Réflexions sur le mensonge

490px-Bundesarchiv_Bild_146-1968-101-20A,_Joseph_Goebbels

Joseph Goebbels, Ministre du Troisième Reich à l’Education du Peuple et à la Propagande de 1933 à 1945 avait coutume de dire ceci :

« Si l’on répète un mensonge suffisamment souvent, il devient la vérité »

Depuis près de 30 ans on cultive des plantes transgéniques et après des milliards de tonnes de produits dérivés de ces plantes, jamais on n’a pu détecter scientifiquement le moindre effet tant sur la santé animale qu’humaine. Prenons le cas du maïs transgénique. Le débat construit de toute pièce pour discréditer les semenciers qui auraient fait en sorte de prendre le contrôle des semences est un faux débat puisque les maïs modernes à haut rendement, transgéniques ou non, sont des hybrides F1. Le mensonge a été entretenu et amplifié par des organisations obscures ayant finalement atteint une position politique dominante sans que jamais elles n’aient été capables de produire la moindre preuve irréfutable de leurs dires vilipendant les plantes transgéniques. Pourquoi ces même organisations n’ont jamais accusé les laboratoires qui produisent de l’insuline, des médicaments et des vaccins en utilisant strictement les mêmes techniques que celles mises en œuvre pour produire des plantes génétiquement modifiées ? Probablement par ignorance ou parce que leur mensonge deviendrait alors exposé sur la place publique. Mensonge !

Pour le climat, même situation. Tous les modèles prospectifs sur l’évolution du climat sont basés sur des truquages de données climatiques passées pourtant évidentes comme l’optimum médiéval pour faire passer le mensonge encore plus énorme de l’effet de serre qui est en lui-même un non-sens scientifique et pire, que le CO2 soit lui-même un gaz à effet de serre alors que la molécule O=C=O est réfractaire à toute excitation par les rayons infra-rouges provenant du Soleil et ne peut en aucun cas transformer ces rayons infra-rouges provenant du Soleil en chaleur, n’importe quel physicien non pollué par ces organisations Goebbeliennes le confirmera. Mensonge !

Toujours à propos du climat, le « hiatus » du non-réchauffement attendu depuis 18 ans malgré les prédictions mensongères fracassantes de 2500 experts a engendré un encore plus gros mensonge, plus c’est gros plus c’est la vérité … L’eau chaude des océans plonge au fond des immensités océaniques et c’est la raison pour laquelle il n’y a pas eu de réchauffement pourtant prévu à grands renforts de modèles informatiques tous aussi mensongers les uns que les autres. C’est bien connu, ça vient de sortir et il faut le croire, l’eau chaude est plus lourde que l’eau froide. La loi de dilatation des corps sous l’effet de la température qu’on enseignait en classe de seconde de mon temps est tout simplement ignorée, bientôt rayée des manuels scolaires, pas conforme aux mensonges !

La recherche académique a trouvé une nouvelle vache à lait avec l’environnement et le réchauffement climatique. Des laboratoires pourtant réputés jadis se sont engouffré dans ce créneau porteur financièrement afin d’obtenir de substantielles subventions pour poursuivre leurs travaux et payer des étudiants peu regardants formatés aux idées « vertes ». N’importe quel projet de recherche est accepté s’il est conforme aux idées de l’Eglise de Scientologie Climatique et un peu d’observations in situ fait l’affaire puisque ces scientifiques d’un genre nouveau ont déjà écrit les hypothèses et les conclusions de leurs travaux qui doivent être conformes aux idées politiques de leurs bailleurs de fonds avant même d’avoir planifié la moindre observation sur le terrain ou la moindre expérimentation. Photoshop est devenu un véritable instrument de travail pour faire croire que la réalité est tout autre, du remplissage insipide, des mensonges !

