France : PIB et dette, dans les règles de l’art réthorique

France : PIB et dette, dans les règles de l’art réthorique

En France, on ne s’embarrasse pas du ridicule, c’est le moins qu’on puisse dire. Les Suisses, près de leurs sous comme chacun sait, observent avec amusement les annonces du ministre français des finances et de l’économie. Le fait que le PIB français aura finalement augmenté de 1,4 % en 2016 comme l’a claironné le sieur Sapin il y a quelques jours a laissé pantois les riverains du Léman ! Il faut tout de même remettre les pions en place sur l’échiquier financier de la France qui va droit à la faillite comme avait osé le dire François Fillon il y a quelques années. Pour obtenir péniblement, selon les statistiques hautement contestable du ministère des finances, un PIB culminant à + 1,4 %, soit une augmentation de 28 milliards d’euros environ, il aura fallu à la France emprunter sur les marché environ 300 milliards d’euros en 2016 pour rembourser ses créanciers sur des titres de dette arrivant à échéance (190 milliards) et aussi et surtout pour faire fonctionner la machine, soit 110 milliards environ injectés dans l’économie. Bel exemple de l’incurie totale du gouvernement socialiste qui a précipité la France dans un abime insondable de dette dont elle ne ressortira que dans une ou deux générations, si tout se passe bien.

En effet, comme d’ailleurs l’Espagne et l’Italie qui suivent la même stratégie suicidaire, pour tenir à bout de bras l’économie la France emprunte donc 10 euros pour créer 1 euro de PIB et créé des postes de fonctionnaires inutiles … C’est une réussite totale.

Aux USA, sous l’ère Obama, la stratégie était un QE (quantitative easing) de 3 dollars pour un dollar supplémentaire de PIB. L’économie américaine n’est pas vraiment en bonne santé avec près de 100 millions de personnes sans emploi ou avec des petits boulots précaires pour remplir une maigre gamelle quotidienne (et qui ont voté pour Trump, leur seul espoir) mais qu’en est-il de celle de la France, de l’Espagne et de l’Italie ? Faut-il selon cette arithmétique très simple en conclure que les économies des « cigales » sont trois fois plus dégradées que celle des Etats-Unis ?

Mon blog, contrairement à beaucoup de sites qui foisonnent sur internet, n’a pas pour mission de colporter de fausses informations car je me contente de recouper diverses données de nature irréfutable (voir note ci-dessous). Il faut se rendre à l’évidence : la France est aujourd’hui en cessation de paiement comme le disait, je le rappelle, François Fillon il y a 8 ans. S’il est élu (et je le souhaite de tout coeur) que va-t-il faire ?

Le cheval de bataille de Fillon est de réformer les collectivités territoriales en soumettant ce projet à référendum et consistant à réduire de moitié le mille-feuille administratif (et politique) en passant de 36000 à au maximum 7000 communes, ce qui réduira dans les mêmes proportions le nombre de parasites vivant de la manne des contribuables. Dans l’administration ce sera la même politique de réduction des effectifs de fonctionnaires (600000 de moins) pour atteindre un volume d’économies de 87 milliards par an tout en rétablissant le jour de carence pour maladie qui plombe totalement la fonction publique dans son ensemble en raison d’un absentéisme endémique pour convenance personnelle. Etc, etc …

Pour plus de détails sur le programme Fillon ce lien très bien documenté : http://www.ifrap.org/comparateur

Note : Je précise à mes lecteurs que les données ci-dessus relatives à l’émission de titres de dette sont très approximatives et si l’un d’entre eux peut m’en fournir de plus précises, je lui en serai reconnaissant.

