Les incroyables mensonges de la CIA

Capture d’écran 2016-12-14 à 20.26.50.png

Le recomptage des voix à la suite du scrutin dit présidentiel du 6 novembre dernier aux USA a conduit à un nouveau désastre pour le clan Clinton. Dans l’Etat du Wisconsin, des voix « pour » Trump avaient été oubliées … Dans l’Etat du Michigan ce recomptage, du jamais vu dans l’histoire des USA, a clairement montré qu’au contraire les urnes électorales avaient été truquées au profit d’Hillary. Cette mascarade odieuse a donc pris fin et à n’en pas douter il va y avoir de sérieuses poursuites judiciaires dans quelques mois à l’encontre de ces individus, Hillary et Bill, intimement mêlés dans ce scandale de corruption politique.

Ce n’est pas tout, la rumeur qui avait été mise en avant par les journaux et les médias à la solde du clan Clinton, que ce soit Fox News ou le Washington Post et CNN, à savoir l’interférence de la Russie dans l’organisation de ce scrutin, rumeur émanant de la CIA, risque bien elle aussi d’entrainer de lourds dégâts dans le marigot nauséabond de Washington. Il faut se rendre à l’évidence l’Amérique est l’un des pays les plus corrompus du monde avec la collaboration de toutes les administrations fédérales dont justement la CIA main dans la main des grandes compagnies industrielles de l’armement . À en croire les dernières informations le FBI serait sur le point d’ouvrir une enquête au sujet des agissements plutôt louches de cette agence, ce qui constituerait une première dans le fonctionnement des institutions américaines, mais attendons de voir.

Il faut remonter la filière de cette incroyable mise en scène de la CIA qu’aucun auteur de romans policiers n’aurait pu imaginer et que quelques courageux journalistes d’investigation ont eu le mérite au péril de leur vie de révéler mais il ne faut pas en parler en Occident, surtout pas en Europe, surtout pas en France ni en Belgique et encore moins au Canada, un conglomérat informe de pays esclavagisés par les USA avec l’OTAN et encore une fois la CIA : pour reprendre les propos du Président des Philippines, tous les chefs de gouvernement européens sont des « enfants de putes » …

L’Ukraine est la cour de récréation de la CIA depuis les évènements de Maiden (janvier 2014) à Kiev. Tout y est minutieusement organisé pour discréditer la Russie depuis l’avion malaysien assurant le vol Amsterdam-Kuala Lumpur MH17 abattu par l’armée ukrainienne dans le but de durcir la position des Européens à la suite du vote démocratiquement organisé en Crimée pour réintégrer ce territoire à la Fédération de Russie. La guerre civile conduite par les fascistes mis au pouvoir à Kiev par la CIA pour massacrer systématiquement les habitants russophones du Donbass, guerre financée par les USA et par voie de conséquence par l’Union européenne via l’OTAN, et donc par les contribuables des pays européens, a fait plusieurs centaines de milliers de morts, la plupart innocents, et anéanti le tissu industriel de cette région. Aujourd’hui encore des chefs d’Etat hautement corrompus comme Hollande et Merkel soutiennent le maintien des sanctions économiques contre la Russie alors que de nombreux autres gouvernements européens considèrent qu’il s’agit d’une erreur funeste pour l’économie de leurs pays.

Je disais donc que l’Ukraine est devenue la cour de récréation de la CIA et de plus en plus d’informations naturellement ignorées des médias occidentaux, en France Le Monde, Le Figaro ou encore Le Point et en Espagne El Pais ou El Mundo, mais aussi La Libre Belgique ou La Tribune de Genève, font état de l’origine ukrainienne de ce prétendu hacking à grande échelle qui aurait nui au bon déroulement des élections présidentielles américaines. De quoi s’agit-il au juste ?

Il faut faire quelques rappels en ce qui concerne l’Ukraine. C’est un pays artificiel où tout oppose deux communautés qui doivent depuis la fin de la deuxième guerre mondiale tenter de vivre ensemble. Il y a d’une part les habitants de la partie occidentale de ce pays qui parlent l’ukrainien, une langue proche du polonais, sont catholiques et ont hérité de l’idéologie fasciste (nazie) mise en place par Stepan Bandera au début des années 1940. Dans la partie orientale du pays, la plus industrialisée et la plus riche, la population est majoritairement de religion orthodoxe et russophone. L’industrie du Donbass a toujours maintenu des liens étroits avec la Russie y compris après la chute du mur de Berlin et la désagrégation de l’URSS. Il y a enfin la péninsule de Crimée où s’est toujours trouvée une importante base militaire terrestre et navale russe datant de l’époque de Staline, territoire qui fit toujours partie de la Russie jusqu’à des arrangements stupides de « Monsieur K » qui incorpora à l’Ukraine ce territoire pourtant russe depuis des temps immémoriaux. Les vues stratégiques des USA sur ce petit bout de terre ont provoqué ce que l’on sait, les sanctions économiques à l’encontre de la Russie décidées par l’Union européenne suivant servilement les injonctions de Washington …

