Crise climatique : la fin ?

Capture d’écran 2017-01-21 à 22.19.47.png

Si ma mémoire est encore bonne, le nobélisé de la paix Al Gore était bien vice-président de Bill Clinton. J’ai appris le samedi 21 janvier de l’an nouveau 2017 que la fondation « caritative » Clinton venait de mettre la clé sous le paillasson. Bill Clinton a licencié sans préavis 22 personnes et tout simplement fermé la porte à double tour car la fondation n’a plus un cent (de dollar) sur son compte. Alimentée par un scandaleux trafic d’influence lorsque l’épouse de Bill était à la tête de la diplomatie américaine sous la législature d’Obama (qui a fermé les yeux sur les turpitudes d’Hillary) cette fondation dont a largement profité Al Gore pour promouvoir la véracité mensongère du réchauffement climatique d’origine humaine est devenue une coquille vide. Il est tout à fait vraisemblable que le sinistre Al Gore soit poursuivi par le FBI dans les prochaines semaines, sinon les prochains jours. L’arrivée de Donald Trump dans le bureau oval de la Maison-Blanche promet un développement très intéressant. Le nouveau président américain a bien précisé qu’il ne croyait pas un mot de la théorie du réchauffement climatique d’origine humaine et il va certainement faire le ménage en profondeur.

Ce sera une occasion inespérée de dévoiler l’imposture mondiale de ce supposé réchauffement que tous les Européens sont en train à l’évidence de constater …

Source partielle : investors.com, illustration : AP

22 réflexions au sujet de « Crise climatique : la fin ? »

  1. Il s’agit uniquement d’une facette de la fondation Clinton (la plus glauque apparemment), la Clinton Global Initiative. Un truc pour aider les gens à trouver des solutions à leurs problèmes en quelque sorte (sauf leurs problèmes d’argent qui risquent au contraire d’empirer).

  2. Bonjour, je viens de lire dans Sciences et Avenir N°02667 de Février 17 page 66 un article intitulé  » Le réchauffement climatique n’ a pas fait de pause » qui met cette pause de 1998 à 2012 sur une illusion créée par un changement de méthode de mesure. Signé par Loïc Cheveau. Qu’en pensez-vous ?

    • Procurez-moi des liens (de préférence des articles publiés dans des revues scientifiques à comités de lecture). Il y a bien longtemps que je ne lis plus ces revues comme S&A ou S&vie et encore moins Scientific American, ce sont des torchons !

    • Ce qui est extraordinaire c’est qu’on se pose la question ! On nous annonce une hausse certaine des températures à l’horizon 2050 ou 2100 et dans le même temps on n’est pas capable de savoir si la température a augmenté ou non au cours des 20 dernières années !
      De plus, pour répondre à cette question il devrait suffire de se procurer la courbe de la température mondiale et d’ajuster une tendance sur les vingt dernières années. Un étudiant de 1ère année de fac est capable de le faire avec une feuille Excel, et vous pouvez le faire vous même en 5 minutes sur le site http://www.woodfortrees.org/plot/.
      Alors pourquoi une équipe de chercheurs a-t-elle éprouvé le besoin de publier tout un article pour répondre à cette question élémentaire ?
      La réponse à cette question est un peu plus compliquée mais elle est très instructive.
      Jusqu’en 2014 la courbe qui faisait référence pour suivre la température mondiale était la courbe nommée HADCRUT3, publiée par le « Hadley Centre of the UK Met Office », elle est toujours consultable ici : http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut3vgl/from:1900.
      Si vous regardez cette courbe vous constatez qu’effectivement la température a augmenté d’un peu moins d’un degré entre le début et la fin du siècle. Mais si vous l’examinez de plus près vous pouvez noter deux faits troublants :
      1 – la hausse est pratiquement la même entre 1910 et 1940 qu’entre 1970 et 2000, alors que le CO2 a beaucoup plus augmenté au cours de la deuxième période qu’au cours de la première
      2 – la température a cessé d’augmenter après 1998 et semble même en légère baisse, alors qu’on a jamais émis autant de CO2 que pendant cette période.
      De quoi rendre sceptiques pas mal de réchauffistes convaincus !

      Curieusement, le Hadley Centre a jugé bon d’abandonner cette courbe au profit d’une nouvelle version, la HADCRUT4, consultable ici : http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut4gl/from:1900/to:2014
      Et là, miracle, la tendance 1970-2000 est davantage à la hausse que celle de 1910-1940, et la « pause » 1998-2014 est moins visible.
      Il est vrai qu’en outre, le pic de température de 2015-2016 est venu à point pour la faire disparaitre totalement : http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut4gl/from:1900.
      Notez cependant que la courbe redescend rapidement, on est presque revenu au niveau de 2014. La « pause » risque fort de réapparaître !

      Les chercheurs justifient la correction HADCRUT4/HADCRUT3 sur la période 1990-2010 par le changement de méthode de relevé de température en mer : on est passé d’un relevé manuel sur les navires à un relevé automatique par balise. Je trouve néanmoins curieux que cette correction ait été effectuée à posteriori. Elle aurait pu être anticipée. De plus elle vient à point nommé, et je ne suis pas sûr qu’elle aurait eu le même succès si elle avait été dans l’autre sens…

      • Ev @

        Désolé mais votre texte montre que vous ne maîtrisez pas ce sujet loin s’en faut.

        Je vais vous aider : aérosols, activité solaire, volcanisme, sont des points que vous occultez par ignorance.

        Une courbe ne veut rien dire sans légende et surtout elle n’est pas représentative des événements influents.