19 réflexions au sujet de « France : PIB et dette, dans les règles de l’art réthorique »

  1. On n’est plus dans l’analyse scientifique …
    Faîtes un récapitulatif des 5 années de fillon à la tête du gouvernement !
    Et n’oubliez pas la courbe de la dette depuis 40 ans !
    Vous n’avez que 2 couleurs à mettre puisque ces braves gens ont organisé l’alternance et l’accès aux râteliers.
    Ah oui, il avait les mains attachées dans le dos par sarko et c’était la crise MONDIALE (comme dirait coluche). A d’autres s’il vous plait.
    Je n’ai pas la moindre affinité avec la gauche, mais fillon en chevalier blanc, c’est risible !
    Dans une entreprise, aucun patron ne me ferait faire quelque chose de contraire à mes convictions. Démission direct ! Et ce n’est pas comme si je pouvais rebondir à la cantine de l’assemblée comme le pouvait notre ami fillon.

  2. Au fait, j’oubliais, quand fillon disait que la France était en faillite, il avait tous les pouvoirs et la responsabilité de faire le taf pendant 5 ans. Qu’a-t-il fait ? Rien à part sortir le falcon le week-end !!!

    • Fillon n’a servi que de modérateur devant l’exubérance d’un président complètement psychopathe et cela pendant 5 ans. À vos yeux il n’a rien fait : que de haine ! En ce qui concerne le Falcon aux couleurs de la République, qu’il vole ou reste au sol revient à peu près au même prix hors kérosène. Vous préférez Juppé : un repris de justice condamné par deux fois ? Macron, un arriviste à la solde des banques ? Marine Le Pen ou encore Hollande rempiler pour 5 ans ? Annoncez la couleur !
      Dorénavant si vos commentaires sont haineux je les mettrai directement dans la poubelle …

      • Vous êtes comique … où voyez-vous de la haine dans mon commentaire ?
        Vous essayez de nous expliquer que super-fillon va remettre les choses dans l’ordre.
        Moi je vous réponds non. Mais si vous voulez on en reparle dans 5 ans.
        J’attends vos courbes sur la dette depuis 40 ans.
        Si vous voulez je vous fais un état des collectivités gérées par des fillonistes (ceux de la première heure pas ceux d’avant hier).
        ça tombe bien j’habite une ville gérée depuis 15 ans par un filloniste qui sera ministre d’état si fillon passe. Explosion de la dette, explosion des embauches à la ville et des projets foireux de bobos …
        Ce que vous appelez de la haine, moi j’appelle cela du pragmatisme.
        Quand à ma position, elle est utopiste mais je pense comme chouard que n’importe quel gars tiré au sort sera plus compétent et moins corrompu que tous les gars qui se présente !!!

  3. La France pourrait sortir par le haut de cette crise de la dette mais le logiciel de nos politiques ne le permet pas. Ils refont toujours les mêmes politiques qui n’ont pas fonctionné.Il faudrait d’abord faire sauter les verrous: interdire aux députés d’être fonctionnaire ( juge et partie! : c’est une exception française mondiale et en plus ils sont ultra majoritaires), diviser par 5 le nombre d’élus,supprimer le statut de fonctionnaire hors régalien ( un jardinier de commune n’a pas à avoir un emploi d’état à vie!), dégraisser 80 % du code du travail et des normes pour responsabiliser les gens ( au lieu de tout contrôler avec des bureaucrates ) et leur donner de la liberté d’agir ( parallèlement réduire les politiques d’assistanat).Dans la plupart des domaines ( tourisme, agriculture ….) la croissance pourrait être de 3 % pendant 10 ans ( soit + 30 %): ceci réduirait considérablement le chômage , donc le déficit …..etc..A titre d’exemple, on pourrait produire et exporter plus de fromage ( aujourd’hui les allemands nous dépassent!), de vins, ne plus importer de bois d’allemagne ou de produits d’aquaculture , faire en sorte que les touristes dépensent comme ailleurs ( donc ouvrir le dimanche, offrir les services …) etc.. Pour cela il faut désétatiser le pays.

  4. Les acquis sociaux que Filon veut supprimer sont une bonne chose, pourquoi faut-il toujours niveler par le bas plutôt que par le haut! Pourquoi privatiser la santé et l’éducation? Est ce dangereux d’avoir une population éduquée?
    Pourquoi toujours taper sur les fonctionnaires alors que les parlementaires sont des vieux engraissés qui ne glandent rien!
    Ni Fillon, ni jupé, ni Sarkozy, ni marine, ni macron ne me donnent envie de mettre chose qu’un buletin blanc dans l’urne.

