On régresse (à propos du créationisme)

La pratique religieuse altère le cerveau … C’était le titre d’un billet laissé sur mon blog le 18 août dernier (voir le lien) et aux Etats-Unis elle altère préférentiellement le cerveau des Républicains. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par le Pew Research Center :

Un tiers des Américains rejettent la théorie de l’évolution

Un tiers des Américains rejettent la théorie de l’évolution, montre un sondage du Pew Research Center. Ils estiment que les « humains et autres êtres vivants existent dans leur forme actuelle depuis le commencement du temps ».

Cependant, 60% des Américains disent que les « humains et autres êtres vivants ont évolué au cours du temps ». Cette proportion est la même que lors de la précédente enquête du Pew Research Center sur la question en 2009, mais l’institut constate un écart croissant selon les affinités politiques.

« L’écart vient des républicains, qui sont moins nombreux à dire que les humains ont évolué au cours du temps », explique Cary Funk, le chercheur de Pew qui a mené cette analyse. Ainsi, 43% des républicains et 67% des démocrates acceptent l’idée d’évolution, contre 54% et 64% respectivement il y a quatre ans.

Cette enquête a été conduite par téléphone auprès de 1983 adultes dans les 50 Etats américains. (ats / 31.12.2013 08h59) .

Je n’invente donc rien, les Américains régressent mais un peu moins qu’en 2009 ce qui est tout de même encourageant. Pourquoi les Républicains seraient plus enclins à croire au créationisme que les Démocrates, probablement parce qu’ils sont justement plus conservateurs et refusent les ouvertures pourtant évidentes de la science moderne qui a permis d’établir des relations génétiques entre les Neandertaliens, les Denisovans et l’homme moderne tel qu’on le rencontre dans le Middle-West américain ou encore en Louisiane et quelques autres Etats où l’enseignement du créationisme est obligatoire à l’école.

Si on suit à la lettre le créationisme, j’admets que l’on puisse avoir des convictions religieuses, il n’y aurait donc pas pu y avoir de mélanges génétiques entre nos ancêtres et les résultats récents obtenus par des techniques de séquençage de l’ADN qui étaient encore inenvisageables il y a moins de dix ans sont donc faux et qui plus est, l’homme de Néanderthal n’a jamais existé, c’est une lubie des paléoanthropologues, puisque selon le créationisme il n’existe plus pour la simple raison qu’il n’était pas à l’image de dieu, en quelque sorte un raté, un coup d’essai qui a échoué … Sauf que le créationisme n’explique pas non plus comment les humains ont peuplé la terre entière ni avec quelle chronologie. D’où sont-ils tous parti ? La Bible qui est le pilier de la croyance créationniste ne donne aucune indication précise, quelque part au Proche-Orient mais sans plus de détails. Si la Genèse avait mentionné par exemple que l’homme avait été façonné avec l’argile de la rivière Omo, il y a bien longtemps qu’on serait allé chercher par là-bas des preuves de l’origine de l’homme comme des centaines d’archéologues s’évertuent toujours à rassembler le plus d’indices possibles pour donner un semblant de véracité aux Ecritures. Pour l’origine de l’homme, aucun succès. L’homme est apparu d’un seul coup, un peu comme la génération spontanée pour les bactéries et les mouches du vinaigre !

C’est suffisant pour qu’un Américain sur trois y croit les yeux fermés. Triste statistique et comme le billet du 18 août dernier le mentionnait, la pratique religieuse altère les fonctions cognitives puisque l’homme, dans ce domaine particulier, n’est plus capable de sens critique. Et s’il n’y avait que le créationisme on pourrait être un peu optimiste, mais cette aliénation consentie se retrouve aussi en politique, en économie et aussi, bien plus grave, dans certaines disciplines scientifiques à la mode qui sont dévoyées pour ancrer dans les esprits des dogmes totalement erronés comme ceux de la Genèse.

L’homme n’a cessé d’évoluer jusqu’à aujourd’hui mais il commence à régresser à une vitesse vertigineuse …

https://jacqueshenry.wordpress.com/2013/12/19/nos-ancetres-etaient-donc-bien-des-betes-de-sexe/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2013/12/05/nos-ancetres-lointains-etaient-des-vraies-betes-de-sexe/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2013/11/21/ce-qui-fait-que-nous-sommes-nous-et-personne-dautre/

https://jacqueshenry.wordpress.com/2013/08/18/la-pratique-religieuse-altere-le-cerveau/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s