Connaissez-vous les danegelds ?

exxon_tiger.jpg

Aux alentours des IXe et Xe siècles, les villageois des pays scandinaves préféraient payer une rançon – danegeld – aux pillards vikings avant que ceux-ci ne s’en prennent à leurs biens, leurs enfants et leurs femmes. Cette pratique s’étendit rapidement à toute l’Europe. Les Vikings étaient soutenus par le roi du Danemark et rapportaient le fruit de leurs rançons dans les caisses du Royaume. À l’époque des Normands les danegelds se transformèrent en un impôt foncier. Déjà à cette époque tous les prétextes étaient bons pour paupériser le peuple et cette pratique a finalement été adoptée et perdure encore aujourd’hui … mais on ne sait plus trop pourquoi on paie des impôts, certainement pas pour se protéger des exactions des politiciens.

La notion de danegelds refait aujourd’hui surface d’une manière inattendue qui était pourtant prévisible vue la tournure que prennent les évènements concernant la « crise climatique ». Al Gore organise une chasse aux sorcières pour éliminer les dissidents à la cause climatique et parallèlement, avec l’appui d’organisations non gouvernementales du genre « Paix Verte », il s’en prend maintenant aux multinationales du pétrole. Pour ce sinistre charlatan les pétrolières commettent un véritable crime contre l’humanité en exploitant les ressources du sous-sol qui vont finir en CO2, ce vilain gaz toxique pour la santé de l’atmosphère et donc du climat.

La société Exxon a été assignée à comparaître devant une cour de justice des Iles Vierges américaines sous l’accusation de conspiration anti-réchauffement (sic) même si on croit rêver en ce début de XXIe siècle.

Pourquoi une plainte émanant des Iles Vierges ? C’est une bonne question à laquelle n’a évidemment pas répondu le WST (voir la source) mais il n’y a aucun doute possible, les puissances financières de l’ombre aux desseins inavouables, vivement intéressées par les retombées de la crise climatique en termes de profits, se trouvent justement domiciliées, entre autres paradis fiscaux, dans les Iles Vierges.

Dans le fanatisme et le totalitarisme un pas décisif vient donc d’être franchi. De nombreuses sociétés depuis les producteurs de pâte à papier jusqu’aux compagnies impliquées dans la transformation de l’huile de palme ou encore les industriels fabricant des tampons périodiques préfèrent payer un danegeld aux ONGs qui les menacent d’action en justice pour pouvoir continuer à exercer leur métier sans que leur image de marque soit ternie, comprenez une contribution substantielle à la « cause verte » qui peut atteindre des sommes rondelettes proportionnelles aux chiffres d’affaire.

Lorsque l’avocat général de la cour des Iles Vierges a ordonné une perquisition des bureaux de la direction d’Exxon, la réplique a été immédiate : une plainte a été déposée auprès de la cour du Texas sous le prétexte que cette action était contraire au premier amendement de la Constitution américaine qui stipule que toute intrusion dans le domaine privé doit être appuyée sur des faits tangibles, or au sujet du réchauffement climatique qu’y a-t-il de tangible sinon des modèles tout aussi erronés les uns que les autres …

La compagnie Exxon ne semble donc pas être impressionnée par les menaces de ces terroristes d’un nouveau genre, les nouveaux vikings du climat qui, sous la menace, réclament leur danegeld. Exxon a courageusement décidé de faire front à Al Gore et à ses sbires, en l’occurence les ONGs vertes, en espérant que son action finira par révéler l’immense imposture du réchauffement climatique dans la mesure où de plus en plus de scientifiques mondialement reconnus dans ce domaine s’élèvent non seulement contre les agissements à la limite de l’illégalité d’organisations comme « Paix verte » mais aussi et surtout contre la fraude systématiquement organisée par l’IPCC. Affaire à suivre de très près !

Capture d’écran 2016-04-17 à 22.08.07.png

Dans le même ordre d’idée, l’idéologie illogique de « Paix Verte » s’illustre avec cette action en justice intentée par cette organisation contre la mise en conformité de la centrale nucléaire de Darlington au Canada – 4 unités de type Candu – exploitée par Ontario Power Generation. la Cour a reconnu qu’il n’y avait rien de raisonnable justifiant cette action de « Paix Verte ». À l’issue de cette restauration, si on peut appeler cette opération ainsi, les 4 réacteurs seront certifiés pour une nouvelle durée d’exploitation de 30 années. Ce détail ne plaisait pas à « Paix Verte », incapable de choisir entre le CO2 et l’uranium, et l’organisation a été finalement déboutée.

Note : un de mes lecteurs me demandait quelles étaient les sources de financement de « Paix Verte » alias Greenpeace, suivez mon regard : des danegelds concrétisés aujourd’hui par des chantages tous azimuts auprès de milliers d’entreprises. Cette organisation est encore plus détestable que Cosa Nostra, organisation bien connue pour son racket organisé !

Source : Wall Street Journal et World Nuclear Association

4 réflexions au sujet de « Connaissez-vous les danegelds ? »

  1. SAUF PREUVE DU CONTRAIRE, Paix Verte n’utilise pas d’explosif pour tuer des gens, ce qu’un représentant bien placé de « l’extrême droite occulte » (je sais de quoi je parle) française à fait faire à Mitterrand.

  2. Une faute de frappe ?
    « La société Exxon a été assignée à comparaître […] même si on croit rêver en ce début de XIXe siècle. »
    Chacun aura néanmoins compris qu’il s’agit du… XXIe siècle !

    Merci pour vos intéressants et instructifs articles.

  3. Ping : Connaissez-vous les danegelds ? – agape.news

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s