Greenpeace = pirates

La Russie inculpe de piraterie les militants de Greenpeace

MOSCOU – La justice russe a prononcé mercredi de premières inculpations pour piraterie à l’encontre des trente militants de Greenpeace arrêtés la semaine dernière après une action contre une plateforme pétrolière dans l’Arctique.
 L’association écologiste a annoncé vers la mi-journée que cinq militants – un vidéaste britannique, Kieron Bryan, une Brésilienne, Ana Paula Alminhana Maciel, le Suédo-Américain d’origine russe Dmitri Litvinov, la Finlandaise Sini Saarela et le Russe Roman Dolgov – avaient été inculpés de piraterie en bande organisée.
 Ce chef d’inculpation est passible en Russie de peines de 10 à 15 ans de prison. (…)

Selon Alexandre Morozov, rédacteur en chef du site Rousski Journal, la sévérité des accusations est liée au fait que le Kremlin est persuadé qu’un « complot mondial » se joue derrière les actions de Greenpeace.

Les autorités russes pensent qu’il ne s’agit pas de société civiles, mais des manigances de la CIA, que c’est une « commande », a-t-il déclaré à l’AFP.

(©AFP / 02 octobre 2013 10h47)

Serait-ce une première confirmation des propos que j’ai tenu dans un précédent billet (29 septembre) intitulé « Le complot du climat ». A n’en pas douter les Russes ne s’avanceraient pas dans de tels arguments sans avoir auparavant réuni quelques preuves convaincantes … A suivre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s