A propos du nucléaire et de l’ « effet post-Fukushima » la Goebbelisation a atteint des limites insoupçonnées. Cet accident n’a pas fait de victimes directes en raison de la radioactivité qui s’est échappée lors des feux d’hydrogènes. Les surveillances médicales concernant les cancers de la thyroïde n’ont pas montré d’augmentations significatives de ces cancers particuliers au cours des trois années passées dans la région atteinte par les dégagements d’iode radioactif. Il y a eu des décès, certes, mais liés surtout au stress qu’ont enduré de vieilles personnes déplacées autoritairement. On estime qu’environ mille personnes sont mortes « prématurément » à la suite des évacuations des zones contaminées. Si on compare ce prix en vie humaines payé en raison de cet accident à celui de Bophal (3000 morts, 700000 blessés) ou la rupture du barrage de Banqiao en Chine (171000 morts) ou même à la catastrophe d’origine humaine de Chernobyl (64 morts par exposition aux radiations et environ 4000 des suites de cette exposition, essentiellement des cancers) on ne peut pas dire que l’accident de Fukushima ait vraiment été meurtrier, et pourtant ce n’est pas l’avis de journalistes et d’ONGs variées qui soutiennent le contraire, mensonges ! Quant à la contamination des sols dans la zone d’exclusion décidée par les autorités japonaises elle relève parfois d’une psychose injustifiée, les valeurs relevées sont très inférieures à celles existant naturellement dans certaines régions du monde. Les doses sont en effet le plus souvent inférieures à 5 mSv par an. Ce n’est pas bon pour la santé ! Mensonge quand on sait qu’à Ramsar, en Iran la dose annuelle naturelle est de 130 mSv et à Guarapari au Brésil elle atteint 350 mSv par an. Durant toute sa vie un être humain est soumis à la radioactivité naturelle du potassium-40 (5000 désintégrations par seconde avec émission de rayons gamma ou de particules beta) et cette radioactivité permanente est supérieure à celle mesurée dans de nombreuses zones autour de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi … Il paraît que la radioactivité artificielle est plus dangereuse que la radioactivité naturelle. Propagande goebbelienne anti-nucléaire et mensonges !

En politique et en économie la situation se complique car elle évolue chaque jour et les acteurs ne sont pas ceux que le grand public croit. Ce ne sont pas les politiciens, élus ou non, qui commandent mais la finance et n’importe quel petit ou grand conflit guerrier, le jeu favori des êtres humains, est une source de profit pour la finance qui est derrière les complexes militaro-industriels des pays occidentaux. Krupp et Tyssen ont fait fortune durant la seconde guerre mondiale, comme Boeing aux USA, Renault en France ou encore Mitsubishi au Japon mais jamais ces compagnies n’ont osé reconnaître qu’elles étaient directement impliquées dans le conflit, courage et mensonge ! Double mensonge puisque les politiciens étaient complices et comme chacun sait tous les politiciens sans exception mentent, c’est leur raison de vivre et ce n’est pas un mensonge que de l’écrire !

Au sujet de l’Ukraine, la situation est surréaliste. Il paraît que la Russie a pris possession du Donbass, une ancienne province russe faut-il le rappeler, après avoir fomenté une parodie de référendum en Crimée annexée depuis. Mensonge ! La presse occidentale pro-américaine a l’air d’oublier qu’il existe un droit fondamental des peuples à disposer d’eux-mêmes et de leur destinée comme les Ecossais et les Catalans ont l’intention de le faire. Mensonge ! La guerre d’Irak a été fondée sur un mensonge, les supposées armes de destruction massive dont disposait Saddam Hussein ont servi de prétexte pour cette agression injustifiée. La Syrie a échappé à un bombardement par les Américains aidés par Israël au sujet de l’utilisation de gaz de combat. Mensonge ! Jamais aucune preuve n’a pu être apportée sur la table pour mettre en cause El Assad.

