L’esclavagisme au Moyen-Orient

Sans commentaire.

L’Inde va nourrir des milliers de travailleurs dans le Golfe

NEW DELHI (awp/afp) – Les autorités indiennes se préparaient dimanche à subvenir aux besoins de plus de 10.000 travailleurs indiens « affamés » dans la région du Golfe où ils sont bloqués après avoir perdu leur emploi et risquent une « crise alimentaire », selon le chef de la diplomatie indienne.

Deux ministres vont être dépêchés en Arabie saoudite et au Koweit pour s’occuper de ce problème avec les autorités locales, les travailleurs immigrés étant confrontés à des « épreuves extrêmes », a écrit le chef de la diplomatie indienne, Sushma Swaraj, dans des messages publiés sur son compte Twitter.

« Un grand nombre d’Indiens ont perdu leur emploi en Arabie saoudite et au Koweit. Les employeurs n’ont pas versé les salaires (et) ont fermé leurs usines. En conséquence, nos frères et soeurs en Arabie saoudite et au Koweit sont confrontés à des épreuves extrêmes. Si la situation est gérable au Koweit, c’est bien pire en Arabie saoudite », a précisé Sushma.

« Le nombre de travailleurs indiens qui risquent une crise alimentaire est supérieur à 10.000 », a-t-il souligné.

Ces travailleurs immigrés figurent parmi les millions d’Asiatiques pauvres employés dans les Etats du Golfe où, selon des ONG, nombre d’entre eux sont exploités et subissent des abus, notamment le non-paiement de salaires, sans pouvoir obtenir réparation.

Les pays de Golfe subissent de plein fouet la chute des cours du pétrole, qui entraîne une baisse d’activité sur le marché de la construction et des licenciements.

Les travailleurs indiens sont « affamés » dans des camps, et dans l’impossibilité de rentrer chez eux, ont rapporté dimanche des médias indiens.

Sushma a répondu à des tweets indiquant que des Indiens s’étaient retrouvés sans nourriture pendant trois à quatre jours dans les camps où ils vivent.

Près de trois millions d’Indiens vivent et travaillent en Arabie saoudite, selon le ministère des Affaires étrangères.

En novembre 2014, des ministres du Travail des pays du Golfe et d’Asie s’étaient accordés sur une série d’initiatives visant à améliorer la protection et les conditions d’emploi des travailleurs étrangers dans le Golfe.

(AWP / 31.07.2016 13h37)

Taxe sur les tampons périodiques : discriminatoire !

Capture d’écran 2016-07-29 à 12.20.24.png

Le 21 juillet de cette année fut un grand jour pour l’égalité des genres dans l’Etat de New-York : Andrew Cuomo, le Gouverneur de cet Etat, a supprimé la TVA sur les tampons périodiques, les protège-slips et les balançoires à minettes si tant est qu’il en existe encore. Selon Linda Rosenthal, membre du Congrès de l’Etat en charge du budget, cette taxe instituée en 1965 est discriminatoire : les tampons et autres produits exclusivement féminins ne doivent plus être taxés car les femmes doivent faire avec leurs dérangements mensuels qui ne sont pas l’apanage des hommes. Pourquoi donc taxer le fait que les femmes aient des règles et non pas les hommes ? L’Etat de New-York offre désormais gratuitement des tampons périodiques dans les écoles, les prisons et les refuges pour les sans-abri. Il faut dire aussi qu’il y a beaucoup de sans-abri dans cet Etat compte tenu du délabrement généralisé de l’économie américaine quoiqu’en disent les statistiques officielles. Dans le seul Etat de NY plus de 30 % de la population active est sans travail ! La Californie et l’Illinois vont suivre l’exemple de New-York. Obama s’est félicité avec la plus pure démagogie dont il est coûtumier de cette décision bien qu’avouant en privé ignorer qu’il existait une telle taxe sur des produits aussi essentiels que les tampons périodiques, la farine ou l’huile de cuisine …

Il est de bon ton qu’un Président passe pour être proche de ses administrés.