Aujourd’hui c’est la CIA qui gouverne en Ukraine et aide le gouvernement fasciste de Kiev a jeter le discrédit sur la Russie, et toutes le occasions sont bonnes à saisir surtout quand il s’agit de protéger les copains corrompus des rives du Potomac dont le clan Clinton et les entreprises de l’armement, beaucoup d’entre elles se trouvant en Virginie toute proche. L’occasion était rêvée pour Obama, agissant au nom du clan Clinton, d’accuser Moscou de hacking des systèmes informatiques électoraux américains. Naturellement c’est la CIA qui lui dictait ses déclarations tonitruantes. Ce n’est pas Moscou qui était à l’origine de cette incroyable mise en scène relevant du plus pur machiavélisme gouvernemental américain. Tout est venu de l’Ukraine ! Et il y a beaucoup à parier que c’est la CIA elle-même qui est à l’origine de ce couac repris par les médias corrompus de l’ensemble des pays occidentaux, cette même CIA qui ose accuser ses propres agissements, tout à fait invraisemblable mais pourtant vrai !

Des journalistes ukrainiens ayant eu vent de ce coup monté ont été interdits d’activité par le régime de Kiev. Pas moins de 4500 personnes se sont vues du jour au lendemain privées de leurs droits civiques et ne peuvent plus exercer leur métier d’information. Au coeur de cette machination organisée par la CIA se trouve une dénommée Alexandra Chalupa, une politicienne de Kiev haute en couleur, fondatrice d’un mouvement politique ultra-nationaliste fasciste prônant la guerre – tout simplement – contre la Russie et qui a alimenté un lobbyisme intense auprès des gouvernements de l’Union européenne pour la mise en place des sanctions économiques à l’encontre de la Russie et fait appel à l’OTAN pour protéger son pays d’une éventuelle attaque russe en obtenant le déploiement de fusées anti-missiles et de radars puissants sur le sol ukrainien. Chalupa, depuis le début de la campagne électorale américaine, était viscéralement opposée à la candidature de Donald Trump en particulier quand ce dernier nomma Paul Manafort, son manager de campagne électorale, ouvertement ouvert à une collaboration avec la Russie. Elle inventa de toute pièce l’information reprise par tous les médias occidentaux (sur ordre de la CIA et de l’OTAN) que Manafort était un « homme de Moscou » …

Il s’ensuivit l’apparition de cette rumeur infondée de hacking et d’interférence électronique de la campagne électorale américaine et du trucage des votes lors de l’élection du 6 décembre dernier, rumeur organisée par Chalupa, très probablement un agent de la CIA bien qu’aucune information crédible ne puisse conforter cette hypothèse. Toujours est-il que depuis le début de l’année 2014 les pays européens dans leur ensemble ont été manipulés par la CIA via l’Ukraine et ses dirigeants fascistes et ça ne date pas de ces fameux évènements de Maiden mais de bien avant. La mouvance fasciste ukrainienne date de la collaboration avec le régime d’Hitler et a été largement utilisée par les services secrets américains tout au long de la « Guerre froide » puis très largement, et alors ouvertement, à la suite de l’effondrement du mur de Berlin.

Si Donald Trump, le prochain président américain, manifestait quelques velléités de vengeance à l’encontre de la CIA, il sera très probablement assassiné (comme le fut JF Kennedy) par cet organisme qui est, somme toute, un état dans l’Etat collaborant étroitement avec l’OTAN et donc imposant ses vues hégémoniques à l’Union européenne et échappe à tout contrôle tant du Sénat que de la Chambre des Représentants. Triste image d’une démocratie supposée être exemplaire pour le monde entier, mais aussi triste constat de la déliquescence de la politique étrangère européenne, en particulier de la France et de l’Allemagne mais aussi des Pays-Bas empêtrés par l’affaire du vol MH17, consternant, tout simplement. The Donald devra prendre soin de lui-même, je lui souhaite longue vie.

Source : eXiledonline.com

2 réflexions au sujet de « Les incroyables mensonges de la CIA »

  1. La grosse caisse des médias doit résonner jusqu’à lundi … On ne sait jamais, on pourrait avoir des « grands » électeurs fébriles …
    Après nous verrons, le seul intérêt du Donald est (comme le dit Charles Gave) de nettoyer … Le fera-t-il ? Pour l’instant, il est toujours en campagne donc les signaux ne vont pas dans ce sens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s