Pour en terminer avec tous ces mensonges il est stupéfiant de constater que les boites noires du vol MH17 n’aient toujours pas révélé pourquoi cet aéronef civil avait été détourné intentionnellement de son couloir aérien et par qui il avait été abattu. Ce serait gênant de révéler la vérité et les autorités Néerlandaises en possession des boites noires n’ont encore rien révélé … Il faut préparer un gros mensonge pour ne pas humilier le pouvoir en place à Kiev et par la même occasion admettre que la Russie, le seul pays à avoir apporté des preuves convaincantes sur ce regrettable fait de guerre, n’est finalement pas partie prenante ni de près ni de loin dans le conflit. Mensonge ! J’ignorais que les Néerlandais étaient des Goebbeliens … comme Hollande, comme Cameron, comme Merkel et comme Obama. Le mensonge ça paie, ça a toujours payé et ça paiera encore.

8 réflexions au sujet de « Réflexions sur le mensonge »

  1. J’ai encore du mal avec cet effet de serre, le CO2 et autre gaz qui ne retiendraitent pas la chaleur, sans notre atmosphère la Terre serait probablement « une boule de neige » !
    Il y a quand même beaucoup de scientifiques qui défendent cet effet …

    Mais je partage car pour le reste force de constater que l’on est parfois bien naïfs …

  2. Il serait en effet intéressant de savoir d’où vous tirez l’information selon laquelle la molécule CO2 ne serait pas excité par des infra-rouges et donc ne retiendrait pas les infra-rouges émis par la Terre.

  3. Mais ça se trouve dans n’importe quel traité de spectroscopie infra-rouge à l’usage des chimistes. La molécule de CO2 est rigide et donc réfractaire à toute vibration induite par des infra-rouges incidents. Le CO2 est utilisé pour isoler les vases à double paroi dits Dewar puisque ce gaz ne transmet pas la chaleur. Je vous rappelle que le principal « gaz » piégeant les infra-rouges provenant du Soleil est la vapeur d’eau justement parce que l’hydroxyle de l’eau est facilement excité par les infra-rouges solaires et restitue cette énergie sous forme de chaleur. S’il devait y avoir un « gaz à effet de serre » comme le prétendent les climatologues de l’IPCC ce serait d’abord l’eau et de très loin. Comme la théorie de l’effet de serre est en contradiction avec le deuxième principe de la thermodynamique, tout ce montage pseudo-scientifique est nul et constitue la plus incroyable imposture scientifique de la fin du XXe siècle. Comme le disait Goebbels, plus le mensonge est répété plus il est pris pour une vérité …

    • A vous lire, H20 serait donc potentiellement sous forme de gaz, un gaz à effet de Serre.
      L’effet de serre existe finalement ou pas, je suis perdu …
      Quid de O3, CH4 et NO2 …

      Il parait même que CO2 possèderait des bandes d’absoprtion dans l’infra rouge !

      Issu d’une thèse :
      « Les spectres d’échantillons naturel et enrichi en 13C du dioxyde de carbone ont été enregistrés entre 5851 et 7045 cm–1 par CW-Cavity Ring Down Spectroscopy à très haute sensibilité »

      A un moment je ne sais plus qui croire, à défaut de preuve il faudrait au moins des données, parce que en effet nimporte qui peut dire nimporte quoi, et c’est valable dans les 2 sens …

      D’après mes recherches voici le sprectre total des IR : 14000 à 200 cm-1 (proches, moyens et lointains).

      Sur un site « la pensée unique » qui comme vous démonte l’effet de Serre il est dit ceci :
      « On observe que les spectre d’absorption du CO2 ne comporte que quelques rares bandes d’absorption situées autour des longueurs d’onde de 3 et 15 microns » (je n’ai pas corrigé les fautes)

      Soit 3333 cm-1 et 666 cm-1, donc dans le spectre des IR, alors rares peut-être mais pas inexistantes.

      Finalement j’en conclus quoi moi avec tout ça ?