  5. Bonjour monsieur. D’habitude je suis vraiment intéressé par vos articles qui permettent de décrypter l’actu différemment. Mais là, étant fonctionnaire je trouve personnellement que le terme parasite est très blessant. Je prend très a coeur ma mission de service public. Je suis couvreur dans une grande ville et j’ai perdu 400 euros par mois à devenir fonctionnaire. Le service public grande question? Comment le remplacer?
    Cordialement et toujours au plaisir de vous lire

    • J’habite en Espagne, plus précisément à Tenerife et la plupart des services dits « publics » ont été confiés à des entreprises privées, que soient l’entretien des espaces verts, le ramassage des ordures, l’entretien des rues et leur nettoyage et la liste est longue. L’Etat y retrouve ses sous et les dépenses publiques peuvent ainsi être maîtrisées. Je ne mentionne même pas le secteur santé pour lequel il n’y a aucune raison qu’il soit nationalisé. Vous êtes couvreur, certes, mais pouvez-vous me dire pour quelle raison vous êtes fonctionnaire ? J’ai moi-même été universitaire pendant plus de 37 ans et j’ai toujours refusé d’être titularisé par conviction personnelle, ne voulant pas faire partie du « machin » de l’Etat qui n’a pas à se mêler d’autre choses que la sécurité intérieure et extérieure, de la justice et du respect de la loi et de la collecte des impôts pour financer ces trois fonctions essentielles (dites régaliennes) à la bonne marche de la société. Un point c’est tout ! L’Etat veut supprimer le cash, de quoi se mêle-t-il ? Pour mieux nous asservir ! J’ai d’ailleurs écrit un billet à ce sujet sur ce blog. L’Etat se mêle du changement climatique avec les gesticulations ridicules de Ségolène, c’est complètement loufoque …

  6. Puisque Fillon propose un menu libéral comme plan de redressement sous couvert de prendre des décisions qui semble une mûre réflexion après son « musellement » par Sarkozy, et que maintenant il peut aboyer, encore faudrait-il qu’il ait les mains libres. Hors je ne peux que constater qu’il applique dans son programme les exacts commandements de la Commission Européenne (hormis une main tendue vers Poutine et bienvenue surtout après l’élection de Trump !). Bref, notre cabot prend l’économie comme fer de lance de son programme pour résoudre les problèmes d’endettements et sociaux de notre pays. Comment peut-il le faire dans un système économique où l’Euro bride et encadre le développement spécifique des pays de la Zone (!) et place la France dans le creuset de la refonte géopolitique de l’Europe qui vise faire des pays des provinces en reconstituants des groupements ethniques en régions qui ressemble plus au découpage de l’Afrique de la colonisation (dont le but est de faire perdre tout pouvoir à la nation) ?
    Je ne peux, pour les explications détaillées, que renvoyer vos lecteurs aux présentations de François Asselineau, Président de l’Union Populaire Républicaine (UPR), qui décortique nos politiques de gauche et de droite à travers l’histoire de France.
    L’argument de Fillon sur un redressement de fond de notre action s’appuie sur le désir effectif des français à un tel bouleversement (voir réactions ci-dessus) cependant ces propositions resteront inopérantes tant que l’Etat ne retrouvera pas les rennes de la décision sur les régulations financières et la balance économique (import/export) à l’instar d’un programme de Trump et raison du Brexit. Regardez alors pourquoi l’UPR est le parti politique en plus forte croissance en nombre d’adhérents payants (différents de ceux de Macron !). Bien sûr, il ne sera pas élu l’année prochaine même s’il arrive à obtenir les parrainages, mais laissez le s’exprimer sur les grands médias publics et vous verrez que les français comprendront le râteau politique des Mélenchon à Le Pen. A dans 5 ans … ou avant !

