Nouvelles de Fukushima

Capture d’écran 2014-03-20 à 09.16.27

Un récent article paru dans PNAS (accès libre : http://www.pnas.org/content/early/2014/02/19/1315684111.full.pdf+html?with-ds=yes) indique qu’une grande partie des zones interdites autour de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi endommagée à la suite du tsunami géant du 11 mars 2011 ne présentent plus de réel danger pour la santé des population et qu’en tout état de cause, dans les zones telles qu’indiquées sur la carte (PNAS, capture d’écran) la radioactivité atteint des valeurs proches du bruit de fond généralement mesuré dans l’archipel japonais. De plus l’étude indique que les risques potentiellement accrus de cancers ne seront pas épidémiologiquement détectables. Bonne nouvelle pour les habitants qui désirent revenir dans leurs maisons. Il reste une zone (en rose sur la carte) pour laquelle il faudra encore attendre 8 ans afin que la population puisse s’y réinstaller durablement.

Source : PNAS 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s