polymyxin B sulfate
        -polysorbate 20
        -polysorbate 20 (Tween 20)
        -polysorbate 80
        -polysorbate 80 (Tween 80)
        -potassium aluminum sulfate
        -potassium chloride
        -potassium glutamate
        -potassium phosphate
        -potassium phosphate dibasic
        -potassium phosphate monobasic
        -potassium phosphate potassium chloride
        -protamine sulfate
        -protein other than HA
        -recombinant human albumin
        -saline
        -semi-synthetic media
        -semi-synthetic medium
        -sodium bicarbonate
        -sodium borate
        -sodium carbonate
        -sodium chloride
        -sodium citrate
        -sodium citrate dehydrate
        -sodium deoxycholate
        -sodium dihydrogen phosphate dihydrate
        -sodium EDTA
        -sodium hydrogenocarbonate
        -sodium hydroxide
        -sodium metabisulphite
        -sodium phosphate
        -sodium phosphate dibasic
        -sodium phosphate monobasic monohydrate
        -sodium phosphate-buffered isotonic sodium chloride
        -sodium phosphate-buffered isotonic sodium chloride solution
        -sodium pyruvate
        -sodium taurodeoxycholate
        -sorbitan trioleate
        -sorbitol
        -soy peptone
        -soy peptone broth
        -squalene
        -Stainer-Scholte medium
        -sterile water
        -succinate buffer
        -sucrose
        -sugars
        -synthetic medium
        -thimerosal
        -thimerosal (multi- dose vials)
        -thimerosal (multi-dose vials)
        -tris (trometamol)-HCl
        -Triton X-100
        -uracil
        -urea
        -VERO cells
        -vero cells (a continuous line of monkey kidney cells)
        -vero cells [DNA from porcine circoviruses (PCV) 1 and 2 has been detected in RotaTeq. PCV-1 and PCV-2 are not known to cause disease in humans.]
        -vitamins
        -Watson Scherp casamino acid media
        -Watson Scherp media containing casamino acid
        -WI-38 human diploid lung fibroblasts
        -WI-38 human diploid lung fibroblasts MRC-5 cells
        -xanthan [Porcine circovirus type 1 (PCV-1) is present in Rotarix. PCV-1 is not known to cause disease in humans.]
        -yeast extract
        -yeast protein
        -α-tocopheryl hydrogen succinate
        -β-propiolactone

        (suite et fin…)

  3. (suite)
    (malheureusement la liste étant trop longue, je dois la couper aussi !)

    -betapropiolactone
    -CTAB (cetyltrimethylammonium bromide)
    -formalin
    -L-cystine
    -2-phenoxyethanol
    -a continuous line of monkey kidney cells
    -acetone
    -African Green Monkey kidney (Vero) cells
    -alcohol
    -aluminum hydroxide
    -aluminum phosphate
    -aluminum salts
    -amino acid supplement
    -amino acids
    -amino acids solution
    -aminoglycoside antibiotic
    -ammonium sulfate
    -ammonium sulfate aluminum phosphate
    -amorphous aluminum hydroxyphosphate sulfate
    -amphotericin B
    -anhydrous lactose
    -anti-foaming agent
    -arginine
    -ascorbic acid
    -asparagine
    -baculovirus and cellular DNA
    -baculovirus and Spodoptera frugiperda cell proteins
    -barium
    -benzethonium chloride
    -beta- propriolactone
    -beta-propiolactone
    -bovine albumin
    -bovine calf serum
    -bovine serum
    -bovine serum albumin
    -calcium carbonate
    -calcium chloride
    -calf bovine serum
    -Calf serum
    -calf serum and lactalbumin hydrolysate
    -carbohydrates
    -casamino acids
    -casamino acids and yeast extract-based medium
    -casein
    -castor oil
    -cell culture media
    -cellulose acetate phthalate
    -cetyltrimethlyammonium bromide
    -chick embryo cell culture
    -chicken fibroblasts
    -chlortetracycline
    -citric acid
    -citric acid monohydrate
    -CMRL 1969 medium supplemented with calf serum
    -complex fermentation media
    -concentrated vitamin solution
    -CRM197 carrier protein
    -CY medium
    -cystine
    -D- fructose
    -D- glucose
    -defined fermentation growth media
    -deoxycholate
    -dextran
    -dextrose
    -dibasic potassium phosphate
    -dibasic sodium phosphate
    -dimethyl-beta-cyclodextrin
    -dimethyl-beta-cyclodextrin. glutaraldehyde
    -disodium phosphate
    -disodium phosphate dihydrate
    -D-mannose
    -DNA
    -dried lactose
    -Dulbecco’s Modified Eagle Medium
    -Dulbecco’s Modified Eagle’s Medium
    -E. coli
    -Eagle MEM modified medium
    -EDTA (Ethylenediaminetetraacetic acid)
    -egg protein
    -egg proteins
    -ethylenediaminetetraacetic acid (EDTA)
    -FD&C Yellow #6 aluminum lake dye
    -Fenton medium containing a bovine extract
    -ferric (III) nitrate
    -fetal bovine serum
    -formaldehyde
    -Franz complete medium
    -galactose
    -gelatin
    -gentamicin sulfate
    -glutamate
    -glutaraldehyde
    -Glycerin
    -guinea pig cell cultures
    -HEPES
    -hexadecyltrimethylammonium bromide
    -histidine
    -histidine buffered saline.
    -host cell DNA
    -host cell protein
    -human albumin
    -human diploid cell cultures (MRC-5)
    -human diploid cell cultures (WI-38)
    -human embryonic lung cell cultures
    -human serum albumin
    -human-diploid fibroblast cell cultures (strain WI-38)
    -hydrocortisone
    -hydrolyzed casein
    -hydrolyzed gelatin
    -hydrolyzed porcine gelatin
    -inorganic salts
    -iron ammonium citrate
    -isotonic sodium chloride
    -kanamycin
    -L-250 glutamine
    -lactalbumin hydrolysate
    -lactose
    -L-histidine
    -lipids
    -L-tyrosine

