Pour les écolos tous les moyens sont bons !!!

Il y a deux sortes de terrorisme, celui contre lequel se bat El-Assad en Syrie, un terrorisme protéiforme financé par des étrangers (saoudiens et qatari pour ne pas les nommer) et des étrangers au pays, Chéchènes, Belges et même des Français, probablement financés par ces mêmes pays, un terrorisme de fous de dieu, souvent des déliquants, rien à dire de plus, la Syrie est un pays souverain. Il y a une autre forme de terrorisme, en France et dans d’autres démocraties européennes, tout aussi protéiforme et qui ne dit pas son nom, je veux parler de multiples associations à but non lucratif, payées donc par les contribuables, ce que l’on appelle pompeusement des organisations non gouvernementales pourtant rétribuées par l’Etat mais qui sont censées ne représenter que leurs idées. Et ces idées sont très souvent des idées terroristes. Je veux parler de tous ces groupuscules qui foisonnent autour de la négation de tout, du nucléaire, des OGM, du carbone, des pesticides, de l’industrialisation, du diésel ou de la pollution, bref, des organisations le plus souvent opaques dont la plus représentative dans ce domaine (de l’opacité) est Greenpeace. En vrac, Criirad, Criigen, Négawatt, Sortir du Nucléaire, et même un parti politique constitué d’opportuniste notoires qu’est EELV. Tous ces activistes, lourdement encouragés par l’ancien faucheur d’OGM promu ministre de l’environnement, un dénommé Martin, ne manquent pas une occasion d’alerter les journalistes lorsqu’il s’agit de dénigrer EDF, GDF-Suez, AREVA, ces mêmes journalistes, subventionnés par l’Etat et donc sous ses ordres, faisant alors des gorges chaudes de non-évènements comme celui relaté par la dépêche d’agence ci-dessous émanant de l’AFP, agence de presse respectable qui n’a rien d’autre à faire que de détecter dans l’information générale tout ce qui est bon pour ternir l’image d’EDF. On n’est pas loin d’imaginer que dans les divers tribunaux de France il y a des informateurs à l’affut de ce genre de fait divers sans intérêt. Pour situer le problème, Pérouges se trouve sis à la frange d’une moraine glaciaire. Si la carrière dont il est question était située dans les Monts du Lyonnais, d’origine géologique ignée, c’est-à-dire du granit, il y a tout lieu de penser qu’un contrôle de radioactivité aurait été négatif, car le bruit de fond naturel y est élevé. Dans les caves voutées des vieilles fermes des Monts du Lyonnais on respire du radon gratuitement, jusqu’à 1000 Bq par m3, tout simplement parce que le granit contient de l’uranium et du thorium et le radon 222 est un puissant émetteur de particules ionisantes alpha pouvant provoquer des cancers. Bref, cette dépêche d’agence est encore un nouvel exemple du travail de dénigrement organisé de la crédibilité d’EDF pour la plus grande satisfaction du gouvernement socialo-écolo-marxiste qui veut, malgré le refroidissement climatique prédit par les géophysiciens non orientés écologie et donc politiquement incorrects, atténuer sinon supprimer l’énergie nucléaire sur le sol français.

EDF condamné pour avoir évacué des gravats radioactifs dans une carrière

LYON – Le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse (Ain) a condamné mercredi EDF et le directeur de la centrale nucléaire du Bugey à des peines d’amende pour des défaillances qui avaient conduit en 2011 au déchargement de gravats radioactifs dans une carrière.

Le tribunal a condamné EDF à des amendes de 3.750 euros pour des délits liés au code du travail et 1.500 euros pour une contravention à la réglementation sur les installations nucléaires. Le directeur de la centrale devra s’acquitter pour sa part, aux mêmes titres, de 1.500 et 500 euros d’amende.

Selon Sortir du nucléaire, c’est la première fois qu’un directeur de centrale se voit ainsi condamné. A l’audience le 15 mai 2013, le procureur avait requis deux amendes de 10.000 euros contre EDF et du sursis contre le directeur.

Le réseau Sortir du Nucléaire, qui avait porté plainte en juin 2012 contre l’entreprise et le responsable de la centrale, s’est félicité, dans un communiqué, d’une nouvelle victoire contre l’impunité de l’industrie nucléaire.

Le 9 août 2011, la centrale, située à 35 km de Lyon, avait évacué une benne de gravats, provenant du chantier de démantèlement de son réacteur N°1, un chantier non identifié comme zone réglementée au titre de la radioprotection.

Le camion la transportant avait quitté le site par erreur bien que le dispositif de contrôle automatique à la sortie de la centrale ait détecté des traces de radioactivité, avait expliqué EDF à l’époque.

Le signal sonore et la barrière empêchant la sortie des véhicules n’avaient pas fonctionné, et les gravats avaient été déchargés dans une carrière autorisée à recevoir uniquement des déchets conventionnels, située à Pérouges (Ain).

EDF avait affirmé alors qu’aucune trace de radioactivité artificielle n’avait été relevée, Sortir du nucléaire soulignant pour sa part le risque réel de dispersion de radioéléments dans l’atmosphère, avec un niveau de radioactivité 3 fois supérieur au niveau naturel observé sur le site.