Les femmes sont obligées d’acheter de tels produits … Le débat a pris une toute autre tournure en Australie après la condamnation d’une sans-abri d’origine aborigène à 500 dollars d’amende pour avoir volé dans un drug-store une boite de tampons valant 6,75 dollars. Le Ministre des finances australien a campé sur ses positions en déclarant que l’Etat avait besoin de cette TVA pour soutenir l’économie du pays car elle représente 30 millions de dollars (australiens) par an. Pourquoi les femmes et pas les hommes ? Parce que même les hommes transsexuels n’ont pas de règles … au moins en Australie !

Source : The Guardian

Les « crimes d’honneur » : une pratique moyenâgeuse

Capture d’écran 2016-07-29 à 12.30.01.png

Qandeel Baloch, la pendante pakistanaise de Kim Kardashian, célébrité des médias, a été étranglée par son frère. C’était un crime d’honneur car elle refusait de se marier avec l’homme choisi par sa famille. Selon son frère « les filles sont nées uniquement pour rester à la maison et se conformer aux traditions, mais ma soeur n’a jamais respecté la tradition et je suis fier de ce que j’ai fait« . Ce n’est pas un fait divers isolé puisqu’au Pakistan plus de 5000 jeunes femmes subissent le même sort chaque année pour laver l’honneur de leur famille.

Un documentaire tente pourtant de sensibiliser l’opinion mais rien n’y fait et on est en droit de s’interroger sur ce fait de société qui dépasse l’entendement des Occidentaux ( https://youtu.be/VepuyvhHYdM ). Les crimes d' »honneur » ne sont pas punis mais il semblerait que la mort de Qandeel Baloch ait ému le Parlement du pays à tel point qu’il est question de punir les auteurs de ces crimes particuliers. Il reste malheureusement un long chemin avant que les femmes soient traitées sur un pied d’égalité avec les hommes, et pas seulement au Pakistan …

Source : World Economic Forum

Une nouvelle pandémie de SIDA ?

Barcelona.Zoologico.Mangabey.Gris.jpg

Il y a toujours eu quelques soupçons sur l’origine simiesque du virus du SIDA mais jamais il n’a pu être établi formellement qu’il en avait été ainsi. Les études sur l’ADN du virus indiquent toutes qu’il infecta l’homme aux alentours du début du XXe siècle quelque part en Afrique de l’Ouest. Il est très probable qu’un chasseur de brousse s’infecta lui-même avec du sang de singe coulant sur une blessure par exemple sur sa main. Puis ce virus « fit son chemin » génétique en s’adaptant à son nouvel hôte après avoir quitté son réservoir naturel, le singe Mangabey. Les singes sont naturellement susceptible au SIV, le très proche cousin du HIV comme l’indique l’arbre phylogénétique résumant les travaux des 30 dernières années.

HIV-SIV-phylogenetic-tree_straight.svg.png

Une équipe de biologistes de l’Université du Nebraska à Lincoln a mis en évidence l’adaptation du virus de l’immuno-déficience du chimpanzé (SIV CPZ) aux cellules humaines en culture. Il s’agit de l’ancêtre direct du HIV-1 M, la principale souche du virus humain ayant provoqué la pandémie que l’on sait. Deux autres types de virus de l’immuno-déficience simiesque (SIV) proches du groupe N ont été également identifiés comme pouvant s’adapter aux lymphocytes humains « en culture » chez des souris génétiquement modifiées (« humanisées ») et y proliférer rapidement. L’un d’eux a été classé comme proche du HIV-2 alors que son hôte naturel était considéré comme étant exclusivement le singe mangabey à col blanc (illustration), une espèce endémique des forêts des côtes de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit du SIV-MM qui semble donc s’adapter rapidement à l’homme.

Comme il a été établi que le SIDA était originaire d’Afrique de l’Ouest, il y a donc un risque maintenant établi au moins au laboratoire qu’une nouvelle pandémie d’immunodéficience humaine apparaisse dans cette région de l’Afrique. Or comme le HIV-2 présente des résistances aux médicaments anti-rétroviraux utilisés aujourd’hui pour stopper la multiplication du HIV-1 M, il y a tout lieu de redouter qu’une telle situation se présente au hasard d’une contamination directe à l’aide de sang de singe infecté. Comme l’a déclaré Bill Gates, une nouvelle pandémie de SIDA pourrait être beaucoup plus redoutable que n’importe quelle guerre dans le monde.

