Les appareils connectés envahissent aussi l’intimité féminine

Capture d’écran 2015-10-12 à 13.31.46

Ça vient de sortir et c’est tout simplement un constat de la créativité sans limite pour exploiter au mieux les possibilités de son smartphone. Le créneau juteux, sans faire de jeu de mots, se trouve au plus profond de l’intimité féminine. De nombreux accessoires connectés sont maintenant disponibles, les uns pour améliorer le confort de la femme, les autres pour atteindre une satisfaction assurée. Il y a d’abord le petit truc connecté qui s’insère délicatement dans le vagin et qui prévient l’utilisatrice quand elle a ses règles qu’il faudra bientôt qu’elle le vide car il est presque plein. Elle reçoit un message d’alerte sur son smartphone (premier lien). Le Looncup est un réceptacle en silicone qui remplace le tampon périodique qui sera bientôt relégué aux accessoires hygiéniques féminins démodés.

Dans le registre de l’hygiène très intime de la femme il y a aussi un petit accessoire connecté placé dans le vagin qui contrôle en temps réel l’acidité qui ne doit ni descendre en dessous de pH 6 ni monter au dessus de pH 6,8 (voir le deuxième lien sur ce blog) et tout écart est signalé sur le smartphone ou encore une smart watch (c’est plus discret) : il prévient l’utilisatrice d’un éventuel risque de vaginite provoqué par une prolifération bactérienne indésirable. Mais dans le genre créativité on a atteint, toujours dans le même registre, un sommet avec le « Kgoal ». Il s’agit d’un accessoire dérivé du « vibro » maintenant devenu un objet ludique classique apprécié par beaucoup de femmes seules ou accompagnées mais ici dont la fonction est de préparer cette fois la femme à des orgasmes futurs (voir le troisième lien). Je n’ai pu m’empêcher d’insérer ici à quoi ressemble cet objet insolite qui est une aide à la musculation du plancher pelvien et du vagin :

Capture d’écran 2015-10-12 à 17.24.05

Il se commande avec un smartphone et une femme peut faire ses exercices de musculation au bureau ou dans sa cuisine en toute sérénité, à un détail près, l’autonomie de la batterie rechargeable avec un câble USB n’est que de deux heures. Le Kgoal est supposé procurer un « feed-back biovibrationnel » à l’utilisatrice. Je n’ai pas trop compris ce que ça signifiait …

Pour en terminer avec cette revue des objets connectés exclusivement réservés aux femmes, celles d’entre elles qui sont des passionnées du selfie peuvent se procurer des godemichés solidaires du mât au bout duquel on attache son smartphone (quatrième lien) … C’est juste pour l’utilisatrice de ce genre d’accessoire de lui permettre d’immortaliser l’expression de son visage quand elle atteint un orgasme, un miroir ne remplit pas la même fonction. Mesdames, ne ratez pas ces objets connectés, ils ont été créés pour vous !

Source : The Daily Beast

http://techcrunch.com/2015/10/08/looncup/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/01/25/le-microbiome-vaginal-un-precieux-bien-a-preserver/

http://www.minnalife.com/products/kgoal

https://www.youtube.com/watch?v=rOs8vIa7dl8&feature=youtu.be

5 réflexions au sujet de « Les appareils connectés envahissent aussi l’intimité féminine »

  1. Bonjour Jacques,
    Les dernières lignes me font penser à cette scène d’anthologie cinématographique où l’on voit Sally (Meg Ryan) dans un restaurant mimant bruyamment un orgasme. Une voisine de table (âgée je crois) demande au serveur  » donnez moi le même plat s’il vous plait! »
    Quelle époque !
    Cdt
    E.
    When Harry met Sally en 1989

  2. A voir l’évolution des site de cam (chaturbate&co) avec l’explosion du OhMiBod.

    le porno et la prostitution se font uberiser
    http://www.chaturbatemodelblog.com/ohmibod-fake-moan-scam.html
    http://cheveuxdetaches.infornography.fr/2015/07/04/les-ohmibod-envahissent-chaturbate/

    pour un libéral c’est une bonne chose.
    non au mac, oui au PC.

    et si on veu que ca cesse, on n’a qu’a soutenir une économie qui donne aux femmes non ingénieurs de quoi vivre, sans se marier en CDD, ni se prostituer en interim.

    • « et si on veu que ca cesse, on n’a qu’a soutenir une économie qui donne aux femmes non ingénieurs de quoi vivre, sans se marier en CDD, ni se prostituer en interim. » je doute que ton idée soit bonne d’ailleur même en voulant que ça cesse ça continuera toujours la prostitution, sauf si on vie en urss ou la prostitution est interdite,et je doute que toutes les femmes non ingénieur non marié en CDD soient obligées de se prostituer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s