L’Eglise de Scientologie Climatique est en train de se fissurer !

 

A la demande de José Manuel Barroso les Etats membres de l’Union Européenne ne sont plus obligés de se plier à des recommendations spécifiques pour le développement des énergies renouvelables, point à la ligne.

Après le désastre danois qui doit vendre à perte des kWh éoliens et acheter à prix d’or d’autres kWh quand le vent ne permet plus de faire tourner les dizaines de milliers de moulins à vent installés dans le pays sans jamais avoir réussi à réduire d’un gramme les émissions de CO2, ce « gaz à effet de serre » tant redouté par les escrologistes qui sévissent toujours en Europe et en particulier en France,

Après l’abandon de facto du protocole de Kyoto par l’Allemagne, le premier pollueur d’Europe qui produit près de la moitié de son électricité avec de la lignite pour protéger son tissu industriel, après l’abandon de l’Espagne de toute subvention pour les énergies renouvelables avec à court terme un rachat des kWh « verts » au cours du marché, et enfin après les décisions de fracturer les schistes riches en gaz et peut-être en pétrole au Pays de Galles, et il ne faut pas oublier la Pologne, les Pays-Bas (qui hébergent Greenpeace), et quelques autres pays qui viennent tous de comprendre enfin, en premier lieu l’Allemagne, que si le coût de l’énergie continue à augmenter l’économie en général sera mise à mal, alors l’édifice mensonger de la théorie de l’effet de serre et du réchauffement climatique n’a plus qu’un avenir incertain.

La plus grande escroquerie de la fin du XXe siècle orchestrée par James Hansen, Al Gore et les 2500 affidés de ces gourous va finalement être révélée au grand jour !

Je fais partie des rares blogueurs anticonformistes en matière de climat. Et je m’en félicite car il faut que des voix discordantes s’élèvent au milieu de cette intoxication planétaire qui coûte aux contribuables de la planète entière UN MILLIARD de DOLLARS par jour … pour aucun résultat tangible en termes de réduction des émissions de CO2. Car, faut-il le répéter, et combien de fois faudra-t-il le répéter ( ? ), le CO2 émis par l’activité humaine dans l’atmosphère ne peut pas participer à un quelconque « effet de serre » car cette théorie n’est appuyée sur aucune loi physique, il s’agit d’une pure invention dont James Hansen fut l’initiateur et qui est en violation directe avec les lois fondamentales de la thermodynamique qui permettent par exemple de comprendre comment fonctionne le climatiseur d’une voiture. Mais non, pour satisfaire l’idéologie destructrice et rétrograde des écologistes, membres de l’Eglise de Scientologie Climatique, il fallait trouver à tout prix, quitte à falsifier ostensiblement des résultats scientifiques pourtant reconnus, une relation de cause à effet : le CO2 est coupable de réchauffement. Tous les moyens ont été rassemblés pour prouver que cette théorie était valide, que ce soient les coraux qui blanchissent, les ours polaires qui se raréfient, les manchots qui ne savent plus où nidifier, les oies grises qui perdent le nord, les cigales qui viennent chanter dans des contrées où on n’avait jamais de mémoire d’homme vu la moindre cigale, les glaciers de l’Antarctique et de l’Himalaya qui fondent, tous les arguments, si possibles bien truqués à dessein, ont été utilisés à grands renforts de scoops dans la presse, de prix Nobel, de films catastrophe (oui Hollywood a aussi été un acteur de poids dans cette mascarade), et de déclarations tonitruantes après des réunions mondaines plutôt que scientifiques des ces 2500 experts auto-proclamés financés par les contribuables de l’ensemble de la planète.

Mes chers lecteurs, vous avez le droit de contester les augmentations de vos factures d’électricité et de gaz injustifiées qui servent à financer ces projets fous d’énergies renouvelables parce qu’il s’agit d’une escroquerie ! L’ancien faucheur d’OGM (amnistié) ministre de l’environnement et de l’énergie n’a pas le droit de vous rançonner pour installer des moulins à vent n’importe où selon le prétexte hautement fallacieux qu’il faudra arrêter les « vieilles » centrales nucléaires, qu’il faudra réduire les émissions de CO2 de 20 % avant je ne sais plus quand ! La France est paradoxalement l’un des rares pays du monde à émettre le minimum de CO2 pour la production d’électricité avec le Québec, le Malawi et le Paraguay, mais si ! C’est vrai ! Mais non, il faudra réduire les émissions de CO2, ce vilain « gaz à effet de serre » de 20 % à l’horizon 2020 … Cet objectif signifie qu’il faudra convertir, en France, chaque année au moins 600000 véhicules à essence en équivalents électriques (qui n’émettent pas de CO2) et le calcul est à la portée de n’importe quel élève de CM1 non endoctriné par l’éducation nationale socialo-écolo-marxiste. Il y a sur les belles routes de la France profonde plus de 35 millions de véhicules qui émettent du vilain CO2 ce qui représente plus de 60 % des émissions de ce vilain gaz réchauffiste et pour l’anecdote qui contribuent pour plus de 60 % (belle convergence des données) au déficit de la balance commerciale du pays ! Or, pour diminuer de 20 % ces mauvaises émissions de CO2, il faut remplacer en urgence ces véhicules pollueurs en voitures électriques. Mais le problème qui n’a pas effleuré le cerveau des crânes d’oeuf du gouvernement socialo-écolo-marxiste est qu’il faudra d’une manière ou d’une autre alimenter toutes ces voitures « propres ». Avec des moulins à vent, avec des panneaux solaires « made in PRC », avec de l’hydrogène ? Le programme hydrogène financé en grande partie par EDF (entreprise d’Etat dirigée de facto par l’ancien faucheur d’OGM) à perte car le bilan « carbone » de l’hydrogène, sans uranium, quand il n’y a ni vent ni soleil, mais ça arrive ( ! ) est catastrophique : on est bien là au milieu du délire total des adeptes de l’Eglise de Scientologie Climatique.

L’énergie est le nerf fondamental de la croissance économique et José Manuel Barroso a tiré la sonnette d’alarme, enfin, car si l’Europe, sous la pression des écologistes qui ne sont que des crypto-trotskystes arrivistes, de Greenpeace qui n’est qu’une organisation terroriste, des amis de la terre (en minuscules) qui ne sont que des opportunistes et de bien d’autres organisations non gouvernementales financées par les impôts que paient les contribuables à leur corps défendant, si l’Europe, donc, n’avait pas décidé de mettre un terme à cette dérive spécieuse, l’avenir de nos petits-enfants serait compromise. Il faut dès à présent interdire les mouvements écologistes et mettre définitivement un terme à leur escroquerie mais ce n’est pas du ressort des contribuables. 

Une réflexion au sujet de « L’Eglise de Scientologie Climatique est en train de se fissurer ! »

  1. Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis une lectrice assidue de votre blog. Mais là, je suis obligée de commenter votre billet ! FORMIDABLE, Je suis comme vous, les escrologistes me font hérissé le poil dès qu’ils parlent de CO2. Si la communauté européenne à enfin acté l’escroquerie, je dis bravo. Pour une fois que je félicite les décisions Européennes…..! Mais l’information ne risque pas de passer dans la presse MAINSTREAM, ça c’est sûr.!
    Bonne soirée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s