Nouvelles brèves de Tenerife

DSCF5073.JPG

Je suis allé il y a quelques jours dans une clinique dentaire pour l’extraction d’une molaire du maxillaire inférieur qui avait très envie de se désolidariser de ce dernier. Coût de l’extraction 30 euros. Comme cette dent servait d’attache à une prothèse j’ai demandé combien me coûterait l’ajout d’une dent à celle-ci : 40 euros. Pas de commentaires, les îles Canaries peuvent être une destination de tourisme dentaire au même titre que la Thaïlande ou Taïwan.

Deuxième information intéressante, le montant de la taxe sur les bénéfices des entreprises : c’est ici le record européen car elle est de 4 %, à tel point que des sociétés européennes qui s’étaient délocalisées au Maroc ou en Tunisie viennent s’installer ici. Il y fait bon vivre, il pleut rarement, la sécurité est assurée par une police très présente et bienveillante, les formalités administratives sont simplifiées pour tout investisseur tenté par ce pseudo paradis fiscal (TVA à 5 %) malgré un certain éloignement géographique de l’Europe continentale.

J’ai appris également que contrairement aux informations communiquées par les média lors des explorations pétrolières au large de Fuerteventura et de Lanzarote les résultats avaient été loin d’être décevants. Le pouvoir local, fort de ses 15 millions de touristes en 2015 n’a pas voulu tuer la poule aux oeufs d’or de cette industrie indispensable pour le maintien des conditions fiscales avantageuses qu’offrent les Iles Canaries. L’exploitation du pétrole (qui n’est que reportée à une date ultérieure) aurait comme en Ecosse renchéri le coût de la vie et les touristes auraient alors fui vers d’autres destinations …

Enfin, dernière information souvent odorante et parfois glissante, dans la ville de Santa Cruz de Tenerife – 300000 habitants – il y a 40000 chiens de compagnie. Je me demande pourquoi le gouvernement local ne taxe pas ces chiens qui ne servent qu’à pallier aux névroses de toutes les façons incurables de leurs maîtres, à empuantir les rues avec leurs urines et à salir les trottoirs avec leurs étrons en obligeant les passants propriétaires (ou non) de chiens à sans cesse regarder où ils mettent leurs pieds …

À l’heure où j’écris ce billet, mercredi 20 heures, le ciel est bleu et la température est de 27 degrés avec un brise alizéenne agréable … Illustration : route de Masca dans le Massif du Teno, sud de Tenerife.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s