C’est fait, on va tous se faire cannibaliser par les banques !

Capture d’écran 2015-01-22 à 20.07.49

Mario, super Mario, l’ancien de Goldman Sachs, le héro du jour, 22 janvier 2015, 14h30 GMT, a décidé de mettre en application son plan de « facilité » quantitative. C’est assez drôle de traduire l’expression anglo-saxonne décrivant ce genre d’agissement de gangster. L’impression de fausse monnaie était punie de travaux forcés, l’est-elle encore ? Que font les banques centrales de nos jours ? Ce sont tout simplement des faux monayeurs, c’est surréliste d’énoncer la situation ainsi mais c’est pourtant la réalité car cet argent artificiel adossé sur rien de tangible – l’économie européenne est en récession – n’est que de la monnaie de singe supposée apurer des dettes, quelles dettes ? Ce sont des rachats d’actifs déjà payés ou au pire de la dette pourrie qui ne sera jamais remboursée comme cela va être le cas de la Grèce dans quelques jours. Les banques vont être les premières à profiter du QE de Super Mario et puisqu’elle n’engagent aucunement leurs fonds propres quand elles achètent des obligations souveraines, elles ne prennent aucun risque et ajoutent ces papiers à leur bilan, ni vu ni connu, et ces bouts de papiers permettent à ces mêmes banques de prendre encore plus de risques en spéculant sur les produits dérivés, mais c’est une autre histoire. Tout le monde est content, les gouvernements et les banquiers qui comme chacun ne l’ignore plus marchent la main dans la main …

Sauf qu’il y a un gros hic dans cette manipulation. Tout le monde va payer et je vais vous livrer juste un exemple vraiment intéressant qui est significatif. J’ai payé il y a quelques jours par transfert de cash une note d’électricité de 27,48 euros, une énorme somme ! C’est mon proprio qui est titulaire de l’abonnement et ici en Espagne ça ne fonctionne pas comme en France et bien d’autres pays européens. Mon compte en banque est ouvert chez Deutsche Bank, la banque européenne championne de la magouille en tous genres, et elle m’a taxé 4,78 euros pour cette transaction insignifiante. Ça fait tout de même une commission de plus de 17 %, du genre usuraire que chacun paie sans le savoir avec ses cartes de crédit à la consommation …

C’est ainsi que puisque les grosses banques européennes peuvent prêter aux états insolvables comme l’Espagne ou la France ou encore l’Italie avec de l’argent qui leur est quasiment donné puisque sans intérêt, en rançonnant leurs clients les plus pauvres en catimini. Les riches, ceux qui ont plus de cent mille euros sur leur compte ont droit chaque année à des cadeaux comme des I-Pad, mais si ! C’est vrai ! Ce sont donc les pauvres qui vont payer les malversations de Super Mario qui est de tout évidence complice des grandes banques européennes. Il faut dire que son ancien employeur s’est de nombreuses fois illustré dans de somptueuses magouilles comme par exemple le trucage des comptes de l’Etat Grec …

C’est écoeurant et personne ne va protester parce que tout va bien, l’Europe va être sauvée grâce à Super Mario. Je rêve !

2 réflexions au sujet de « C’est fait, on va tous se faire cannibaliser par les banques ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s