Billet d’humeur politique

 

Vers une solution raisonnée de la crise ukrainienne ?

Madame Merkel parle le russe, elle a appris la langue à l’école en RDA, et en a profité, c’est mieux quand on parle la langue de son interlocuteur, d’informer Poutine qu’après tout les USA n’avaient pas à se mêler des affaire ukrainiennes. Le conflit est devenu une guerre civile entre russophones chrétiens orthodoxes du Donbass qui en ont franchement assez d’être traités de sous-hommes et catholiques ukrainophones de Kiev dirigés par un président qui ne cache pas son penchant pour le nazisme dans sa pire version, en quelque sorte un remake lamentable des délires hitlériens dont il s’inspire largement. Les motivations de Madame Merkel sont clairs : ne plus faire de business avec la Russie est un très mauvais coup pour l’économie allemande qui va s’enfoncer de par la force des choses dans une grave et durable récession. Il semblerait que Madame Merkel ne soit pas d’accord avec les distinctions sémantiques concernant les livraisons de matériel à l’armée régulière ukrainienne : létaux ou non létaux. C’est comique de faire une distinction de ce genre : une guerre c’est une guerre, toutes les guerres conduisent à des horreurs, à ce qu’on appelle ironiquement des crimes de guerre, il faudrait qu’on m’explique clairement ce que cette expression signifie, à des viols, des massacres, des destructions massives d’infrastructures, d’immeubles d’habitation, d’écoles, d’hôpitaux et y compris d’avions civils. Au fait les Bataves font de l’obstruction à propos de l’enquête sur le vol MH17, ça sent la grosse entourloupe bien crasse … Bref Angela, Vladimir doit l’appeler Angela, a fait comprendre qu’il n’y aurait pas de sécurité en Europe sans le partenariat de la Russie, sous-entendu : que les Américains s’occupent de leur propre business.

Finalement ce sera pour des raisons économiques que l’Europe se désolidarisera des USA car enfin, une récession généralisée est prévisible en Europe et on constate que seule Madame Merkel semble s’en soucier … Curieuse attitude que celle des dirigeants européens qui ont accepté la domination des Américains, domination impérialiste construite sur un tissu de mensonges, sans protester un instant ! Madame Merkel serait-elle le nouveau De Gaulle dont l’Europe a tant besoin ?

Depuis Ogasawara Village

Une réflexion au sujet de « Billet d’humeur politique »

  1. C’est de la propagande, Angela Merkel est anglophone étude supérieure , d’où sont recrutement par l’ouest , elle a étudie le russe comme première langue au « collège ». Vous conviendrez que l Anglais , le Danois , le suédois et l’allemand ont une racine commune , A l’instar un polonais , un Ukrainien, Un russe partagent un langage vernaculaire commun. Et il semble normal qu’un latin a des difficultés avec les langues germaniques , quoique que si la Chine devient notre empire, je me plais a imaginer pour nos chères têtes blondes l’apprentissage du Mandarin en première langue dès l’école maternelle …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s