Nouvelles du Japon

Nouvelles du Japon

Dans le domaine de la robotique le Japon fut un précurseur et reste encore leader mondial incontesté. L’une des conséquences majeures de la robotique est la disparition de nombreuses occupations manufacturières. Ce sont des machines qui maintenant fabriquent, emballent, étiquettent et bientôt expédieront les produits sans aucune intervention humaine avec des machines volantes ou roulantes automatiques. Le capital humain d’une entreprise coûte très cher et une machine travaille mieux et beaucoup plus rapidement que l’ouvrier. L’un des domaines manufacturiers qui a été le plus rapidement envahi par les robots est l’industrie automobile sans que pour autant le prix des véhicules ait sensiblement diminué, mais c’est un autre problème.

Le Japon mise sur une plus grande robotisation de toutes sortes d’activités compte tenu du vieillissement de la population et du manque criant de main-d’oeuvre : quand il y a 130 offres d’emploi à peine 100 sont satisfaites et dans l’administration nippone extrêmement tatillonne c’est quasiment la pénurie. Dans le but de rentabiliser ses activités la compagnie d’assurance Fukoku Mutual Life a décidé de robotiser la gestion des déclarations et autres documents de ses clients. C’est une étape importante dans le domaine de la robotique car elle fait largement appel à l’intelligence artificielle. Il s’agit d’un robot mis au point par IBM pour scanner les documents provenant par exemple d’un hôpital afin de déterminer le montant des remboursements à cet hôpital et les indemnités à éventuellement verser au client. Un seul poste robotique remplacera 34 employés en « col blanc » ce qui permettra, selon un communiqué de presse de cette compagnie d’accélérer la gestion des dossiers.

Il s’agit de l’ordinateur IBM « Watson » développé spécialement pour la reconnaissance vocale qui est adapté ici à la reconnaissance des textes (voir le lien). La société Fukoku Mutual Life a déjà introduit l’IBM Watson Explorer pour la reconnaissance vocale lors des appels téléphoniques de ses clients et envisage d’étendre les capacités de cette machine très prochainement. Le robot ne supprimera pas de postes de travail, du moins dans un premier temps, mais les employés libérés de tâches administratives ingrates seront, comme l’espère la direction de l’entreprise encore plus efficaces dans leur travail …

Après les robots manufacturiers et les véhicules sans chauffeurs ce seront bientôt des millions d’employés en « col blanc » qui verront leur emploi directement menacé par des ordinateurs de plus en plus « intelligents » … Quel bel avenir en perspective !

Source : Mish Shedlock et aussi https://en.wikipedia.org/wiki/Watson_(computer)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s