Source : J.Virology doi: 10.1128/JVI.00860-16

EDF et Hinkley Point C : N’importe quoi !

 

C’est chose faite, après délibération le Conseil d’Administration d’EDF a approuvé l’engagement d’EDF dans le projet Hinkley Point C. C’est l’éléphant blanc radioactif comme le titrait ce jour l’agence Bloomberg sous la plume de Chris Bryant !

La dette d’EDF évolue aux alentours de 37 milliards d’euros à laquelle il faut ajouter le coût déjà planifié de 50 milliards des mêmes euros pour satisfaire aux directives de l’ASN lui permettant de prolonger l’exploitation des tranches 900 MW type Fessenheim. Il y a bien pire puisqu’EDF se trouve également en face d’une dette virtuelle de 22,5 milliards d’euros pour faire face au régime de retraites de ses agents qui est fastueuse et tout bénéfice pour la CGT qui gère ce coté sombre et ignoré du public de la manne du CCE de cette entreprise d’Etat hors normes.

S’engager maintenant dans le projet Hinkley Point pour une technologie issue d’Areva qui n’a pas encore fait ses preuves à hauteur de 20 milliards d’euros sur 10 ans sans comptabiliser les aléas et les retards est une pure fantaisie financière. Au final il en coutera au contribuable français, par ménage fiscal, la coquette somme de 5000 euros ( ! ) sans compter les primes supplémentaires relatives à la « transition énergétique.

On nage en plein délire politicien …

Crise climatique : la propagande bat son plein !

Capture d’écran 2016-07-24 à 18.38.09.png

L’Organisation Météorologique Mondiale, un organisme onusien basé à Genève ne peut pas décemment contredire les prévisions climatiques apocalyptiques de l’IPCC puisque dans le cas contraire il y aurait comme un désordre au sein des Nations-Unies dans la mesure où l’IPCC est une émanation de l’OMM. L’OMM a donc déclaré le mois de juin dernier le mois le plus chaud depuis le début de l’année 2016 et le quatorzième mois le plus chaud de la série consécutive à l’évènement météorologique El Nino de 2015. Comme l’OMM tient ses informations directement des satellites météorologiques de la NASA, cette dernière agence lui a fourni l’information fatidique : durant les six premiers mois de 2016 les températures ont été de 1,3 degrés C supérieures aux températures moyennes de l’ère préindustrielle (sic) selon l’Agence Reuters (21 juillet 2016, depuis Genève où se trouve l’OMM). Il faudrait demander à des Berlinois, des Parisiens ou des Londoniens ce qu’ils en pensent …

Depuis 70 ans jamais les températures moyennes n’ont pu atteindre celles observées dans les années 1930 :

Capture d’écran 2016-07-24 à 19.03.40.png

Ceci est conforme aux observations réalisées à Lincoln en Virginie depuis l’année 1900 :

Capture d’écran 2016-07-24 à 15.50.20.png

La même agence du « machin » onusien avait prédit que les passages du nord-ouest et du nord-est seraient libres de glace cet été. Pas de chance pour les centaines de bateaux en tous genre des activistes écolo-climatologistes de pacotille, ils sont tous bloqués par les glaces depuis le début du mois de juin !

Comme c’est maintenant le rôle de l’OMM d’alimenter la propagande climatique, il était également prévu qu’en cette année 2016, la plus chaude depuis que James Watt a inventé la machine à vapeur, il y aurait une multitude d’évènements météorologiques extrêmes. Pas de chance, pour le moment le seul événement notoire a été le typhon annoncé comme super-typhon qui est passé au dessus de l’île de Taiwan rétrogradé la veille de son « atterrissage » en catégorie 2. Pour l’instant de par le monde (ce lundi 25 juillet) il y a un seul ouragan vraiment actif (15 N – 125 W) répondant au doux nom de Georgette qui est classé en catégorie 2 et va s’évaporer dans quelques jours dans la région d’Hawaii (illustration en début de billet, source http://tropic.ssec.wisc.edu ). Pour les évènement météorologiques exceptionnels, l’OMM devra revoir sa copie.

