Nouvelles du Japon

 

Des avions déroutés suite à une éruption volcanique au Japon

Un volcan du centre du Japon est entré en éruption samedi. Au moins huit personnes ont été blessées, dont une grièvement, et les avions qui survolent la région ont dû se dérouter pour éviter le panache de fumée.

Selon l’agence météorologique japonaise, le Mont Ontake, qui délimite les préfectures de Nagano et de Gifu, à environ 200 km à l’ouest de Tokyo, est entré en éruption à 11h53 (04h35 en Suisse) et continuait à cracher des nuées ardentes et de la fumée plusieurs heures plus tard.

« Les avions modifient leur plan de vol pour éviter le panache volcanique », a déclaré à Reuters Makoto Hasegawa, responsable des pompiers de la préfecture de Nagano. Aucune centrale nucléaire n’est située à proximité du volcan.

(ats / 27.09.2014 09h17)

Ben voyons ! il est évident qu’on ne construit pas de centrale nucléaire à côté d’un volcan actif ni d’usines ni de grandes villes, encore que Naples est une exception inquiétante. Mais dans la rubrique intox anti-nucléaire il y a ce morceau de bravoure de Janick Magne, cette écolo résidant à Tokyo, ancienne candidate aux législatives briguant la députation pour les Français vivant dans la zone Asie-Pacifique et qui depuis le tsunami géant du 11 mars 2011 est devenue compulsivement anti-nucléaire.

Je livre à mes lecteurs le message concernant la paranoïa de cette triste personne depuis l’évènement du 11 mars 2011 tel qu’il m’a été transmis le 27 septembre (2014) par un fidèle de mon blog résidant à Kawasaki, en quelque sorte la banlieue de Tokyo :

Capture d’écran 2014-09-28 à 09.22.27

Il est intéressant de constater que cette agitatrice ne sait visiblement pas de quoi elle parle quand elle cite des becquerels par kilomètre carré. Il semble que c’est une mesure de dose qui vient de sortir de son chapeau sous lequel se trouve un cerveau dérangé et incapable de comprendre ce que signifie un milli-sievert. Elle mélange les becquerels avec les joules et les kilogrammes avec les kilomètres carrés. Avec des écolos de cette trempe et du genre mademoiselle Ségolène, la France et les Français sont vraiment mal barrés !!! Il faut dire qu’en politique plus on est ignorant de ce que l’on est sensé gérer, plus on est respecté, suivez mon regard …

4 réflexions au sujet de « Nouvelles du Japon »

  1. Navré, mais je ne vois (dans les mails reproduits) où cette brave dame s’emmêlerait les pinceaux avec le unités. Une CONTAMINATION de territoire par un isotope donné se mesure bien en becquerels (ou aussi curies) par unité de surface. Le chiffre donné (par km2) me paraît juste ridiculement faible.

    De la même façon la CONTAMINATION toute naturelle de votre organisme en K40 se mesure en becquerels par gramme.

    Attention à la paranoia anti-anti-nucléaire, elle rend tout aussi aveugle que celle de (certains) anti-nucléaires.

  2. Bah, il y a certainement une erreur de typo dans les chiffres qu’elle mentionne où il faut plutôt lire becquerels par m2 et non par km2.

    Tout simplement. Pas de quoi monter sur ses grands chevaux et ni de brandir sa soi-disant « incompétence ».

    Oui, cette dame ne va certainement subir strictement aucun dommage dû à sa « contamination » mais son propos et son attitude prudente me paraissent plutôt censés et en tout cas son « cas » me fait bien moins sourire ( certains diraient vomir ) que celui d’une certaine boutique filiale du fameux « machin », une dénommée UNSCEAR, qui serait certes compétente pour étudier vraiment les effets des désastres nucléaires, mais en fait n’est qu’un sous-marin de l’IAAE qui ne le fait pas du tout, s’efforçant simplement et systématiquement de masquer et tordre la réalité pour minimiser drastiquement lesdits effets, tromper les naïfs et plaire à son maître.

  3. Bonjour Pyrrhonicsseacrusing,

    Effectivement, en Bq/m2 ca colle mieux. Voici certainement le document original sur lequel elle se fonde (page 7).
    http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-accidents-nucleaires/accident-fukushima-2011/fukushima-1-an/Documents/IRSN_Fukushima_Synthese-Environnement_28022012.pdf

    Cela dit, cette typo la discrédite. Et quid de : Quels sont les seuils de dangerosité? Quelle est la sitation dans d’autres parties du monde ? Que valaient les mesures avant le tsunami ?

    Voir page 10 de ce document : 10kBq/m2 n’ont pas l’air extrêmement élevés
    http://www.unscear.org/docs/reports/2000/Volume%20II_Effects/AnnexJ_pages%20451-566.pdf

    L’UNSCEAR est organisée comme l’IPCC : elle fait la synthèse des revues scientifiques sérieuses.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s