Nouvelles du Japon

Le premier juin j’avais laissé un billet relatant les démêlés judiciaires de Roche et Novartis en raison d’une sorte d’entente cordiale entre ces deux laboratoires pour engranger plus de profits mais ce n’était que la face cachée de l’iceberg de corruption de ces géants de la pharmacie qui inondent le monde de médicaments pas toujours efficaces, et il n’y a pas que les firmes suisses. Heureusement que des universitaires honnêtes finissent parfois (au péril de leur vie) par dénoncer les mœurs anti-scientifiques pour le moins surprenantes de ces laboratoires et Novartis et Roche sont loin d’être une exception. Le scandale du trucage systématique des essais cliniques réalisés par Novartis au Japon a finalement trouvé son épilogue avec l’arrestation d’un des responsables d’essais cliniques d’un hypotenseur comme le relate la dépêche d’agence suivante :

Novartis Japon: un ex-employé arrêté, soupçonné de falsification de résultats

Tokyo (awp/afp) – Un ancien employé japonais de Novartis a été arrêté mercredi, soupçonné d’avoir falsifié des résultats cliniques pour exagérer les effets bénéfiques d’un médicament contre l’hypertension. Selon un porte-parole du parquet nippon, Nobuo Shirahashi, 63 ans, a été appréhendé en lien avec le scandale qui avait éclaté l’an dernier, lorsque deux universités japonaises avaient dénoncé la manipulation de résultats cliniques réalisés sous leur égide sur le médicament contre l’hypertension Diovan. Un chercheur de Novartis avait participé à ces recherches en cachant son affiliation, et avait maquillé les résultats pour affirmer que ce médicament était non seulement efficace contre l’hypertension artérielle mais aussi contre les angines de poitrine et les attaques cérébrales. Novartis Pharma avait utilisé ces résultats pour promouvoir ce médicament, commercialisé sous le nom de Diovan au Japon où il génère plus de 100 milliards de yens (700 millions d’euros) de revenus annuels. Ce produit est vendu dans plus d’une centaine de pays. Suite à un autre scandale concernant cette fois un traitement contre la leucémie, le géant pharmaceutique bâlois avait balayé début avril son équipe de direction au Japon et promis « un changement culturel ». Le chef de sa division mondiale de médicaments, David Epstein, était venu en personne à Tokyo annoncer le renvoi de trois hauts dirigeants: la numéro un de Novartis Holdings Japan, Hiroko Ishikawa, celui de Novartis Pharma (branche médicament), Yoshiyasu Ninomiya, et le chef de sa branche d’étude sur les cancers, Kazuo Asakawa. Tous avaient été remplacés par des étrangers.

(AWP / 11.06.2014 08h57)

Ce n’est pas parce que cette affaire peu reluisante s’est passée au Japon que la corruption est plus courante dans ce pays puisque ce sont justement des universitaires indépendants qui ont alerté les autorités de régulation. Falsifier ou « arranger » des résultats d’études cliniques voire les inventer de toute pièce est tellement simple si on est un spécialiste d’Excel et ça peut rapporter tellement gros que le jeu en vaut la chandelle. C’est la raison pour laquelle les laboratoires pharmaceutiques ne s’encombrent pas de principes. Mais leurs pratiques sont finalement dangereuses pour les malades et on ne peut hélas que constater que personne ne semble s’en émouvoir outre mesure et un scandale comme celui du Diovan révélé au grand jour en cache une multitude d’autres qui sont mieux dissimulés après avoir fait le ménage en coupant quelques têtes pour amuser la galerie. Le business recommence très vite « as usual ». Et si un petit naïf ose dénoncer ces pratiques il risque sa vie ! Et comme les régulateurs sont tous corrompus par cette corporation la situation est loin d’être assainie. Qu’on se souvienne du Tamiflu mais également de la modification des « normes » admissibles pour le taux de cholestérol imposée par ces mêmes laboratoires pharmaceutiques pour vendre encore plus de statines. L’ensemble du système est corrompu et ce sont les contribuables qui paient avec l’accord du ministre de la santé non seulement corrompu mais incompétent !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s