Taux en hausse (en Italie)

BONDS/L’Italie emprunte 5 mrd EUR à moyen et long termes, taux en hausse

Milan (awp/afp) – L’Italie a emprunté jeudi 5 milliards d’euros à moyen et long termes, soit le maximum prévu, à des taux en hausse mais moins qu’attendu, profitant de l’accalmie de la veille sur les marchés obligataires de la zone euro après les tensions liées aux craintes sur la politique monétaire américaine. Le Trésor italien a émis 2,5 milliards d’euros d’obligations à échéance juin 2018 à un taux de 3,47% (contre 3,01% le 30 mai) et 2,5 milliards d’euros d’obligations à échéance mai 2023 à un taux de 4,55% (contre 4,14% le 30 mai). La demande s’est élevée à 1,30 fois l’offre pour l’échéance 2018 (contre 1,40) et à 1,46 fois pour l’échéance 2023 (contre 1,38). Les analystes de la banque UniCredit prévoyaient des hausses de taux plus élevées, de l’ordre de 60 à 65 points de base dans les deux cas. Les émissions du Trésor italien des deux jours précédents (mardi et mercredi) s’étaient également traduites par de nettes hausses de taux. Le quotidien des affaires Il Sole 24 Ore relève jeudi que cette évolution pourrait être due aux inquiétudes suscitées par la récente condamnation de Silvio Berlusconi, qui jette une ombre sur la solidité du gouvernement d’Enrico Letta.

rp

(AWP / 27.06.2013 12h16)

 

On pourrait transposer cette dépêche d’agence pour la France, mais la hausse des taux serait alors due à la gestion désastreuse de … Sarkozy avant que le capitaine de pédalo ne vienne sauver la France de la catastrophe. Que les investisseurs tiennent compte de l’avenir pénal de Berlusconi paraît pour le moins invraisemblable. Il y a d’autres raisons à cette hausse des taux, simplement le frein à la mise en œuvre de réformes plus profondes de l’Etat italien depuis les dernières élections. Pour poursuivre le parallèle avec la France, à n’en pas douter les taux vont aussi augmenter et alors la chute du système sera inévitable mais souhaitable pour remettre à plat cet édifice artificiel datant de l’après-guerre et des élucubrations stalinistes du conseil national de la résistance patiné d’un pétainisme corporatiste exécrable. Que cette chute inévitable puisse être un renouveau pour la France, on peut le souhaiter, mais une longue période de vaches maigres devra être endurée avant d’entrevoir des jours meilleurs. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s