L’incident avait été classé au niveau 0 (sur 7) sur l’échelle internationale des événements nucléaires (Ines).

tm/ppy/pre

EDF


(©AFP / 11 septembre 2013 16h37) 

6 réflexions au sujet de « Pour les écolos tous les moyens sont bons !!! »

  1. Lorsque je lis la dépêche et que je fait quelques clics, j’arrive à une conclusion presque radicalement opposée à la votre : j’ai l’impression qu’en relayant cette information l’AFP décrédibilise plutôt l’association Sortir du nucléaire, en montrant bien comment celle-ci monte en épingle et fait tout un tapage (y compris devant les tribunaux) pour un non-événement.

    D’ailleurs, je lis ceci sur le site de l’association Sortir du nucléaire (premier résultat Google pour « benne radioactive EDF Bugey ») :
    « Quelques minutes après la sortie du camion, la direction de la centrale s’est rendue compte de son erreur. Cependant, le conducteur du camion n’a pas pu être prévenu avant d’avoir déchargé.

    Le service radioprotection du site s’est rendu sur place et a établi une cartographie radiologique. Cette erreur a généré un risque réel de dispersion de radioéléments dans l’environnement : au point de contamination le plus élevé, le niveau de radioactivité était environ 3 fois supérieur au niveau naturel observé sur le site… »

    Comme quoi, cette association se décrédibilise toute seule ! Elle n’a même pas besoin de l’aide de l’AFP pour ça.

    La prochaine fois que j’irai uriner dans mon jardin après avoir bu un verre de Badoit, je ferai gaffe à ne pas être suivi par un avocat de cette association.

    • Je n’ai pas creusé les détails mais je suis tellement nerveux de voir bientôt fermée la centrale de Fessenheim, l’une des centrales nucléaires les plus sûres de France, pour que l’ancien faucheur d’OGM, ami intime de José Bové, promu ministre de l’énergie et de l’environnement (il y a de quoi se poser de réelles question sur ce rapprochement inattendu) arrive à un plaisir orgasmique quand cette installation sera fermée alors qu’elle aurait pu continuer à fonctionner encore dix années voire vingt (calculez comme je l’ai fait le manque à gagner pour EDF qui se répercutera sur les notes d’électricité), tout comme Madame Voynet qui avait éprouvé le même plaisir malsain quand elle a décrété la fermeture de Superphénix, ce qui a coûté plus de dix milliards d’euros aux contribuables faut-il le rappeler, alors mon énervement prend le dessus sur mon analyse qui en pâtit … Je m’en excuse.

      • Oui … c’est désespérant, hélas.

        Pour essayer de vous remonter un peu le moral, je pourrais vous dire la nomination d’un faucheur à l’écologie montre de manière éclatante que les groupes de pression les plus influents politiquement en France ne sont pas les affreux semenciers et les partisans de l’agrobusiness, mais bien les anti-OGM. Les anti-OGM et les faucheurs se complaisent dans un rôle de rebelle et de victime. Mais maintenant, ils ne sont plus crédibles sur ce thème.

        Ok, c’est pas suffisant pour vous remonter le moral.

        Pour le nucléaire, que dire pour vous remonter le moral ? Heu, grat, grat … que c’est pire outre Rhin ?

        Bon je vois bien que je ne vous ai pas remonté le moral malgré mes efforts.

        Puis-je alors vous conseiller une infusion au millepertuis des laboratoires Boiron ou de consommer des légumes BIO qui, comme chacun sait, sont riches en magnésium ?

        Ouups … encore raté.

        Bon, alors, pour les cas désespérés, je vous recommande mon psychanalyste qui est aussi bio énergéticien ondobiologue®.

        Ok, je sors.

  2. Vous êtes donc fanatique de l’homéopathie ! je vais donc vous raconter une anecdote à propos des laboratoires Boiron. J’ai compté parmi mes amis Christian Boiron, le fils du fondateur (ou le petit-fils, je ne sais plus) des laboratoires du même nom. Il me disait sans rire, en me regardant droit dans les yeux, qu’il faisait fortune en vendant de l’eau et du glucose et il reconnaissait lui-même que ses produits n’avaient aucun effet prouvé scientifiquement. Il s’agit pour le succès mondial de cette entreprise d’une exploitation très sophistiquée de l’ « effet placebo ». Mais il n’y a pas que Boiron qui exploite cette filière. De nombreux grands groupes pharmaceutiques font partie de ce club en commercialisant des médicaments allopathiques dont les effets bénéfiques sont proches d’un placebo. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles on se bat, en Europe mais curieusement pas encore en France, pour l’obtention de l’ « open data » afin que n’importe qui puisse avoir accès à toutes les données des études cliniques en phases II et III afin que les doutes puissent être levés par des universitaires indépendants. Si on réalisait des études cliniques sur l’effet du millepertuis 5CH (je dis n’importe quoi mais c’est pour illustrer mon propos) on s’apercevrait que le produit en question n’a strictement aucun effet et s’il en a un il s’agit d’un effet placebo, purement psychologique.

    • Visiblement, le second degré dans la fin de de mon message précédent vous a échappé !

      C’était de l’humour jacques henry !
      Manifestement, mon effet est raté.
      En tout cas, je ne ferai pas fortune dans l’humour.

      • Mon humour était donc au troisième degré en me permettant au passage d’égratigner Boiron, entre autres. Mon blog me permet d’abord de m’occuper et surtout de garder l’esprit clair mais il m’arrive aussi parfois de commettre des erreurs d’appréciation. Je remarque malgré tout que je suis souvent en avance sur de nombreux médias dans la divulgation d’informations. j’en garde quelques unes savoureuses sous le coude que je laisserai sur mon blog quand l’occasion se présentera …

Répondre à Aglae Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s