Une couveuse naturelle à têtards

リュウキュウカジカガエル1.JPG

La grenouille japonaise des ruisseaux (Buergeria japonica) a trouvé une astuce pour que les têtards grandissent plus vite. Elle va pondre ses oeufs dans les sources chaudes. Au Japon on appelle ces sources des onsen et elles sont mises a profit pour être utilisées dans les bains publics très populaires dans ce pays. Dans la petite île subtropicale de Kuchinoshima, à 310 kilomètres au sud-ouest de Nagasaki, il n’y a que ce type de batraciens et il s’est adapté à l’environnement en mettant à profit cette eau chaude naturelle comme une sorte de couveuse pour les têtards qui grandissent alors plus vite.

Capture d’écran 2016-08-01 à 09.32.51.png

L’eau surgit des profondeurs de la roche volcanique à la température presque insupportable de 42 degrés mais les grenouilles adultes n’y vont que pour pondre. Drôle de comportement qui illustre l’adaptabilité de ces batraciens dont l’habitat est très diversifié puisqu’ils peuvent vivre jusqu’à des altitudes de 1800 mètres.

Source et illustration : Université de Hiroshima via AlphaGalileo

リュウキュウカジカガエル(琉球河鹿蛙、Buergeria japonica , Wikipedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s