Crise climatique : le refroidissement se confirme !

Crise climatique : le refroidissement se confirme !

Les propagandistes de la COP22 viennent de quitter Marrakech et se retrouveront à Suva l’année prochaine. Je dis Suva, la capitale des îles Fiji, mais ce sera plutôt l’un de ces luxueux complexes hôteliers au sud-est de Viti-Levu, à quelques dizaines de kilomètres de l’aéroport international de Nandi, les pieds dans le lagon, car la ville de Suva avec ses bars à putes et son marché qui pue la marijuana ça risquerait de faire un peu désordre pour ces éminentes personnalités. Comme beaucoup d’îlots de Fiji et de bien d’autres pays insulaires du Pacifique Sud risquent de disparaître avec la montée des océans en raison de la fonte des glaces du Groenland et de l’Antarctique, le choix était donc judicieux …

Puisque j’ai mentionné la fonte des calottes glaciaires que se passe-t-il réellement en dehors de la propagande réchauffiste lancinante qui fait le bonheur de toutes les grandes multinationales, en particulier américaines, qui ont déclaré (dévoilé) solennellement au cours de la COP22 qu’elles allaient mettre la main à la pâte (pas dans leur porte-feuille) pour sauver le climat, comprenez il y a plein de bons dollars à gagner si on fait semblant d’être sage et comme cet argent sort de la poche des contribuables du monde entier, il ne « coûte rien » (dixit François Hollande) et c’est donc tout bon à prendre sans hésitation. Bref, contrairement à ce qui est annoncé par les médias main-stream qui reprennent en boucle ce que le « machin climatique onusien » leur dit d’écrire et de diffuser, la calotte glaciaire du Groenland ne fond plus depuis deux ans. À la mi-novembre de cette année elle a même gagné plus de 100 millards de tonnes de glace depuis la fin du mois de septembre par rapport à la moyenne de toutes les observations couvrant la période 1990-2013 :

Capture d’écran 2016-11-18 à 16.56.33.png

Capture d’écran 2016-11-18 à 17.02.09.png

 

Dans le même temps, après le Nino de 2015 particulièrement intense mais qui a disparu tout aussi intensément et donc après un record de réchauffement jamais vu depuis la disparition des dinosaures (je plaisante …) les observations satellitaires – les seules vraiment fiables – font état d’un brusque refroidissement généralisé de 0,7 degrés au sol entre les mois de juillet et août derniers et de 1,2 degrés depuis le maximum du Nino fin janvier 2016. Il s’agit d’observations globales dans les longueurs d’ondes infra-rouges recueillies par les satellites et non pas des relevés de stations météo au sol qui se prêtent à des bidouillages nombreux et variés pour mettre en évidence ce que l’IPCC attend, un réchauffement inexorable et dangereux :

Capture d’écran 2016-11-18 à 18.54.45.png

Le refroidissement annoncé par plus de 15 équipes de spécialistes de par le monde est donc bien réel mais le mouvement est lancé et nous allons tous nous faire éCOPer le porte-feuille par le « machin onusien » …

Source : notrickzone.com

Note : écoper, terme qui signifie éliminer l’eau de la cale d’un bateau avec un instrument ressemblant à une pelle appelé écope et éCOPer signifie ici payer des impôts pour une cause fictive perdue d’avance.

17 réflexions au sujet de « Crise climatique : le refroidissement se confirme ! »

  1. Vous avez oublié « eh ! Copé ! » … (après on ne peut plus la faire … 🙂 )

    Je reposte aussi philippe qui vous explique pourquoi il faut sauver la planète …

  2. Bonjour Jacques Henry,

    Je suis allé sur notrickszone.com avec le s que vous avez omis.

    J’arrive in fine sur deux sites concernant les graphiques, WoodForTrees et beta.demi.dk (Danish Meteorological Institute) :

    http://www.woodfortrees.org/plot/rss-land/from:2015.6/to:2016.8/plot/rss-land/from:2015.6/to:2016.8/trend

    http://beta.dmi.dk/en/groenland/maalinger/greenland-ice-sheet-surface-mass-budget/

    Je me permets en tous cas de compléter vos sources, c’est important pour moi, ça l’est peut-être pour d’autres.
    Et au final je ne sais pas quel est le degré de fiabilité de ces sources …

  3. À priori on a du 30 degrés sous les normales à Astana.
    Mais c’est normal c’est du au réchauffement, je cite ‘lepoint.fr’ par exemple :

    « Cette vague de froid inhabituelle a suivi une chaleur extraordinaire survenue en Asie centrale début novembre où les températures en Ouzbékistan, ex-république soviétique voisine du Kazakhstan, avaient atteint 30°Celsius.
    Ces anomalies météorologiques interviennent alors que la planète devrait battre en 2016 son 3e record annuel consécutif de chaleur, avec une température supérieure d’environ 1,2°C au niveau de l’ère pré-industrielle, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM). »

    • Je connaissais merci, mais sous une forme plus scientifique. Qu’en est-il de l’effet de la calima sur le biotope de l’Océan Atlantique ? Il arrive que les poussières provenant du Sahara arrivent jusqu’au Golfe du Mexique. Ces poussières de couleur rouge sombre, j’en sais quelque chose pour balayer mon appartement plusieurs fois par jour quand il y a une grosse calima ici, retombent par millions de tonnes dans l’océan ce qui fait que l’Atlantique est un des océans les plus riches en faune du monde. Mais ce phénomène est largement négligé, du moins quant à son effet sur le climat …

