Décidément les journalistes du Monde sont nuls !

La NSA espionne la France et les Français, la belle affaire immédiatement montée en épingle par le Monde, journal inféodé au pouvoir en place comme chacun sait. Comme si les services d’espionnage français se privaient de leur côté de toute forme d’espionnage. C’est presque à mourir de rire tant la stupidité de l’information relatée par le Monde (que je n’ai pas lu) ressemble à un nouvel écran de fumée pour divertir les Français des vrais problèmes qui les préoccupent. L’affaire (que je n’ai pas suivi) de la petite Kosovare a fait pschitt pour reprendre une fameuse expression de Chirac, il fallait donc que les journalistes gauchistes du Monde trouvent un autre scoop pour occuper les folliculaires des veaux français (qualificatif gaullien). Cet épisode n’a pas manqué de créer l’hilarité des journaux nord-américains comme on pouvait s’y attendre. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je ne suis pas un sous-marin de la NSA ni un inconditionnel des USA, loin s’en faut, mais je trouve tout à fait ridicules ces gesticulations des journalistes ressemblant aux simagrées d’une vierge effarouchée. Oui la France espionne, oui les Chinois espionnent tout comme les Américains, les Russes, les Brésiliens, les Anglais et les Allemands, et les Japonais. Tout le monde espionne tout le monde, il n’y a pas de quoi offusquer un journaleux en manque de scoop. C’est ridicule ! Vous voulez que je vous raconte une anecdote (que j’ai d’ailleurs peut-être déjà relaté dans mon blog) qui s’est passée réellement dans la somptueuse résidence de l’Ambassadeur de France à Port-Vila au Vanuatu. Quand j’ai commencé à me présenter un soir à l’Ambassadeur et à son épouse qui m’avaient convié avec un ami pour dîner puis jouer au bridge, il m’a arrêté d’un geste de la main en me déclarant sans suffisance mais avec respect qu’il savait tout de moi. Le limiers de l’Ambassade avaient fait leur travail. J’étais sans le savoir espionné … La conversation a pris tout d’un coup un côté très relax car je n’avais strictement rien à cacher ! Je suis d’ailleurs resté en très bons termes avec l’Ambassadeur et le Consul qui était un frère de Georges Descrières récemment décédé …  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s