Les « crimes d’honneur » : une pratique moyenâgeuse

Capture d’écran 2016-07-29 à 12.30.01.png

Qandeel Baloch, la pendante pakistanaise de Kim Kardashian, célébrité des médias, a été étranglée par son frère. C’était un crime d’honneur car elle refusait de se marier avec l’homme choisi par sa famille. Selon son frère « les filles sont nées uniquement pour rester à la maison et se conformer aux traditions, mais ma soeur n’a jamais respecté la tradition et je suis fier de ce que j’ai fait« . Ce n’est pas un fait divers isolé puisqu’au Pakistan plus de 5000 jeunes femmes subissent le même sort chaque année pour laver l’honneur de leur famille.

Un documentaire tente pourtant de sensibiliser l’opinion mais rien n’y fait et on est en droit de s’interroger sur ce fait de société qui dépasse l’entendement des Occidentaux ( https://youtu.be/VepuyvhHYdM ). Les crimes d' »honneur » ne sont pas punis mais il semblerait que la mort de Qandeel Baloch ait ému le Parlement du pays à tel point qu’il est question de punir les auteurs de ces crimes particuliers. Il reste malheureusement un long chemin avant que les femmes soient traitées sur un pied d’égalité avec les hommes, et pas seulement au Pakistan …

Source : World Economic Forum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s