Valérie, Ségolène, Julie et les autres : la culpolitique !

Capture d’écran 2015-05-13 à 19.51.23

Les hommes d’Etat et autres politiciens français ont toujours apprécié les frasques, les froufrous et les jupons. Il fut un temps où ils allaient aux putes mais c’est vulgaire, c’est trop déèssequesque. Chichi s’offrait des parties fines avec des call-girls à Ginza lors de ses déplacements en tant qu’amateur officiel de sumo. Valéry fantasmait au sujet de Lady Di mais il est plus seyant d’avoir une maîtresse attitrée comme les rois de France en eurent des multitudes, toutes aussi intrigantes les unes que les autres.

Valérie, l’ex bafouée de Tonton Hollande, n’en peut plus de cracher son venin. Je cite les meilleurs passages d’une dépêche de l’agence ATS (13.05.2015 11h11 avec capture d’écran en début de billet) rapportant les propos de Valérie, l’auteur de « Merci pour ce moment » :

Cela dépasse leurs enfants. Tous les deux partagent un goût immodéré pour la politique. Le pouvoir est leur raison de vivre, leur obsession commune. L’enjeu a longtemps été de savoir lequel des deux accéderait à l’Elysée. C’est tranché.

Il n’y avait pas de place pour une autre femme dans cette histoire. Maintenant, ils peuvent se retrouver et s’entraider. Et utiliser à leur profit les médias et le pouvoir dont ils raffolent l’un comme l’autre. Rien de nouveau sous le soleil.

Valérie révèle – peut-être est-ce indiqué dans son livre – qu’elle a servi d’instrument pour la conquête du pouvoir par François quand en 2005 la rivalité entre (les deux concubins) a pris le pas sur leur complicité. Ségolène veut réussir son raout de décembre sur le climat et ainsi donc le « climat » est plutôt détendu au sein de l’ancien couple car chacun en tirera avantage. N’allez pas me traiter de mauvaise langue ou d’oiseau de mauvaise augure, mais pourquoi pas Ségolène présidente en 2017 avec François comme ministre de l’écologie, de l’énergie non carbonée, des moulins à vent et du transport fluvial. Et Julie dans toute cette histoire : pourquoi pas ministre de la culture cinématographique en relief tout en rondeurs.

Triste France … Comme le dit si bien H16, mais pas assez souvent à mon goût, ce pays est foutu et Thévenoud est toujours député !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s