Crise climatique ? Pas celle que l’on croit !

Capture d’écran 2016-11-06 à 21.14.29.png

Si H. Clinton est élue présidente des USA ce mardi prochain 8 novembre 2016 il y aura une crise climatique de grande ampleur. Ce sera en effet la fin de la Guerre Froide basée sur le principe de la destruction mutuelle assurée en cas de guerre nucléaire entre les USA et la Russie, devenue le principal ennemi de Washington. Les USA, sous l’impulsion des néo-cons tenus par le complexe militaro-industriel américain tout puissant ont décidé de mettre fin à ce statut quo et de se débarrasser de la Russie, le principal obstacle à leur agenda hégémonique sur la planète entière. Il s’agit de « la priorité nucléaire » (Nuclear Primacy, voir le lien) entérinée par Obama, une doctrine qui sera reprise par H. Clinton comme elle l’a clairement laissé entendre.

Cette crise climatique de grande ampleur largement documentée par de nombreux scientifiques est appelée « hiver nucléaire » en raison des fumées – des centaines de millions de tonnes de particules – qui envahiront tout l’atmosphère, obscurcissant le ciel durablement, détruisant la couche d’ozone et aboutissant finalement à la disparition de l’espèce humaine et de plus de 80 % de toutes les formes animales qu’on connait aujourd’hui. Un refroidissement naturel du climat serait progressif et l’humanité arriverait à s’adapter pour ne pas mourir de faim mais un conflit nucléaire ne pourra en aucun cas laisser aux humains le répit nécessaire. Nous serons tous condamnés sans exception à une mort certaine due au froid – la température moyenne globale chutera de plus de 10 degrés en quelques jours -, à la radioactivité et à la famine.

DPNE-SStarr2015-13.jpg

Voici la progression du nuage de fumées radioactives (cliquez sur le lien) :

https://ratical.org/radiation/NuclearExtinction/DPNE-SStarr2015-31.html

H. Clinton ne sera finalement pas poursuivie par le FBI selon les dernières nouvelles, bel exemple de non indépendance de la justice des USA, pays qui se permet de donner des leçons de démocratie au monde entier. Ce sera donc la guerre nucléaire assurée. Inutile même d’y penser car nous mourrons tous y compris Hitlery …

http://web.archive.org/web/20150727204719/https:/www.foreignaffairs.com/articles/united-states/2006-03-01/rise-us-nuclear-primacy

Sources : http://www.strategic-culture.org/news/2016/11/03/no-new-cold-war-its-far-worse-than-that.html et https://ratical.org/radiation/NuclearExtinction/StevenStarr022815.html

http://climate.envsci.rutgers.edu/pdf/ToonRobockTurcoPhysicsToday.pdf

5 réflexions au sujet de « Crise climatique ? Pas celle que l’on croit ! »

  1. C’est pas un peu exagéré ? Vous n’échappez pas à la règle que tout système médiatique conduit un jour ou l’autre à prévoir des catastrophes pour faire augmenter l’audience! Dommage…

    • Hillary Clinton a déclaré clairement que l’ennemi numéro un des USA était la Russie et qu’il fallait donc se préparer à la guerre … Les médias main-stream ont plutôt tendance à abonder dans le sens de Clinton et de ses mensonges répétés.

  2. Exagéré ?

    Mais non, pensez-vous.

    Et si ce n’est pas l’hiver nucléaire, c’est l’hiver tout court induit par un soleil tout raplaplat qui va nous congeler selon notre hôte.

    Tout ce qui pourrait contredire le GIEC est bon à prendre et tout plutôt que d’être grillés à cause du CO2 et de son effet de serre (qui n’existe pas).

  3. Le principe de dissuasion a fonctionné pendant des décennies et il va continuer à fonctionner justement parce que la destruction mutuelle assurée est un énorme handicap au lancement d’une attaque nucléaire. Par contre cela encourage les ingérences des va t’en guerre classiques ou rebelles.
    Je partage l’opinion de mon mentor scientifique sur le fond. La politique étrangère anti-russe est un non sens qui nous vaut bien des échecs à nous occidentaux. Les russes sont eux aussi des occidentaux. Il faudrait écouter plus souvent Lavrov.
    Par contre les excès de langage, voire la démagogie n’enrichissent pas les débats.

  4. J’ai suivi les dernières minutes de l’élection et je suis soulagé de la défaite de la Clinton. C’est une gifle pour les médias américains et français et sont la preuve que les sondages sont orientés. Trump a largement gagné. Clinton n’a pas eu le courage de prononcer son discours de défaite. J’espère que ça ouvrira les yeux de certains chez nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s