  4. Concrètement, en France il fait moins froid l’hiver qu’il y a 30 ou 40 ans. Je pense bien que les réchauffistes nous vendent du mou pour chat, de là à parler de refroidissement …

    • Je me souviens très bien des hivers 1956 et 1962, c’était au tout début de l’optimum solaire moderne. À Chamonix, le glacier des Bossons arrivait à quelques centaines de mètres de la route venant du Fayet et le glacier d’Argentières arrivait pratiquement jusqu’à l’Arveyron. Depuis il y a eu 4 cycles solaires très puissants qui ont entrainé un dégazage des océans créant une augmentation du CO2 atmosphérique et un recul généralisé des glaciers alpins mais aussi de la banquise boréale. Pour mémoire le CO2 d’origine humaine (combustion du pétrole, du gaz et du charbon, ne représente que 5 % de tout ce gaz atmosphérique. Ce n’est donc certainement pas l’activité humaine qui doit être mise en cause. Seule l’activité solaire module le climat ! Aujourd’hui l’activité magnétique du Soleil s’effondre et les conséquence vont se faire progressivement sentir. J’espère vivre encore suffisamment longtemps pour assister à cette évolution …

      • d’accord avec vous En 62/63 l’hiver avait été particulièrement froid et je me souviens (bien que très lointain) de neige en Algérie où mon père était militaire pendant l’hiver 56. Plus tard dans les années 60 je me souviens de cascades gelées dans le Morvan plusieurs années consécutives.
        Préparons nos anoraks alors .

    • Plutôt que de citer des anecdotes, regardez l’évolution mesurée des température depuis 40 ans. A Lorient, par exemple : http://www.infoclimat.fr/climatologie/globale/lorient-lann-bihoue/07205.html. ou même à Paris (malgré l’influence de la chaleur urbaine) : http://www.infoclimat.fr/climatologie/globale/paris-montsouris/07156.html. Vous pouvez rechercher d’autres stations météo, le résultat est le même.
      Notez la remarquable stabilité du niveau des température, ainsi que celle de l’écart minimum-maximum (jour-nuit). Une réduction de cette écart aurait été une signature de l’effet de serre…

      Je n’ai pas trouvé de telle courbes sur le site de Météo-France, quelqu’un saurait-il les trouver ?

      • Si vous cherchez des informations auprès de météo-france, c’est du temps perdu car cet organisme est contrôlé par le ministère de Ségolène et il ne fait que reproduire les injonctions de l’IPCC.
        Curieux que dans les données communiquées on ne retrouve pas la fameuse courbe en crosse de hockey … C’était de l’humour !

      • Sur meteo france c’est possible oui, ce ne sont pas tout à fait les mêmes informations, ce n’est que sur 10 ans maximum soit pas avant 2007.
        Il suffit de cliquer sur climat, on peut ensuite voir les températures, l’ensoleillement et la pluviométrie.

        Vous avez les normales (moyenne des relevés sur 10 ans) :
        http://www.meteofrance.com/climat/france/lorient/56185001/normales

        Et les relevés :
        http://www.meteofrance.com/climat/france/lorient/56185001/releves
        (pour 2016 il faut ensuite sélectionnées 10 dernières années puis 2016 ou 2015).

        Il faudrait récupérer les données pour faire des graphiques annuels des relevés et voir la courbe d’évolution que synthétise les normales.

        Meteociel possède les mêmes données en tableau je crois :
        http://www.meteociel.fr/climatologie/villes.php?code=7205&mois=1&annee=2016

      • tout ça parait bien stable en effet,ce qui démonte s’il était besoin l’argument des réchauffistes mais aussi celui de notre hôte ou bien j’ai raté quelque chose ?

      • Non ça monte, le réchauffement est là, ça monte peu mais ça monte en terme de températures.
        Notre hôte parle lui parle d’un refroidissement qui commencerait à se faire sentir suite à de récentes observations. Attendons de voir si cela se confirme sur la durée.
        Pour le moment, avec une vue macroscopique, il suffit de regarder 2016 sur son ensemble, on est toujours en phase de réchauffement …

      • Ça monte un peu, peut-être, mais de combien ? Comment se fait-il que les tendances à long terme par ville, ou mieux par station météo, ne soient pas publiées ? Comment peut-on parler avec autant de certitude d’un phénomène dont on ne publie pas les mesures ?

  5. J’ajouterai qu’en février 1956, les tramways ne circulaient plus car les aiguillages étaient bloqués par le froid. Je suis d’origine lyonnaise et j’ai traversé la Saône à pied : elle était entièrement gelée, de même que la Seine à Paris. La récolte de céréales fut plus que médiocre en 1956 car le blé d’hiver gela, ce qui n’était pas arrivé depuis 1788 ! On (l’IPCC) a tendance à oublier le passé. Il suffit de se remémorer de tels exemples pour comprendre ce que signifiera un refroidissement généralisé du climat pour l’ensemble de l’humanité, tout simplement une catastrophe de très grande ampleur …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s