    (suite…)

    • (suite et fin)

      Donc ta production des vaccins par génie génétique est plus que biaisé non ?
      On y trouve du singe vert d’Afrique et du fœtus humain tout de même !
      Une petite liste de vaccins où l’on retrouve du fœtus humain ainsi que les labo qui les fabriquent :
      – Adenovirus 5,7 (Barr Laboratories )
      – MMR II: Measles + Mumps + Rubella (Merck)
      – ProQuad: MMR + Chickenpox (Merck)
      – Varivax: Chickenpox (Merck)
      – Pentacel: Polio + DTaP + HiB – (Sanofi Pasteur)
      – Vaqta: Hepatitis-A (Merck)
      – Havrix: Hepatitis-A (Glaxo SmithKline)
      – Twinrix: Hepatitis-A and B combo (Glaxo)
      – Zostavax: Shingles (Merck)
      – Imovax: Rabies (Sanofi Pasteur)
      – Acambis 1000: Smallpox (Acambis)

      Pour en finir avec les faits, car je sais que tu ne les regarderas pas tous, et en entier, trop déstabilisant, voici le jugement des tribunaux américains sur le lien entre vaccin de la varicelle et une tétraplégie soudaine. 5 ans de procès et d’enquête, que tu ne peux réfuter !
      version publique courte officielle:
      https://ecf.cofc.uscourts.gov/cgi-bin/show_public_doc?2010vv0566-82
      version développée, en anglais :
      http://www.drkelley.info/2017/01/31/vaccine-court-confirms-healthy-13-year-old-boy-was-made-tetraplegic-by-the-chicken-pox-vaccine/

      Vas-tu continuer à me parler d’erreur expérimentale? de génie génétique? d’absence de mercure et formaldéhydes ? d’absence de cellule animal ?
      D’absence de lien entre vaccins et augmentations des maladies neurodégénératives?

      Autant tu ne te laisses pas avoir avec le climat, autant tu t’es fait eu sur les vaccins.
      J’en suis bien navré, mais dis toi bien que les vaccins rapportent beaucoup plus qu’une quelconque taxe climatique. Ça devrait déjà te faire réfléchir et te mettre la puce à l’oreille.
      Si tu te dis scientifique, alors abandonne ce que tu crois et commence par analyser les faits. Ensuite, fais tes théories.
      Mais ne fais pas l’inverse !
      Merci.

      Amicalement
      Gus

      P.S.: J’ai bien reçu ta réponse par mail.
      Désolé mais la liste est inversé dans l’apparition du message coupé.
      Je ne suis aucunement en colère, ne vois pas ce ton dans mes propos. 🙂

      • Dans l’interview de Montagné celui-ci précise les bienfaits indéniables de la vaccination qui a permis notamment d’éradiquer la variole. Le cas du vaccin contre la varicelle ayant conduit à une tétraplégie reste extrêmement rare. Des milliards de personnes ont été vaccinées dans le monde : combien d’accidents avérés ? Où trouver les statistiques incontestables ? Pour ma part si j’avais été vacciné avec le BCG je n’aurais pas passé six mois de ma jeunesse dans un sanatorium ! Une maladie qui a profondément perturbé mon cursus scolaire. Curieusement on ne vaccine plus contre la tuberculose et la maladie est en forte recrudescence et dans le même temps le bacille est devenu résistant aux antibiotiques traditionnels …

      • « Dans l’interview de Montagné celui-ci précise les bienfaits indéniables de la vaccination qui a permis notamment d’éradiquer la variole »
        =>Tout à fait, et c’est bien parce que le vaccin est une aide indéniable que personne incrimine le vaccin en lui-même !
        Si ces vaccins sont devenus de la merde, c’est bien parce qu’on y trouve autre chose.

        Dans ce même sujet tu retrouves aussi le problème chez les dentistes !
        Il est évident que ce n’est pas une fausse dent qui te rend malade, mais la structure de cette fausse dent, qu’on nomme amalgame dentaire.
        En 2017, tu trouves encore des dentistes posant des amalgames au plomb et au mercure.
        Rien a changé depuis 2001, ces derniers osent encore poser pour la plupart, des amalgames dentaires aux femmes enceintes ! (4 pour ma femme au 8eme mois de grossesse !)
        Plomb que l’on retrouve allégrement dans le crane de mon gamin !
        Quant au mercure, Dieu seul sait si une partie ne vient pas aussi d’ici, puisque son historique reste non traçable.

        (suite…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s