      Vous parlez aussi de Thermos ou de vase Dewar isolé avec du CO2, mais où puis-je m’en procurer un ?? Ou même qui en parle ? Je n’ai rien trouvé à ce sujet …

      Si je pose autant de question et que je m’interroge c’est que le sujet me parait important, alors si mes remarques et mes questions vous paraissent peut-être simplistes ou naïves je m’en excuse mais j’aimerai bien m’appuyer sur du concret à un moment.

    • Pardon, mais en regardant n’importe quel traité de spectroscopie infra-rouge, on voit bien que la molécule CO2 n’est pas si rigide puisqu’elle présente des bandes d’absorption à 2349 cm-1, 1388 cm-1 et 667 cm-1.

      De plus, il ne s’agit pas de piéger les infra-rouges (proches) en provenance du soleil, mais ceux (moyens) qui proviennent de la Terre.

      Par ailleurs, ce que je trouve sur les vase de Dewar est plutôt une technologie basée sur le vide (et non le CO2). Avez-vous une source ?

      Quant à la contradiction avec le deuxième principe de la thermodynamique, ça c’est un argument réfuté depuis longtemps, il y a pas mal de littérature là-dessus.

      Ne vous méprenez pas, je ne suis pas un forcené de l’effet de serre, et suis plutôt sceptique de nature, mais pour devenir convaincu d’une thèse ou l’autre, je préfère me fonder sur des faits indiscutables.

    • Jacques, il vous aura fallu 9 mn pour répondre de manière assez floue au post précédent de Bernard.

      Étrangement lorsque l’on pose des questions où l’on attend un minimum de concret, plus rien … Et pourtant, je cite : « […] réfléchir parfois sur ce que j’écris car je ne parle que de ce que je connais … »

      J’ai beaucoup de doutes sur le réchauffement climatique, l’Homme a un impact sur l’environnement c’est certain, le fait même de dégager plus de CO2 en est la preuve.
      De là à croire ou plutôt à prouver que l’Homme est capable de modifier les températures et la machine bien complexe et « auto régulante » qu’est notre planète, je suis on ne peut plus sceptique.

      Ceci dit, Jacques, en laissant des interrogations sans réponse, ou en répondant de manière évasive, vous décrédibilisez votre point de vue, et quelque part le notre, tout comme greenpeace se décrédibilise bien souvent …

      C’est ce que j’en pense en tous cas !

      • Il me faudrait plusieurs jours de travail pour écrire un billet documenté expliquant de manière compréhensible pourquoi la théorie de l’effet de serre est fausse et par voie de conséquence pourquoi parler de gaz à effet de serre est également faux. Je suis sur le point de terminer un billet complexe sur les courbes de Planck dans les échanges radiatifs entre deux corps parce qu’il faut entrer dans la physique pure et dure.
        Planck a reformulé le deuxième principe de la thermodynamique qui repose en réalité sur le principe du corps noir. Je veux bien expliquer cela à mes lecteurs mais il s’agirait de reprendre des cours de physique et je n’ai pas de peine à imaginer que beaucoup d’entre eux décrocheraient rapidement. Ce qu’il faut retenir c’est que l’atmosphère terrestre est un système ouvert vers l’espace et l’équilibre des températures s’effectue par convection, la chaleur se transmettant toujours du chaud vers le froid essentiellement par la vapeur d’eau, donc de la surface de la Terre vers l’atmosphère et que l’atmosphère est, du fait de la gravité, stabilisée par la distribution adiabatique de la colonne d’air qui exerce au sol une pression d’une tonne par m2.

      • Très bien merci.
        M’intéressant à l’univers, à un niveau très amateur, je suis bien conscient que c’est bien plus compliqué que ce que l’on peut souvent lire.

        Mais admettons.
        Cependant pour les thermos isolés avec du CO2, on peut avoir des liens ou quelques info à ce sujet, enfin des preuves ?

        Désolé mais à un moment l’humain était pour moi aussi coupable, mauvais et la nature et les animaux étaient bons, naïfs et victimes, alors aujourd’hui je prends mes précautions !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s