La France un pays marxiste ? Oui !

J’utilise à dessein le qualificatif de socialo-écolo-marxiste pour désigner le gouvernement français actuel et je vais m’en expliquer puisque certains des commentateurs de mon blog pensent que je fais des abus de vocabulaire. Pour comprendre ce qualificatif il faut faire un peu d’histoire. Au soir des accords de Munich (1938) où la France était représentée par Daladier, celui-ci congédia tous les ministres communistes de son gouvernement en 1939 quelques jours avant la déclaration de guerre conjointe de la France et de l’Angleterre contre l’Allemagne qui avait signé entre temps les accords de non agression dits Molotov-Ribbentrop et il enfonça le clou en proclamant la déchéance de tous les élus communistes et fit interdire de parution l’Humanité, organe du parti communiste. Si ma mémoire vous surprend, Wikipedia m’a bien aidé mais on apprenait cette histoire-là au lycée dans les années soixante. Quand Pétain est appelé au gouvernement en mai 1940, il se souvient avoir été pourrait-on dire flatté par Léon Blum qui le considérait comme « le plus humain de nos commandants militaires », ce n’est pas de moi c’est de Blum ! A cette époque le parti communiste français était le plus important d’Europe, faut-il le rappeler. C’est ainsi que Pétain, animé par une sorte de solidarité avec l’Allemagne alliée de la Russie accepta un bon nombre de communistes dans son gouvernement et institua le Service d’ordre légionnaire animé par Darnand qui fut immédiatement noyauté par les communistes qui entrèrent en résistance après l’opération Barberousse. C’est précisément durant ces quelques dix-huit mois de présence des communistes dans le gouvernement de Pétain que naquit toute la philosophie marxiste qui est encore en vigueur de nos jours, sécurité sociale, retraite par répartition, création d’ordres corporatistes, plans quinquennaux à l’image de ceux de la Russie stalinienne, etc, etc. Pétain mit la main sur les fonds de retraite privés pour financer ce nouvel organisme de répartition, ce que veut précisément faire le gouvernement français actuel, ça rappelle de manière troublante le début des années 40 ! A la libération le Conseil National de la Résistance, fortement noyauté par les communistes, en remit une couche par les ordonnances de 1945 et 1946 en organisant le rôle des syndicats, de l’assurance maladie et de bien d’autres institutions d’émanation à l’évidence marxiste et aujourd’hui la France est empêtrée dans ce système qui n’est plus viable et qui a perduré malgré le passage de De Gaulle ou de Pompidou ou encore de Giscard qui n’ont rien pu tenter contre l’administration entièrement dévouée aux idées marxistes. C’est l’histoire qui me fait dire que le gouvernement français n’a jamais cessé d’appliquer les lois et décrets datant des années 40-41 puis de 1945-46 sans jamais avoir osé en abroger le moindre article. Sans le savoir, la France est un pays marxiste ou crypto-communiste qu’on le veuille ou non, c’est l’histoire qui le prouve. Mais ce n’est pas Pétain qui est l’auteur de ce changement indélébile de la France, ce sont les fonctionnaires de l’administration ayant agi en toute impunité qui ont fait de la France un pays maintenant totalement bloqué et aujourd’hui au bord du gouffre.

6 réflexions au sujet de « La France un pays marxiste ? Oui ! »

  1. Au risque de caricaturer vos propos, je résumerais votre pensée ainsi : la France est un pays marxiste parce qu’elle a mis en place une sécurité sociale et un système de retraite par répartition.

    En prenant les choses comme cela, alors la majorité des pays développés sont « marxistes ». C’est un point de vue que je respecte, mais je maintien que vous tordez le vocabulaire.

    D’autre part, dans votre rappel historique, vous indiquez que le système de retraite par répartition a été mis en place après la guerre par des communistes. Sous entendu, ils l’ont mis en place par idéologie. Vous oubliez de signaler que la seconde guerre mondiale a réduit à néant le capital de beaucoup de Français, si bien que c’était à ce moment là le seul moyen de payer les vieux. Il ne s’agissait donc pas d’une mesure idéologique, mais d’une mesure pragmatique.

    • Merci pour vos commentaires toujours instructifs. En réalité la retraite par répartition a été mise en place par René Belin, ex-cadre de la CGT et membre du gouvernement de Vichy en tant que ministre du travail en mars 1941 et c’est à ce moment-là que le régime de Vichy a fait main basse sur les caisses de retraite privées qui avaient capitalisé ces fonds depuis 1930 pour alimenter ce système avec l’aide de la CGT. Je n’invente rien, c’est dans Wikipedia et s’il ne s’agit pas d’une manoeuvre émanant directement de l’idéologie marxiste, je ne comprends donc rien ni à l’histoire ni à la politique présente.

      • Oui, mais vous ne restituez pas fidèlement la page Wikipedia. La loi de 1941 ne concernait que « les assurés du commerce et de l’industrie et les professions agricoles ».

        La phrase d’après dit « Le régime de retraite par répartition en vigueur en France depuis 1946 résulte d’un vote, le 26 avril 1946, de la première assemblée législative élue après la Libération, adoptant un projet conçu et mis en place, dans le cadre de la Sécurité sociale ».

        Je lis aussi :
        « Historiquement, les systèmes de retraite par répartition ont été créés ou se sont généralisés lorsqu’un événement grave (guerre, crise financière) ne permettait pas à une fraction importante de la population de disposer d’un capital qui lui assurerait une retraite décente. »
        Puis :
        « Aux États-Unis, le système est mis en place à la suite de la crise de 1929. En Allemagne, il est mis en place face à l’hyperinflation qui détruit les rentes. Dans d’autres pays, c’est la destruction du capital matériel durant la Seconde guerre mondiale qui nécessite son introduction. » (cas de la France notamment)

        Bref, je maintien que la mise en place d’un régime de retraite par répartition obéïssait à un impératif économique et non à une idéologie, même si les promoteurs de ces lois étaient des communistes.

    • J’ajouterai pour étayer ma remarque que ce qui se passe en ce moment aux USA à propos de l’ « Obamacare » est révélateur. Les Américains ont toujours privilégié l’initiative individuelle et l’Obamacare va contre ce principe. La retraite par capitalisation pour laquelle j’ai fort heureusement cotisé de mon plein gré durant ma vie active est une initiative individuelle puisque ce n’était pas obligatoire. Il en est de même de l’assurance maladie qui devrait non pas être contrôlée par l’Etat mais laissée à l’initiative privée. Et dans ce cas également le régime de Vichy et le CNR après la libération ont mis en place un système contrôlée par les syndicats qui n’est plus viable comme vous le savez et qui est de plus illégal selon les directives européennes. Tout cela donne à réfléchir …

      • Que les assurances vieillesses et maladies doivent ou pas être laissée à l’initiative privée est une question fort intéressante, qu’on pourrait traiter […]
        Mais, je vous rappelle que le sujet de discussion c’est la question de savoir si la France est un pays marxiste comme l’affirme votre billet. Sur ce point, je pense avoir dit plus haut, ce que j’avais à dire.
        Cordialement.

      • Je précise que pour votre cas personnel, vous avez eu la chance de vivre toute votre vie dans un pays en paix et sans grande crise systémique. Si cela n’avait pas été le cas, je peux vous dire que la gestion précautionneuse de vos économies n’auraient été d’aucune aide pour vous constituer un capital. Vous vous seriez retrouvé avec rien, comme tout le monde.

Répondre à Aglae Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s