La valse des taxes !

 

La France, à court de pognon, a décidé de taxer toutes les livraisons de livres par Amazon, ce sera comme ça et pas autrement ! La vilaine compagnie américaine sévit en Europe alors qu’elle est domiciliée au Luxembourg et ça créé du désordre dans la petite tête de Montebourg, le ministre de de la déconstruction. La loi dite anti-Amazon, mais si ça existe, s’attaque à la concurrence déloyale de cette société de services prisée par des centaines de millions de consommateurs de par le monde, mais en France, un des rares pays du monde de forme hexagonale, on va taxer hexagonalement cette méchante compagnie américaine qui nuit gravement à la santé des librairies franchouillardes dont la plupart n’ont rien compris aux progrès récents de la technique.

Depuis la promulgation de cette loi inique, contre-productive et malthusienne, Amazon n’a plus l’autorisation d’offrir des rabais sur les livres et ses clients devront également payer les frais d’envoi postal. Le 10 juillet 2014 est donc une date sombre pour tous les amateurs de littérature grâce aux élucubrations collectivistes répétées de Montebourg.

On revoit donc ressurgir les relents vichyssois du corporatisme dans toute son horreur avec la pression exercée par le Groupe Hachette dans les couloirs de Bercy, entre autres parce qu’il n’y a pas que Hachette … Dans une société socialo-communiste il n’y a aucun ministre pour se soucier des intérêts des consommateurs, ils sont tout juste bons à être taxés et c’est là le souci. Amazon offrait encore quelques euros de rabais sur les prix encadrés pratiqués par les libraires. C’est terminé, ce n’est plus qu’un rêve amer.

Ce genre de comportement a été explicitement décrit par Frédéric Bastiat en 1845 à propos de la pétition des fabricants de chandelles qui se plaignaient de la concurrence de plus « gros » qu’eux. Je cite en anglais ça fait plus sérieux puisque Amazon est est une vilaine société capitalistique américaine :

« We are suffering from the ruinous competition of a rival who apparently works under conditions so far superior to our own for the production of light that he is flooding the domestic market with it at an incredibly low price; for the moment he appears, our sales cease, all the consumers turn to him, and a branch of French industry whose ramifications are innumerable is all at once reduced to complete stagnation. This rival, which is none other than the sun, is waging war on us so mercilessly we suspect he is being stirred up against us by perfidious Albion (excellent diplomacy nowadays!), particularly because he has for that haughty island a respect that he does not show for us. »

On se demande ce que va maintenant inventer Montebourg dans le cadre de la loi « anti-Amazon », taxer les Kindle, taxer les e-books parce qu’ils entrent en compétition déloyale avec les vrais livres, pourquoi ne pas taxer les utilisateurs de panneaux photo-voltaïques parce qu’ils entrent en compétition avec les bougies ? A n’en pas douter Montebourg va encore nous sortir un lapin de son chapeau.

 

Billet inspiré d’un billet de Mish Shedlock, un vilain blogueur économique américain !

4 réflexions au sujet de « La valse des taxes ! »

  1. En Belgique , certains ministres pensent bien taxer les panneaux photovoltaïques puisque les propriétaires ne consomment plus l’électricité du réseau donc ne payent plus de TVA. De plus les méchants proprios que sont les détenteurs de panneaux se servent du réseau pour évacuer le trop plein de production. Production qui entre parenthèse ne coûte rien au gros producteur d’électricité puisqu’il ne s’agit aucunement de leur investissement. Par contre le prix demander aux consommateurs non propriétaire a augmenter de 30% en 4 ans pour soi-disant payer les trop nombreux certificats verts. Tout cela devient compliqué mais comme c’est une idée nos chers CONcitoyens écolos alors on l’accepte sans broncher. Bien à vous Ariane

  2. À propos de la livraiso:n, Amazon a tout bonnement usé de son génie avec brio : facturer au client la livraison de 1 centime d’€ ! (c’est tout à fait légal de surcroît) Bravo, fallait oser en tout cas !

    • Je n’ai pas laissé de commentaire sur cet article mais j’avais déjà parlé de la corruption généralisée en Espagne à propos de l’éolien et du photovoltaïque sur mon blog il y a quelques mois. Je suis assez pagailleux et ne gère absolument pas les commentaires de mon blog … Les dispositions de rachat à prix préférentiel des quelques kW produits par le photovoltaïque sont un véritable scandale qui ont poussé des mafias à investir de l’argent d’origine douteuse dans les projets de renouvelable. Cette situation était nullement prévue par les écologistes qui comme chacun sait sont toujours bien intentionnés (ironie de ma part).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s