Le PIB français – + 1,1 % en 2015 – du gros enfumage !

 

J’ai été quelque peu interpellé par le titre des Echos en ligne ce vendredi 29 janvier 2015 qui ne faisait que reprendre une dépêche de l’AFP. La croissance économique de la France a atteint le chiffre faramineux (fumeux) de 1,1 % en 2015 et dans la foulée le CAC40 a réagi à la hausse. C’est énorme si on se réfère à la maigrichonne croissance de 2014 qui n’était que de 0,2 %, en d’autres termes le gouvernement et son grand timonier qui actionne le pédalier économique peuvent se féliciter d’une croissance 5,5 fois plus « forte » en 2015. La dette du pays n’atteint plus que 96,9 % du PIB (source INSEE) et tout va bien Madame la Marquise …

Il suffit d’une calculette pour découvrir que les données sont truquées, certes moins que celles de la Chine, mais tout de même n’importe quel élève de CM2 pourra le démontrer. La croissance française ne repose que sur l’accroissement de la dette et des hors-bilan, surtout des hors-bilan, ce côté opaque et glauque de la comptabilité nationale. La dette « officielle » de l’Etat Français était fin 2015 de 2103,2 milliards d’euros et le PIB, au sens de Maastricht, était de 2170,4 milliards d’euros. Le total des hors-bilan a augmenté de 273,3 milliards d’euros durant cette année 2015. Je n’invente rien, toutes ces données sont disponibles sur le site de l’INSEE et on peut trouver quelques informations supplémentaires sur le site de la Cour des Comptes (voir le lien). Le petit élève de CM2 a qui on enseigne des rudiments d’économie aura très vite compris que le PIB, toujours au sens de Maastricht (ce qui ne veut rien dire), n’a pas augmenté de 1,1 % en 2015 mais régressé de 0,96 % !

Je ne suis pas économiste mais n’importe qui sachant faire des additions et des divisions comprendra qu’on roule l’opinion publique dans la farine et que le système des hors-bilan, une entourloupe comptable inventée par Alain Juppé, est un magnifique outil d’enfumage. Personne ne sait exactement comment ces hors-bilan pourront être apurés puisqu’ils atteignent aujourd’hui environ 3200 milliards d’euros.

Qu’y a-t-il dans ces fameux hors-bilan ? Pour plus de la moitié il y a les retraites des agents de l’Etat qui ne sont pas financées (1753 milliards), la garantie des livrets d’épargne (519 milliards), c’est la moindre des choses (!) l’Etat se sert de l’argent des épargnants pour financer un certain nombre d’actions mais si tous les épargnants retiraient leurs billes le même jour, le casino de la finance de l’Etat français sauterait. Il y a aussi dans ces hors-bilan la contribution de l’Etat au fond européen de stabilité financière, la contribution du pays au FMI et enfin les engagements de l’Etat découlant de sa mission de régulateur économique et social ( sic, je recopie Wikipedia) consistant essentiellement à financer les régimes spéciaux, SNCF, RATP, etc, pour le plus grand bénéfice des syndicats.

Au final, compte tenu du fait que les hors-bilan ont augmenté de 350 % en dix ans (oui, vous avez bien lu), on comprend maintenant parfaitement que l’élite politique française, soutenue par une administration aux ordres du pouvoir, nous mène en pédalo depuis près de 20 ans.

Si on utilisait des règles comptables saines on pourrait dire que l’économie française est en récession depuis plusieurs années et que le pays est virtuellement en faillite.

https://comptes-rendus/Publications/Publications/Certification-des-comptes-de-l-Etat-pour-l-exercice-2014

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique_de_la_France

5 réflexions au sujet de « Le PIB français – + 1,1 % en 2015 – du gros enfumage ! »

    • vous avez toutes les données. vous pouvez recalculer le montant de la dette (arrêté à fin septembre 2015, INSEE) et vous comprendrez que l’augmentation du PIB n’est le résultat que de l’augmentation de la dette et de celle des hors-bilan. Si vous soustrayez cette augmentation du montant du PIB il devient évident que la France est en récession. Pour enjoliver leur action, le gouvernement et le Président reportent les échéances sur 30 ans et mettent sous le tapis des hors-bilan tout ce qui ne peut être honoré aujourd’hui : ça s’appelle de l’honnêteté comptable que la Cour des Comptes dénonce régulièrement …

  1. Ah! Je dois dire que moi aussi je sèche … Je comprends bien l’effet de report sur le futur. Par contre, je vois bien aussi que le PIB est une grandeur de flux (l’ensemble des richesses produites en une année) alors que la dette est une grandeur de stock ( ce que la France doit, à l’instant t, à l’ensemble de ses créanciers). Donc, rapporter une grandeur de stock à une grandeur de flux sans préciser la durée du cycle (le retour sur investissement) est rien moins que hérétique … je ne suis pas capable d’aller au delà.
    Je vous trouve très optimiste quand vous affirmez que des élèves de CM2 peuvent s’y retrouver. Je crains que non, malheureusement compte tenu du niveau moyen de nos CM2 aujourd’hui (dont au moins 20% ne savent pas vraiment lire, écrire et compter quand ils entrent en 6ème!).

    • J’ai refait mes calculs plusieurs fois, de simples « règles de trois » et des additions et soustractions. Il apparaît que l’augmentation du PIB n’est que le fait de l’augmentation de la dette dont il faut naturellement soustraire la charge de cette dette passée puisque les emprunts à court terme à des taux négatifs arrangent bien les comptables de Bercy, une charge qui a tendance à diminuer mais pour un temps court seulement. Il s’agit d’artifices comptables mais comme je viens de le lire sur un blog ( http://www.propositions-audacieuses.net ) les chiffres du chômage sont également trafiqués car en période de stagnation ou voire de récession économique une diminution du chômage est une vue de l’esprit à laquelle seuls les fonctionnaires de Bercy et du ministère du travail adhèrent dans un parfaite cohérence de leurs mensonges voulus et exigés par l’Elysée. Faut-il que seuls des blogueurs anticonformistes et audacieux dénoncent ces pratiques dignes du politburo de l’ex-URSS ou du presidium de PC chinois ?
      J’ai toujours trouvé dans ma carrière passée qu’il était parfois fructueux de confronter les opinions de non-spécialistes pour trouver une solution à des problèmes complexes …

  2. Ping : Le PIB français – + 1,1 % en 2015 – du gros enfumage ! - Infos Pour Tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s