La couleur des écolos

DSCF5495 - copie.jpg

Je ne parle pas d’écologie telle qu’elle est appréhendée dans les hautes sphères dirigeantes, je pense à la famille royale d’Angleterre et au Prince Charles, au Club de Bilderberg, à Al Gore ou encore à la Banque Mondiale, mais à l’homme de la rue, le simple quidam comme tout un chacun qui s’est laissé endoctriner par des activistes de l’ombre, dûment payés par le Deep State pour répandre la propagande climatique, que ce soit la presse main-stream ou les chaines de télévision ou encore des publications qui n’ont de scientifique que la sophistication de leurs mensonges.

Aujourd’hui cette propagande monstrueuse fait que si on n’est pas écolo alors on est fasciste, complotiste, négationiste d’extrême droite, en un mot un être malfaisant qu’il faut éliminer comme l’Inquisition a éliminé Giordano Bruno. Il est de bon ton d’être écolo et sympathisant communiste comme le montre cette photo prise du balcon de mon modeste logement au centre du centre-ville de Santa Cruz de Tenerife il y a quelques jours. La couleur de l’écologie c’est comme une pastèque, c’est vert à l’extérieur et rouge à l’intérieur mais les vrais écolos, ceux qui manipulent tous ces gogos qui n’y comprennent rien, ce sont les groupes de pression qui ne sortent pas de leurs châteaux, de leur loft avec vue sur Central Park ou de leurs yachts de luxe. Ils engrangent méthodiquement les bénéfices de leurs propagandes sur le dos de tous ceux, les consommateurs anonymes, qui se sont fait piéger par des politiciens qu’ils ont élu et qui sont vendus à leur cause. Triste scène très caricaturale prise au hasard avec mon modeste Fuji X10, objectif 28 mm, 10 M pixels.

9 réflexions au sujet de « La couleur des écolos »

  1. Les pastèques sont le dernier avatar du communisme, apparus à la suite de l’écroulement du mur de berlin. L’idéologie anticapitaliste, la manipulation de l’opinion, l’attaque de grands groupes pétroliers, ou automobiles, les alliances contractées au gré des élections, les lois anti propriétaire dans l’immobilier, les campagnes de presse anti agriculture conventionnelle, etc, tout le confirme chaque jour. Ils ont infiltré à peu près tous les grands corps de l’Etat, les administrations, la presse subventionnée. Ils ont peu de députés en France mais leur pouvoir de nuisance est permanente, la plus part des décisions passent par eux, à un niveau ou à un autre (étude de l’impact sur l’environnement…). L’économie doit subir de nouvellec contraintes ubuesques, de même l’agriculture, les particuliers. Des dépensent pharaoniques ont été engagées avec les Energies non Rentables (EnR) sans discernement, ni pragmatisme, mettant notre économie à genoux et hypothéquant l’avenir de nos enfants qui devront payer ce qui ne marchera déjà plus dans 20ans.

    La véritable nature des mouvements écolos :

    http://www.larecherchedubonheur.com/article-27817961.html

    Cdt

  2. Je crois que ce « dernier avatar du communisme » dont tu parles est aujourd’hui une coquille creuse sans histoire ni idéologie propre, par faute de cerveaux, et est donc totalement manipulé par l’état profond US, lui-même au service de quelques personnes discrètes, puissantes, ultra-riches et déterminées : des fortune à 11 zéros (tous à gauche de la virgule) dont l’écologie est certainement le dernier souci.
    Jacques Henry a l’air de le penser aussi et je lui donne tout à fait raison.
    Je subodore même que ces gens cyniques ont envers nous de très mauvaises intentions.
    Jean Claude

  3. Un détail quand même: l’affaire Giordano Bruno dont il est dit qu’il aurait été brûlé par l’Inquisition et très sujette à caution. Cette histoire trouve son origine dans un texte d’un protestant, texte postérieur de plus de 60 ans au supposé événement. Absolument aucune trace auparavant dans aucun document officiel ou privé. Après, toutes les mentions postérieures se basent sur le texte original.

    • J’ai pris cet évènement comme symbole … Combien de femmes ont été brûlées vives car accusées de sorcellerie ? Revoyez « Le Septième Sceau » de Bergman et vous aurez une idée avivée de l’obscurantisme qui envahit de nos jours l’ensemble de l’humanité manipulée par un pouvoir qui ne veut pas dire son nom

  4. L’écologie c’est dire aux autres de se priver de façon à pouvoir mieux se goinfrer… Bien sûr avec une petite couche de méditation: c’est vous le coupable, le monde n’est que souffrance, et une petite couche d’altruisme: partageons ensemble la misère du monde. Moi je suis comme Obama en vacances sur mon île privée avec un grand PDG !!!

  5. Excellente analyse !
    Je suis content d’avoir découvert ce blog écrit par un scientifique qui sait de quoi il parle et qui a une culture générale vraiment à la hauteur !
    Thanks for sharing 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s