      • Robert ! Le troll de service, présent sur tous les blogs !
        Votre réponse, comme d’habitude, n’aide personne.

    • Le sujet à largement été traité sur les sites spécialisés. En gros, qu’est-ce qui peut expliquer qu’il a fallu près de 20 ans et quelques dizaines de milliards de dollars aux agences américaines pour « constater » que les changements de méthodes de mesures et les changements d’instruments au calibrage différent rendaient les données invalides. Sauf a retraiter les données passées pour faire astucieusement disparaître la fameuse pause.
      Pause bel et bien actée par le GIEC dans son dernier rapport scientifique, mais disparue dans le rapport pour les décideurs, le seul pris en compte par la presse et les politiciens…

  3. La bonne question est : qui sont les actionnaires majoritaires du groupe Perdriel ? Ou plutôt quelle banque ou quel hedgefund est l’actionnaire majoritaire du groupe Perdriel ? La taxe carbone et les millions d’euros versés par l’état à certaines entreprises à titre de compensation est le produit le plus juteux du monde, au rendement de 99,99%, sans autre investissement qu’une discrète enveloppe à Ségolène. Les fraudes des malins-malins qui ont fait leur aliya juste à temps sont millionnaires elles aussi. Le mythe du réchauffement est une rumeur purement mafieuse, sans plus. Mais elle brasse un sacré paquet de fric !

  4. Ev @

    Merci de montrer au travers de votre commentaire que j’ai raison. Quand on en est réduit à traiter les autres de troll c’est qu’on n’a pas grand-chose en magasin.

    Un argument scientifiquement recevable, c’est trop vous demander ? Oui sans aucune doute.

    • Césuikidikié !!! Ha le niveau du Robert ! Si la connerie rendait haut , il serait enneigé toute l’année, même en 2350 en Himalaya.

      A part le « consensus-moi la teub », t’as quoi à proposer comme constatation scientifiquement établie qui confirmerait l’hypothèse du réchauffement climatique anthropique?

      Cherche mon gars, ça fait plus de 20 ans que le GIEC cherche des preuves qui n’existent pas, mais toi, le roi des trolls t’as quelque chose à nous donner à part tes commentaires à la cons?

      • Tu es sévère. Troller ne demande pas de vrai savoir ni de compétence pointue. Nous ne pouvons pas nous attendre à des étincelles. Ce que j’aimerais bien apprendre, c’est combien payé.
        Le savoir, c’est long à acquérir, ça demande beaucoup de lecture et d’attention, ce n’est plus au programme de l’école, c’est donc une denrée qui devient de plus en plus rare.
        Ce qui me surprend le plus, c’est son choix de pseudo : Robert, c’est l’anti-héros qui fait pipi au lit dans un vieux sketch assez connu de Chevallier-Laspallès. C’est farce, non ?

  5. Il existe beaucoup de littérature sur le net traitant des trucages successifs de la courbe des températures mondiales par le HADCRUT et d’autres observatoires aussi.
    Tu as parfaitement raison sur ce point.
    Je pense que tous les chercheurs en climatologie ont été mis sous pression par certains lobbies pour diffuser des informations réchauffistes calquées sur celles du GIEC et ceux qui s’y sont refusés ont presque toujours perdu leur job.
    C’est qu’il y a énormément d’argent à gagner dans le business des droit d’émission carbone pour le petit groupe d’initiés qui sait les négocier et frauder. Ça se chiffre en milliards de $ à l’échelle mondiale.
    En outre, le réchauffement global sert de justification à des pratiques coercitives et fiscales de plus en plus courantes dans les démocratures, européennes et aide au glissement de moins en moins discret vers une dictature oligarchique acceptée.

    • Je plussoie, belle analyse. Il faut rappeler que l’hyper président avait baissé son froc, pardon son short, en renonçant à la TVA sur le carbone trading pour que la bourse carbone ne disparaisse pas. Il faut dire qu’elle avait été astucieusement détournée par des escrocs actuellement réfugiés à Tel Aviv et condamnés par contumace. On parle de 5 mia d’euros détournés.

  6. Je n’ai jamais pu comprendre en détail comment ils ont monté leur carrousel. Ils ont fait très fort, et leur aliya in extrémis est la cerise sur le gâteau. Mon sentiment est qu’une escroquerie de ce montant ne peut pas se commettre sans une complicité à Bercy, et donc une grosse enveloppe, plus probablement une mallette. Et une autre pour la justice israélienne qui s’est opportunément aperçue que la convention d’extradition entre la France et Israël était une plaisanterie, car elle l’a franchement violée. Voir :

    http://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/droit-penal-international-droit-extradition-18712.htm#.WJBSAmjchR0

    Bonne journée à tous,

    Jean Claude

  7. Jean-Claude @

    «  » » »Il existe beaucoup de littérature sur le net traitant des trucages successifs de la courbe des températures mondiales par le HADCRUT et d’autres observatoires aussi. » » » »

    Serait-il possible d’obtenir des preuves fiables de ce que vous avancez ? Personnellement je n’en n’ai jamais vu qui soit scientifiquement étayées.

    «  » » »Le savoir, c’est long à acquérir, ça demande beaucoup de lecture et d’attention, ce n’est plus au programme de l’école, c’est donc une denrée qui devient de plus en plus rare. » » » »

    Bah non, et surtout pas pour ceux qui ont envie d’apprendre.

    Monsieur henry, je vous remercie pour votre censure, ça confirme bien des choses.

    ps Robert n’est pas un pseudo, c’est mon prénom (enfin l’un de mes prénoms, j’en ai 5).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s