OGM et poissons d’élevage

678px-Camelina_sativa_eF

Rothamsted Research, peut-être le plus vieil institut de recherche agronomique du monde, fondé en 1843, a mis au point un « faux colza » (Camelina sativa) qui produit une huile enrichie en acides gras dits omega-3. Pourquoi un tel projet de longue haleine a-t-il été décidé, tout simplement pour produire une matière première susceptible d’être utilisée comme nourriture dans les fermes marines. On s’est en effet rendu compte que cette nourriture devait comporter ces acides gras particuliers afin d’obtenir une croissance optimale des poissons d’élevage. Or, pour supplémenter la nourriture en omega-3 il est impératif d’ajouter des poudres de poisson, et quand on sait que plus de la moitié des poissons pêchés est utilisée pour nourrir des poissons d’élevage, non seulement on est au devant d’une aberration économique mais cette pratique aboutira à brêve échéance à l’épuisement des ressources alyeutiques et à un déséquilibre durable de ces mêmes ressources.

C’est la raison pour laquelle la mise au point de cette plante génétiquement modifiée présente un immense intérêt non seulement économique mais également environnemental car les ressources alyeutiques doivent à tout prix être préservées. Rothamsted Research a débuté les travaux relatifs à la transgénèse de la Camelina il y a plus de dix ans et la tâche était plutôt ardue puisqu’il a été nécessaire d’introduire une série de gènes étrangers avec leurs promoteurs respectifs pour que la synthèse d’acides gras omega-3 puisse avoir lieu sans modifier par ailleurs la plante. Ce tour de force a finalement été couronné de succès en 2013 avec la stabilisation en serre de plusieurs lignées. Reste l’étape suivante consistant à éffectuer des essais dits de plein champ.

Le gouvernement britannique, subissant la pression des écologistes, a interdit la culture des plantes transgéniques, or le Rothamsted Research est un organisme entièrement financé par des fonds publics et l’autorisation d’essais plein champ devrait normalement être très prochainement accordée par ces mêmes instances qui ont interdit la culture de plantes génétiquement modifiées. Malgré le fait que des plantes transgéniques aient été mises en culture depuis près de 20 ans en particulier aux USA et que jamais aucune évidence d’effets adverses n’aie pu être observée pour la santé tant animale qu’humaine, l’opposition irraisonnée des écologistes pourrait bien réduire à néant ce projet pourtant essentiel pour le simple maintien de l’ensemble des ressources marines.

L’issue de cette demande d’autorisation aura donc une valeur de test pour la crédibilité des organisations écologistes car elles seront confrontées à un choix évident : autoriser cette culture ou voir les ressources alyeutiques irrémédiablement amoindries.

Source : Thomson Reuters, illustration Wikipedia

4 réflexions au sujet de « OGM et poissons d’élevage »

  1. La reponse est pourtant simple, il suffit d’arreter de manger des poissons d’elevage, mieux encore il faudrait qu’une partie de la population mondiale (si possible les mechants pauvres qui veulent avoir leur voiture personnelle les egoistes) arrete meme completement de manger, comme ca tous les problemes seront resolus d’un coup et on pourra retourner cueuillir des baies.

  2. je voulais savoir si tu connaissais Maurice Tubiana qui a écrit « arretons d’avoir peur! » Certains de ces propos rejoignent les tiens sur les OGM et le nucléaire. Le livre est inetressant bien que manquant de référence à mon gout… Bref est ce que tu connais? tu trouves comment?

    • Je suis dans mon île et je n’ai aucun accès à une quelconque bibliothèque ou librairie. Je ne fais aucun achat sur internet et je ne fais, sur mon blog, que des analyses à partir des informations qui me semblent dignes de confiance. Je peux me tromper mais il apparaît que désertifier les océans pour alimenter des poissons d’élevage parce que tous les essais de substituts de nourriture se sont avérés non concluants n’est pas une solution. Le faux colza (c’est comme ça que je l’appelle, il y a peut-être un nom français) génétiquement modifié paraît une solution envisageable.
      Mais on peut s’attendre à tout avec les écologistes qui sont aussi contre le riz jaune qui pourrait pourtant sauver des vies et surtout des millions de gens de la cécité. J’ai en préparation un billet sur les vaccins, c’est le même genre de démarche … J’ai la franche impression qu’on régresse dans tous les domaines et ça me fait carrément peur !
      Bonne année tout de même et bon courage.

      • Je ne remettais pas en question tes références parce que tu sites tes sources, je me demandais simplement si tu connaissais…. Et oui bonne année aussi!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s