L’Ukraine : un avenir sombre pour l’Europe

 

J’ai écrit dans mon blog deux petits posts sur la situation en Ukraine (voir les liens) parce que je ne suis pas vraiment dans mes souliers quand j’ose exprimer mon opinion sur un sujet géopolitique qui me dépasse. Les évènements d’Ukraine dépassent d’ailleurs aussi la plupart des analystes, d’une manière générale en Europe et en particulier en France qu’ils soient de gauche ou de droite, d’extrême gauche ou d’extrême droite, c’est dire d’ailleurs à quel point la France se replie sur son polygone à six côtés et ne regarde même plus ce qui se passe au delà de ses frontières, tout simplement parce que la France ne compte plus que pour du beurre mou dans la scène géopolitique et est complètement asservie par les USA comme d’ailleurs le reste de l’Europe.

Cette Europe, emmenée par l’Allemagne avec les USA en sous-main, a voulu faire une OPA sur l’Ukraine pour satisfaire les visées stratégiques américaines mais elle a négligé les attendus historiques et politiques de ce pays qui sont brièvement les suivants : l’ouest du pays est rural et catholique, l’est est industriel et chrétien orthodoxe, l’ouest de l’Ukraine penche pour une fusion avec l’Europe, l’est se sent dans la sphère d’influence russe, l’ouest parle une langue plus proche du polonais que du russe, l’est est russophone. De plus l’Ukraine est le résultat d’un découpage géographique et politique totalement artificiel et inadapté aux réalités du terrain car c’est un pays défini par une longue histoire qui n’a pas toujours été très reluisante.

Ce qui est inquiétant c’est l’attitude de l’Europe, poussée au cul par les Américains pour fomenter des révoltes populaires dans le but de renverser un président « pro-Russie » démocratiquement élu puis financer une campagne électorale bidonnée en plaçant un candidat pro-Occident qui est un épouvantable fasciste traitant les Russes de sous-hommes et qui n’a d’autre mission que de favoriser une guerre civile qui ne mènera à rien parce que la Russie contrôle ce pays avec le gaz, l’énergie et l’industrie d’une manière générale. Que veulent les Américains dans cette histoire sinon faire en sorte que l’Europe souffre d’un approvisionnement aléatoire en gaz naturel afin d’affaiblir son économie, qu’elle se décrédibilise politiquement et diplomatiquement et c’est là la seule et unique préoccupation de la Maison-Blanche, sous couvert d’une action diplomatique susceptible de promouvoir une démocratie dans ce pays.

Le seul homme d’état visionnaire de l’après-guerre fut De Gaulle quand il déclara oui à une Europe de l’Atlantique à l’Oural, sous-entendant un rapprochement de l’Europe avec la Russie. La chute du mur de Berlin est passée par là et l’occasion d’un rapprochement avec la Russie a été perdue surtout parce que les Américains ne voulaient pas en entendre parler.

C’est franchement risible ! De mon modeste point de vue, personne n’a rien compris à cette manœuvre presque grossière des Américains qui n’ont jamais vraiment brillé en politique étrangère, d’ailleurs la diplomatie américaine c’est de la diplomatie par les armes, les dollars et rien d’autre …

Il n’y a qu’à observer ce qui se passe en Irak que les Américains ont abandonné à son sort qu’ils ont largement contribué à créer en éliminant Saddam Hussein parce qu’il ne représentait pas le modèle démocratique américain. Il faut reconnaître que Saddam Hussein avait le mérite de faire régner l’ordre, peut-être par des moyens un peu éloignés de ceux des démocraties occidentales, mais au moins les chiites et les sunnites ne s’entretuaient pas. L’Iran propose ses services pour combattre les fous de dieu sunnites ultra-violents qui prétendent rétablir dans ce pays et dans une partie de la Syrie un ordre inspiré de la plus pure et dure charia à la mode sunnite telle qu’elle est de rigueur en Arabie Saoudite.

Est-ce que quelque part les Américains ont compris la situation irakienne un seul instant depuis le début de la guerre du Golfe ? Que nenni ! Pour l’Ukraine la situation est tout aussi incomprise depuis les abords du Mall de Washington, DC, mais ce qui est certain c’est que l’Union Européenne va laisser un gros paquet de plumes dans cette histoire à commencer par les 4 milliards de dollars de dette de l’Ukraine envers Gasprom et naturellement d’autres et multiples rallonges parce que l’Ukraine est en situation de banqueroute. Vos impôts vont encore augmenter, ça c’est sûr, car il faudra bien payer dans un premier temps pour la dette énergétique de l’Ukraine pour calmer le jeu puisque l’Europe a tout fait pour l’intégrer dans son giron afin de plaire aux Américains, mais ensuite ce sera comme le tonneau des Danaïdes et au final il est bien possible que le château de cartes, pardon de billets d’euros, qu’est l’Union Européenne s’effondre d’un seul coup !

https://jacqueshenry.wordpress.com/2014/03/08/ukraine-qui-a-tort-qui-a-raison/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2014/03/01/billet-dhumeur-politiquement-incorrect-ukraine/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s