Un gros et long pénis est-il un avantage ? Pas si sûr …

Capture d’écran 2015-12-04 à 20.53.07.png

Le Docteur Nicole Prause du Département de Psychiatrie de l’Université de Los Angeles (UCLA) a réalisé une intéressante étude sur l’influence de la perception du pénis de l’homme (en érection) par sa partenaire. Cette perception peut en effet avoir des conséquences sur l’harmonie du couple. Et ce n’est pas un hasard que de s’intéresser à cet aspect particulier du comportement féminin puisque 68 % des hommes déclarent être plus soucieux des mensurations de leur pénis que de leur poids, de leur calvitie, de la couleur de leurs yeux ou de leur taille comme arguments physiques de séduction. On peut le comprendre aisément mais qu’en pensent les femmes ?

Capture d’écran 2015-12-04 à 17.54.56.png

Nicole Prause a imprimé en trois dimensions 4 modèles de pénis en érection stylisés pour faire abstraction des détails anatomiques n’entrant pas directement dans l’appréciation de la taille et du diamètre de ces derniers. On peut se procurer le document pour imprimante 3-D sur le site cité en lien. Ces « modèles dépouillés » de pénis en érection étaient supposés éviter des réactions négatives de la part des participantes (75 femmes) hétérosexuelles âgées de 18 à 65 ans recrutées sur le campus de UCLA. Le point important était que toutes les participantes à l’étude devaient être engagées dans des relations sexuelles normales. L’échantillon était presque également réparti entre des caucasiennes (blanches), des hispaniques, des femmes d’origine asiatique et des afro-américaines.

Le premier test assorti d’un questionnaire très détaillé consistait à laisser chacune des participantes apprécier les objets représentés par la figure ci-dessus et faire en quelque sorte un choix spontané après 30 secondes d’observation et d’appréciation manuelle, voire buccale, selon l’étude. Le second test durant 30 minutes consistait à laisser à chaque participante le temps d’établir une relation entre la longueur et le diamètre des objets en fonction de la relation sexuelle qu’elles vivaient dans la vraie vie afin d’établir des comparaisons concrètes.

Le résultat de cette étude est en accord avec l’anatomie féminine dans la mesure où la femme privilégie un pénis d’un diamètre d’environ 4 centimètres et d’une longueur de 14 centimètres sachant que le vagin n’est sensible que le long des trois à quatre premiers centimètres et que le diamètre du pénis n’est important que pour comprimer les corps caverneux prolongeant le clitoris et situés autour de l’entrée du vagin. Pas plus compliqué que ça, une observation qui a été bien décrite il y a deux mille ans dans le Kama Sutra. Je rappelle à mes lecteurs masculins que la longueur moyenne du pénis en érection est justement de 14 à 15 centimètres avec un diamètre moyen de 3,5 à 4 centimètres …

Une étude de plus pour vérifier la normalité de la nature qui finalement n’a rien de fantasmatique.

Source : PlosOne : DOI : 10.1371/journal.pone.0133079

http://www.thingiverse.com/thing:518401

Illustration Kama Sutra (Wikipedia)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s