Le Conseil d’Etat a commis un crime de lèse-écologie !

En Juin J940, un certain général a continué à se battre pour la France alors que le pays était tombé entre les mains d’un immonde gouvernement de collaborateurs comprenant des truands, des incapables, des opportunistes, des socialistes et des communistes convaincus que le national-socialisme était la seule idéologie susceptible de sauver l’Europe de la collusion internationale entre la « juiverie », les franc-maçons et les anglo-saxons en suivant Hitler et ses idées de dément syphilitique dépravé qui avait conclu un pacte avec un autre tyran sanguinaire, Staline. Aujourd’hui, on retrouve le même type de combat idéologique émanant d’activistes fortement teintés de communisme dans la pure veine du stalinisme pour prôner un retour à la terre idéale consistant à « promouvoir le développement de l’agriculture biologique, idéalement paysanne et biologique ». Je cite EELV en réaction à la décision du Conseil d’Etat d’annuler l’interdiction de la culture du maïs Bt Mon810. Pétain prônait aussi le retour à la terre à peu près dans les mêmes termes. Relisez vos livres d’histoire ! De même que des normaliens comme Marvel Déat ou des syndicalistes comme René Belin, acquis à la cause nationale-socialiste et ignorant ou feignant d’ignorer les mesures criminogènes prises par le pouvoir de Vichy à l’encontre des Juifs et des franc-maçons, bel exemple de malhonnêteté intellectuelle, de même aujourd’hui on feint d’ignorer pour satisfaire des a priori idéologiques sans fondements scientifiques des évidences que personne, justement ne peut plus ignorer. Les gaz dits « à effet de serre », l’énergie nucléaire, les OGM, les trois arguments contre-informateurs et instrumentalisés par les écologistes crypto-trotskystes et leurs acolytes socialo-marxistes qui en d’autres temps collaboraient avec l’Allemagne nazie. On prend les même et on recommence. D’abord désinformer ou modifier l’information, puis construire une nouvelle information biaisée ou erronée et l’imposer aux foules crédules, c’est la tactique marxiste par excellence. On a désinformé le monde entier à propos du réchauffement climatique et du soit-disant effet de serre du gaz carbonique qui n’a encore jamais été prouvé, mais le mensonge orchestré par des politiciens et des scientifiques au rabais a fait son chemin et le réchauffement climatique est devenu un dogme irréfutable qui justifie tout et n’importe quoi. Pour les plantes transgéniques, exactement le même scénario, on désinforme en mettant en avant le fait que l’introduction d’un gène étranger dans une plante, en l’occurrence le gène de la toxine du Bacillus thuringiensis dans le cas du maïs Bt, est nuisible à l’environnement sans aucun argument scientifique quel qu’il soit, et l’imposture devient réalité incontournable, un fait acquis. Pour le nucléaire, même chose, puisqu’il y a eu des bombes et que ça génère des déchets, c’est dangereux, en tous les cas beaucoup plus dangereux que les centrales à charbon (bel argument) donc il vaut mieux couvrir le sol français de moulins à vent. Le grand tremblement de terre du 11 mars 2011 au Japon y est certes pour quelque chose, mais quand parallèlement on veut combattre les émissions de gaz carbonique et fermer les centrales nucléaires encore susceptibles de fournir de l’électricité pendant 10 années supplémentaires à un prix ridiculement bas et sans émission de gaz à effet de serre puisque c’est la bête noire des écologistes, on a de la peine à saisir la logique et la rhétorique de ces idéologues au rabais. Mais revenons au maïs Bt, je cite, les deux ministres Le Foll et Martin « rappellent l’engagement du gouvernement de maintenir le moratoire sur la mise en culture de semences OGM, afin de prévenir les risques environnementaux et économiques pour les autres cultures et l’apiculture », sic. Ces deux ministres, à l’évidence disent n’importe quoi et sont mus dans leur discours uniquement par leur idéologie, ils font preuve de leur ignorance. Ils ignorent apparemment que le retour d’expérience (près de vingt ans) n’a jamais mis en évidence un quelconque risque pour l’environnement alors que sur des millions d’hectares sont cultivées des plantes type Bt (coton et maïs) avec toute la satisfaction des agriculteurs qui n’utilisent que peu ou pas de pesticides pour ces plantes. En ce qui concerne l’apiculture, c’est pire et leur ignorance est flagrante ! Il n’y a pas de toxine dans le pollen des plantes Bt, peut-être que le ministre de l’agriculture privilégie l’usage de pesticides systémiques dont plus personne n’ignore les effets catastrophiques sur la santé des abeilles. Quant à l’usage des plantes résistantes au Roundup, allez demander à un agriculteur d’arracher dorénavant les mauvaises herbes à la main, il vous rira au nez. De même que les politiciens corrompus du gouvernement de Vichy ignoraient ou feignaient d’ignorer la main sur le cœur les exactions d’Hitler et de Pétain, de même aujourd’hui, les politiciens, corrompus par leur idéologie, ignorent les faits scientifiques de base. De Gaulle a continué le combat, mais qui, en France, aujourd’hui, a la stature d’un De Gaulle pour poursuivre le combat contre ce ramassis d’incapables qui osent prétendre gouverner la France avec comme seul résultat de l’exposer à la risée du monde entier et la précipiter à la ruine ? 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s