    • Je reçois la lettre d’information de l’UPR et je reste impressionné par les analyses d’Asselineau. Comme il faut « faire » avec l’Europe je pense que la simplification administrative que propose Fillon, s’il arrive à la faire adopter sans réveiller une guerre de clochers, est bénéfique. L’ensemble du monde politique français coûte 15 milliards d’euros par an (tout compris, y compris les retraites des anciens ministres et députés), ne trouvez-vous pas qu’il y a un peu de ménage à faire ? Remettre à plat les ordonnances de 1946 par exemple, ne serait-ce pas une bonne approche pour responsabiliser chaque citoyen qui croit que la protection sociale est un don de l’Etat alors qu’il paie très cher : impôts, charges sociales, charges sociales de l’employeur, CSG qui est une flat tax dont on ne veut pas dire le nom ? Je pense qu’indépendamment des directives européennes la France doit se réformer en profondeur … Et je ne mentionne même pas l’éducation nationale qui devrait être également privatisée : l’époque de Jules Ferry est révolue !

      • On peut dire que Fillon est le moins pire dans vos souhaits de réformes qui manifestement sont nécessaires. L’indépendance énergétique doit-elle être privatisée quand on sait l’importance de la filière plutonium pour la défense nucléaire ? Il y a d’autre type de production nucléaire mais on se s’est pas engagé dans cette voie. L’éducation privatisée : permettra-t-elle d’avoir une école dans nos campagnes dépeuplées ? Faudra-t-il en arriver aux programmes par internet comme en Australie ? Que dire de l’importance de la pédagogie qui passe par la qualité de l’enseignement et pas seulement le contenu du programme ? Ne faut-il pas repeupler l’espace rural ? Exemples de vastes questions qui dépendent d’une stratégie à long terme. Qui prendra le temps ? Le peuple, qu’on méprise au point de l’étiqueter comme populiste, est acculé à la révolte ce qui arrange l’état policier et répressif entrevu et prévu par des Foucault. Il y a urgence de prendre du recul !

    • Je ne comprends pas pourquoi Asselineau ne discute pas avec Cheminade auquel il a emprunté, peut-être sans le savoir, un grand nombre d’idées.
      Les 500 signatures ils les auraient sans problème, c’est dommage.

      • Regardez les origines de Cheminade et de son mentor américain, je pense que la réponse passe par cet examen.

      • Pour info je suis adhérent S&P.
        Je ne vois pas le problème avec Lyndon Larouche ou Helga Zepp en Allemagne, bien au contraire, leur regard est porté sur la croissance par l’intelligence, le progrès et les Brics.
        C’est juste dommage pour Asselineau de tomber comme vous d’ailleurs dans le piège médiatique sans chercher à creuser qui sont ces personnes que vous semblez dénigrer.
        Asselineau peut rassembler quelques peu mais je crains que ce soit mission impossible pour lui d’avoir les 500 signatures et probablement que pour Cheminade ce sera juste aussi, peut-être qu’Asselineau empêchera même Cheminade de pouvoir se présenter comme il y a 5 ans, c’est dommage mais bon c’est comme ça …

      • Je me souviens personnellement de la revue Fusion avec des articles de qualité très variable. Elle était aussi porteuse d’une idéologie que, peut-être (n’étant pas dans le bureau du parti), F. Asselineau n’a pas envie d’inclure dans une éventuelle alliance. Il faudrait adresser vos propositions directement à l’UPR et j’espère que vous aurez une réponse circonstanciée.
        Bien à vous

  7. Je me permets à mon niveau:
    Fillon==Juppé==Hollande==Sarkozy==Macron.

    Tous participe à des choses comme le Bilderberg, au dîner du siècle et autres choses exotiques plus ou moins cachées dont le but n’est in fine que de créer un marché international, une gouvernance mondiale. La doxa climatique en est évidemment un outil.
    Rockfeller aura œuvré toute sa vie pour cela et ne s’en cache même pas d’ailleurs.

    Je les mets tous, pour cette raison, dans le mec sac. Leur intérêt n’est pas notre intérêt, nous Le Peuple. Après on peut débattre sur des détails, d’infimes différences entre les uns et les autres qui mentent plus ou moins bien, je n’en vois pas l’utilité …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s