D’ailleurs, pour les cyclones, typhons et autres ouragans, il suffit de voir l’illustration ci-dessous qui cumule l’énergie de tous ces évènements depuis 1970. Force est de constater que ces évènements perdent de leur énergie depuis que le Soleil est entré dans une phase durable d’inactivité. N’est-ce pas là la plus évidente démonstration de l’effet direct de la chute récente de l’activité solaire, El Nino ou pas ?

Capture d’écran 2016-07-24 à 18.39.34.png

L’OMM n’en a cure, il faut alimenter la propagande climatique semant la peur dans le peuple qui doit par conséquent occulter les terrifiantes nouvelles géopolitiques et économiques qui affluent de tous les coins de la planète. La peur climatique doit faire oublier aux contribuables de tous les pays (qui seront lourdement mis à contribution pour la cause du réchauffement) les risques de guerre mondiale, la crise économique à venir, le virus Zika, la malaria, les réfugiés, les famines … alors qu’il y a près d’un milliard de chiens de compagnie richement nourris dans le monde, les attentats divers et variés et pourquoi pas les accidents de la circulation et de la route … Autant dire, pour conclure, que l’agence Reuters n’est plus, comme l’AFP, qu’un organisme de propagande vendu au « Deep State » pour qui la crise climatique est une opportunité unique d’asservir l’ensemble des populations.

Sources : Reuters et Sir Christopher Monckton of Brenchley

Cinq minutes avant minuit …

Capture d’écran 2016-07-26 à 12.32.21.png

J’ai lu avec une frayeur certaine un rapport de ce qui est appelé avec pudeur « Le Conseil Atlantique ». En réalité il s’agit de l’OTAN et de son organe de propagande publique et je conseille très vivement à mes lecteurs de parcourir ce petit opuscule qui constitue un concentré de ce qui se met en place actuellement en Europe de l’Est et en particulier en Pologne (voir le lien, en anglais en fin de billet mais il doit exister une version français de ce document). On est revenu aux bons vieux arguments de la Guerre Froide en prétendant que la Russie a une avance stratégique sur les armements déployés par les Américains dans de nombreux pays européens. Je pense tout particulièrement à la France qui va héberger, au mépris de la politique mise en place par De Gaulle d’une force de dissuasion nucléaire nationale indépendante, des armements nucléaires stratégiques sur son sol comme il en existe en Espagne ou encore en Turquie.

Bref, si on entre dans les détails, cette attitude agressive délibérée des USA et de l’Europe toute entière via l’OTAN n’a pas d’autre but que de donner du pain à manger au complexe militaro-industriel américain exactement comme au temps de la Guerre Froide en brandissant la menace russe à chaque instant et dans toutes les chaumières européennes avec la télévision et la presse vendues aux desseins du Département d’Etat américain, du Pentagone et de la CIA. Le document de l’OTAN a été rédigé par deux courtiers en armements, Richard Shirreff et Maciej Olex-Szczytowski. Pour armer la Pologne et atteindre un niveau d’armement dissuasif il faut que les USA (et leurs alliés) dépensent au moins 26 milliards de dollars mais 34 milliards ce serait encore mieux.

Vladimir Putine, l’ours russe, est en effet imprévisible ! Il a déjà envahi l’est de l’Ukraine et annexé la Crimée, il est grand temps de lui faire peur en installant des systèmes électroniques de brouillage, des fusées en tous genres y compris à têtes nucléaires, des forces navales conséquentes en Mer Baltique et des unités blindées à quelques kilomètres de la frontière russe.

Qui peut apporter des preuves tangibles que la Russie a effectivement envahi le Donbass et annexé de force la Crimée ? Jamais on ne pourra lire ou entendre dans la presstitute occidentale qu’il ne s’agit que de propagande orchestrée par la Maison-Blanche. Alors à l’évidence on s’achemine vers un conflit nucléaire généralisé qui vitrifiera en quelques minutes l’ensemble de l’humanité. Les rares survivants seront exterminés par l’hiver nucléaire qui s’en suivra comme lors de la chute de l’astéroïde de Chicxulub qui entraina la disparition presque instantanée des dinosaures …

Bonnes vacances !

Source : Paul Craig Roberts et

http://www.atlanticcouncil.org/images/publications/Arming_for_Deterrence_web_0719.pdf

Note : pesstitute, néologisme créé par PCR