Les fibres alimentaires : que des idées reçues (et fausses) !

En termes de nombre de cellules vivantes nous ne sommes qu’à peine 10 % humains … le reste ce sont des bactéries et quelques virus et champignons. Si on part du nez, un des endroits les plus pollués de notre corps (bactériologiquement parlant), la bouche tente de faire coexister des bactéries et des champignons et heureusement que les bactéries sont majoritaires sinon on aurait de gros problèmes de muqueuses. Puis vient l’estomac où pourtant il ne fait pas bon vivre, c’est pourtant l’hôte de bactéries, certaines d’entre elles pas très gentilles comme Helicobacter pilori, le responsable des ulcères. La palme est détenue par les intestins et surtout le plus gros d’entre eux, une véritable usine à fabriquer toutes sortes de bonnes choses pour notre organisme dont, entre autres des vitamines que, comme leur nom ne l’indique pas, nous sommes incapables de fabriquer par nous-même. Avec les 500 variétés de bactéries intestinales avec lesquelles nous vivons quotidiennement sans problème, nous profitons de leurs déchets de digestion comme par exemple l’acide butyrique qui est un précurseur de nombreuses synthèses que nous sommes capables de réaliser grâce à ces bactéries principalement trouvées dans le colon.

L’estomac et l’intestin grêle ont pour rôle de couper en petits éléments tout ce qui peut l’être, comme on dit hydrolysé, ou pris en charge par l’acide chlorhydrique et les enzymes de l’estomac, puis dans l’intestin grêle les détergents puissants sécrétés par le foie mélangés avec d’autres enzymes provenant du pancréas réduisent presque tous les aliments en entités directement assimilées par le sang. Sauf ce qui résiste et qui se retrouve dans le gros intestin. C’est le cas des fibres qui facilitent le transit dans l’intestin grêle et qui sont ensuite partiellement digérées par des bactéries spécialisées dans le gros intestin.

different-types-of-vegetables

On dit tellement que les fibres alimentaires, les bonnes fibres, sont importantes pour la santé en général mais il faut relativiser. Par exemple une idée reçue dit que les fibres sont bénéfiques pour les sujets souffrant de constipation, ce serait plutôt le contraire selon une étude parue dans le World Journal of Gastroenterology ( http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3435786/ ) car les fibres essentiellement contenues dans les légumes et les céréales complètes sont constituées de cellulose. Les champignons par exemple ne sont que très partiellement digérés dans le colon par les bactéries car ils ne sont faits que de cellulose. Manger du papier aurait le même effet.

Bien d’autres idées reçues vantent les bienfaits des fibres comme de réduire le taux de cholestérol ou encore diminuer les risques de cancer colo-rectal, c’est complètement faux ! Pour la réduction des LDL, toutes les études tendent à montrer que ce n’est pas significatif et pour les cancers du colon, ce serait plutôt le contraire ( http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16352792 ), trop de fibres alimentaires, encore plus de cancers.

Une autre idée reçue et non des moindres serait que les fibres réduiraient la glycémie. Il n’en est rien, en tous les cas des études détaillées n’ont pas permis de conclure clairement que ces fibres tant vantées pour leurs propriétés bénéfiques présentaient un quelconque avantage.

En définitive les aliments « fibreux » comme les carottes, les asperges ou les choux ou encore les champignons sont certes bons pour le transit intestinal mais sans plus. Manger du pain dit « complet » n’apporte aucun avantage nutritionnel substantiel. En termes d’alimentation, on ne peut que constater que les idées reçues, le plus souvent fausses, font force de loi.

Bon appétit !

Source et crédit photo : Autority Nutrition 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s