Le « Viagra pour les femmes » bientôt disponible

Capture d’écran 2016-11-04 à 11.44.24.png

C’est une histoire à rebondissements que ce petit peptide synthétique appelé bremelanotide ait fini par passer l’épreuve des essais cliniques en phase III avec succès. Au tout début il s’agissait d’un analogue de l’hormone stimulant les mélanocytes de la peau (mélanocortine ou MSH) pour brunir sans soleil selon l’hypothèse qu’un tel brunissement protégerait contre l’apparition de mélanomes. Au cours des premiers essais cliniques réalisés sous l’impulsion de biologistes de l’Université de l’Arizona il apparut que ce produit provoquait des érections spontanées chez les hommes et stimulait la libido chez les femmes tout en accélérant le brunissement de la peau. Les recherches s’orientèrent donc vers cet effet secondaire tout à fait prometteur pour en arriver à une molécule synthétique ne présentant plus d’effets secondaires comme des nausées et administrable quand une femme décide de stimuler son désir sexuel.

Beaucoup plus de femmes qu’on peut le penser souffrent d’une libido réduite à une peau de chagrin. Il s’agit du désordre du désir sexuel hypoactif classé comme un désordre psychologique induisant mauvaise humeur, manque de communicabilité, diverses inhibitions et détresse sentimentale.

Le bremelanotide a été testé sur plus de 1200 femmes souffrant de ce désordre lors de l’essai en phase III et s’est révélé efficace dans plus de 90 % des cas. Contrairement au Viagra pour l’homme administré par voie orale la femme doit se faire une auto-injection par voie sous-cutanée une heure ou deux avant d’avoir une relation sexuelle qui sera selon toute vraisemblance, et selon ces résultats cliniques, réussie.

Le bremelanotide agit sur l’un des récepteurs de la mélanocortine, une hormone impliquée également, si l’un de ces récepteurs est défectueux, dans 6 % des cas d’obésité. Cependant, le mécanisme d’action au niveau du désir sexuel et des érections chez l’homme n’est pas encore clairement compris. Seulement pour traiter le désordre du désir sexuel hypoactif le chiffre d’affaire potentiel est évalué à environ 2 milliards de dollars par an dans les pays de l’OCDE, un joli petit pactole pour la petite société de biotech Palatin Technologies…

Sources : Reuters et Palatin Technologies (en anglais)

http://www.palatin.com.ws054.alentus.com/assets/BMT-Licensing-Summary-Overview-31Oct2016-1.pdf

Relire aussi : https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/05/07/le-gros-appetit-des-labradors-une-mutation-genetique/

Une réflexion au sujet de « Le « Viagra pour les femmes » bientôt disponible »

  1. Ping : Le « Viagra pour les femmes » bientôt disponible | Réseau International

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s